Programmes de financement

Programmes d'action communautaire pour l'environnement

  1. Fonds autochtone pour les espèces en péril
  2. Programme Interactions communautaires - Plan d'action Saint-Laurent
  3. Programme de financement communautaire ÉcoAction
  4. Fonds pour dommages à l'environnement
  5. Fonds de durabilité des Grands Lacs
  6. Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril
  7. Fonds d'assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne
  8. Fonds d'intendance du bassin du lac Winnipeg
  9. Plan national de conservation - Le Fonds national de conservation des milieux humides
  10. Plan de conservation national - Initiative du golfe du Maine
  11. Initiatives de l'Écosystème de l'Atlantique

Programmes d'emploi

  1. Horizons Sciences : Programme de stages pour les jeunes
  2. Service écojeunesse international

Fonds autochtone pour les espèces en péril

Le Fonds autochtone pour les espèces en péril joue un rôle important dans le rétablissement des espèces en péril sur les terres autochtones. Il a pour but de contribuer à la conservation et à la protection de la biodiversité au Canada en soutenant la planification du rétablissement de ces espèces, la protection de leur habitat, la conservation dans son ensemble ainsi que les initiatives canadiennes de renforcement des capacités menées par les peuples autochtones. L'objectif clé est d'inciter les peuples et les communautés autochtones à participer activement à l'application de la Loi sur les espèces en péril.

Le Fonds aide les organismes et communautés autochtones dans l'ensemble du Canada à renforcer leurs capacités afin qu'ils puissent participer à la protection et au rétablissement des espèces en péril, tout en empêchant que certaines espèces ne deviennent préoccupantes sur le plan de la conservation, ainsi qu'au rétablissement et à la protection des habitats importants sur les terres autochtones.

Le nouveau financement accordé dans le cadre du Plan de conservation national a élargit le Fonds autochtone pour les espèces en péril (FAEP) de sorte à mettre l'accent sur le financement de deux volets distincts :

  1. Le Volet des espèces en péril du FAEP se concentre sur les projets de rétablissement des espèces en péril;
  2. Le Volet de la prévention du FAEP met l'accent sur d'autres espèces prioritaires au-delà de la protection et du rétablissement des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril en empêchant qu'elles ne deviennent préoccupantes sur le plan de la conservation.

Le Fonds est administré par Environnement Canada et Pêches et Océans Canada et cogéré par Environnement Canada, Pêches et Océans Canada et l'Agence Parcs Canada, avec l'appui d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et les conseils des organisations autochtones nationales.

Qui peut présenter une demande?

  • Associations/organismes autochtones
  • Groupes autochtones établis dans un territoire
  • Conseils de district, chef et conseil
  • Comités consultatifs traditionnels nommés
  • Personnes morales autochtones
  • Conseils tribaux
  • Partenariats et groupes autochtones
  • Autorités scolaires autochtones
  • Centres d'éducation culturelle autochtones
  • Autorités de gestion des terres ou des ressources autochtones
  • Coopératives autochtones
  • Sociétés autochtones
  • Conseils et commissions autochtones
  • Tout autre organisme (autochtone ou non autochtone) mandaté par un bénéficiaire admissible susmentionne

Lieu géographique

Le financement est offert partout au Canada. Les projets doivent avoir lieu aux endroits suivants :

  • des réserves et des terres mises de côté à l'usage et au bénéfice des Autochtones en vertu de la Loi sur les Indiens ou du paragraphe 91(24) de la Loi constitutionnelle de 1867;
  • d'autres terres sous le contrôle direct des Autochtones (p. ex. terres désignées des Métis, terres visées par le règlement d'un traité ou de revendications territoriales) et des terres mises de côté au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest conformément à la directive du Cabinet (circulaire no 27);
  • des terres et des eaux où les activités traditionnelles (prises/récoltes ou autres) sont exécutées;
  • les eaux fédérales.

Communiquez avec les responsables du programme pour en savoir davantage au sujet des priorités.

Financement disponible

Le financement varie habituellement de 10 000 à 50 000 $ par année. Les projets peuvent durer plus d'un an.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Pour les projets débutant après le 1er avril 2015, la date limite pour présenter une demande de financement est le 3 novembre 2014.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le programme ou pour présenter une demande, communiquez avec le bureau d'Environnement Canada de votre région.

Site Web du programme

Site Web du Fonds autochtone pour les espèces en péril

Haut de la page

Programme Interactions communautaires - Plan d'action Saint-Laurent

Le programme Interactions communautaires, coadministré par Environnement Canada et le gouvernement du Québec, soutient des projets communautaires ayant pour objectif d'améliorer l'écosystème du Saint-Laurent.  Les projets visent essentiellement des problèmes environnementaux précis pour lesquels des mesures doivent être prises, notamment des initiatives de sensibilisation et d'éducation, des études visant à déterminer des mesures d'action concrètes, la mise en œuvre de mesures de restauration, telles que le nettoyage des rives, la stabilisation et la revégétation, ou des mesures visant à protéger les espèces vulnérables.

Admissibilité

Tous les organismes sans but lucratif et non gouvernementaux qui sont légalement constitués depuis au moins un an et dont le bureau principal est situé au Québec. Les organismes doivent faire la preuve que leur charte est conforme à la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec ou à son équivalent.

Emplacement géographique

Les projets doivent avoir lieu le long du fleuve Saint-Laurent, tel qu'il est défini, c'est-à-dire l'eau, le lit fluvial, les rives, les rivages, les terres humides, les barachois, les quelque 600 îles et archipels, les lacs fluviaux compris entre la frontière de l'Ontario et l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Si vous souhaitez obtenir des précisions sur les paramètres géographiques, communiquez avec un agent de projets.

Financement disponible

Selon la catégorie du projet qui est financé (sensibilisation, étude, mesures prises à la suite d'études ou restauration), le financement maximum varie de 25 000 $ à 200 000 $.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Pour en savoir davantage sur la date limite, communiquez avec le programme.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le programme ou pour présenter une demande, composez le 1-800-463-4311 ou envoyez-nous un courriel.

Haut de la page

Programme de financement communautaire ÉcoAction

Aider les collectivités à créer un environnement sain

Le Programme de financement communautaire ÉcoAction finance des projets partout au Canada afin d'encourager la population canadienne à passer à l'action relativement aux questions entourant les changements climatiques, la qualité de l'air, la qualité de l'eau et les milieux naturels, et à renforcer la capacité des collectivités à poursuivre ces activités de façon autonome par la suite.

Passez à l'action pour votre environnement

Votre organisation pourrait être admissible à une aide financière versée dans le cadre du Programme de financement communautaire ÉcoAction d'Environnement Canada, afin d'apporter des solutions aux problèmes importants d'ordre environnemental dans votre collectivité. Votre projet doit comporter des résultats mesurables et positifs pour l'environnement et favoriser la participation communautaire.

Qui peut présenter une demande?

  • Les organisations sans but lucratif peuvent présenter une demande, par exemple les groupes environnementaux, les groupes communautaires, les regroupements de jeunes ou d'aînés, les associations communautaires, les clubs philanthropiques et les organisations autochtones.
  • Les organisations doivent obtenir au moins la moitié des fonds dont elles ont besoin pour mener à bien leur projet de sources autres que le gouvernement fédéral.
  • Les organisations doivent pouvoir mesurer les répercussions environnementales positives qui découlent directement de leur projet et accroître la capacité de leur collectivité à passer à l'action relativement aux enjeux environnementaux prioritaires.

Quels types de projets sont financés?

Votre projet doit porter sur au moins un des enjeux environnementaux importants suivants :

  • Qualité de l'air
    Projets visant à améliorer la qualité de l'air ou à réduire les émissions qui contribuent à la pollution atmosphérique. Par exemple :
    • les moyens de transport écologiques, le vélo par exemple, et autres façons de se déplacer qui visent à réduire l'achalandage sur les routes et les émissions atmosphériques nocives.
  • Qualité de l'eau
    Projets visant à détourner ou à réduire l'utilisation des substances qui nuisent à la qualité de l'eau ou visant à conserver et à utiliser de manière efficace les ressources en eau. Par exemple :
    • la réduction de la charge de nutriments, des contaminants ou des substances toxiques dans les plans d'eau.
  • Changements climatiques
    Projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à lutter contre les répercussions des changements climatiques. Par exemple :
    • la consommation durable et des activités de réduction des déchets;
    • des mesures afin de réduire les îlots thermiques urbains.
  • Milieu naturel
    Projets visant à protéger, à remettre en état ou à restaurer le milieu naturel. Par exemple :
    • l'augmentation de la biodiversité en restaurant et en conservant l'habitat afin de protéger à long terme la faune et la flore dans des zones vulnérables.

Pour plus d'exemples de projets, visitez notre site Web.

Le saviez-vous?

  • Les projets peuvent être de portée locale, régionale ou nationale.
  • Le financement maximal accordé est de 100 000 $ par projet.
  • La durée maximale d'un projet est de 36 mois.

Vous avez une idée de projet?

Veuillez communiquer avec nous afin de discuter de votre idée de projet. C'est avec plaisir que nous vous renseignerons sur l'admissibilité de votre organisation ou de votre projet et que nous répondrons à toutes vos questions concernant le processus de demande. Pour en apprendre davantage sur les critères du programme, l'admissibilité et la manière de présenter une demande, veuillez télécharger le Guide du requérant et le Formulaire de demande sur notre site Web.

Date limite pour présenter une demande

La date limite pour soumettre une demande est le 1er novembre de chaque année. Votre demande dûment complétée doit être soumise au plus tard à cette date au bureau d'Environnement Canada de votre région.

Bureaux régionaux d'Environnement Canada

Région de l'Atlantique
Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick
45, Alderney Drive
Queen Square, 16e étage
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)  B2Y 2N6
Téléphone : 902-426-8521
ou 1-800-663-5755 (sans frais)
Télécopieur : 902-426-2062
Courriel : ecoaction.atl@ec.gc.ca

Région du Québec
801-1550, avenue D'Estimauville
Québec (Québec)  G1J 0C3
Téléphone : 418-648-3444
ou 1-800-463-4311 (sans frais)
Télécopieur : 418-649-6674
Courriel : quebec.ecoaction@ec.gc.ca

Région de l'Ontario
4905, rue Dufferin
Toronto (Ontario)  M3H 5T4
Téléphone : 416-739-4734
ou 1-800-661-7785 (sans frais)
Télécopieur : 416-739-4235
Courriel : ecoaction.on@ec.gc.ca

Région des Prairies et du Nord
Manitoba Saskatchewan, Alberta, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut
123, rue Main, pièce 150
Winnipeg (Manitoba)  R3C 4W2
Téléphone : 204-984-5952
ou 1-800-567-1570 (sans frais)
Télécopieur : 204-983-0964
Courriel : ecoaction.pnr@ec.gc.ca

Région du Pacifique et du Yukon
Colombie-Britannique et Yukon
#201-401, rue Burrard
Vancouver (Colombie-Britannique)  V6C 3S5
Téléphone : 604-664-9093
ou 1-800-667-7779 (sans frais)
Télécopieur : 604-713-9527
Courriel : ecoaction.pyr@ec.gc.ca

Haut de la page

Fonds pour dommages à l'environnement

Le Fonds pour dommages à l'environnement (FDE) est un compte à fins déterminées administré par Environnement Canada et servant à gérer les fonds reçus comme indemnisation pour dommages à l'environnement. Un compte à fins déterminées est géré séparément des revenus généraux de l'État. Le FDEconstitue un moyen de garantir que les sommes générées par les amendes obligatoires, les ordonnances des tribunaux, les contributions volontaires et les contributions obtenues des fonds de responsabilité nationaux et internationaux sont directement investies dans notre environnement.

Les priorités de financement sont attribuées aux projets portant sur la restauration des dommages causés dans la région où ils sont survenus. Pour être admissibles, les projets doivent entrer dans une ou plusieurs des catégories suivantes de FDE, par ordre décroissant de priorité de financement : restauration, améliorations de la qualité de l'environnement, recherche et développement, éducation et sensibilisation.

Quels sont les groupes qui ont droit au financement?

  • les organismes non gouvernementaux
  • les groupes environnementaux communautaires
  • les organisations et communautés autochtones
  • les universités
  • les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux

Emplacement géographique

Les projets doivent être menés dans la province ou le territoire où les fonds disponibles sont situés. Renseignez-vous au sujet des fonds disponibles dans votre région.

Financement disponible

Les fonds disponibles varient en fonction du nombre de montants adjugés par la cour et de contributions volontaires qui sont envoyées au FDE, et de la province ou du territoire où ils sont envoyés. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le financement dans votre région, consultez la page Fonds disponibles.

Dates limites pour soumettre une demande de financement

Les dates limites peuvent varier pour chaque province ou territoire. Vérifiez auprès du bureau régional d'Environnement Canada afin de connaître la date limite pour présenter votre demande.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage ou, pour présenter une demande, communiquez avec le bureau du FDE de votre région.

Site Web du Fonds

Site Web du Fonds pour dommages à l'environnement

Haut de la page

Fonds de durabilité des Grands Lacs

Le Fonds de durabilité des Grands Lacs permet d'offrir du soutien technique et financier aux projets de mobilisation ayant comme objectif l'assainissement, la restauration et la protection de l'environnement et l'utilisation bénéfique des Grands Lacs dans les secteurs préoccupants. Le Fonds soutient les activités de restauration environnementale dans trois domaines prioritaires : le rétablissement et la gérance de l'habitat des poissons et des espèces sauvages, l'évaluation et l'assainissement des zones contaminées et les méthodes novatrices d'amélioration des effluents municipaux d'eaux usées.

Admissibilité

  • les autres ministères fédéraux
  • les ministères provinciaux
  • les municipalités
  • les organisations et communautés autochtones
  • les organismes voués à la conservation
  • les organisations non gouvernementales à vocation écologique
  • les universités
  • les écoles
  • les entreprises du secteur privé

Emplacement géographique

Les projets sont restreints aux secteurs préoccupants des Grands Lacs canadiens.

Financement disponible

Le financement est variable et dépend du projet.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Au début du mois de décembre de chaque année.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le Fonds ou pour présenter une demande, composez le 416-739-5834, ou envoyez-nous un courriel.

Site Web du programme

Site Web du Fonds de durabilité des Grands Lacs

Haut de la page

Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril

Le Programme d'intendance de l'habitat (PIH) sert à financer des projets de conservation et de protection des espèces en péril et de leur habitat, et contribue à préserver la biodiversité dans son ensemble. Ces fonds servent à encourager les collectivités locales à contribuer au rétablissement des espèces en péril et à éviter que la situation d'autres espèces devienne préoccupante.

Le nouveau financement accordé dans le cadre du Plan de conservation national a élargit le PIH de sorte à mettre l'accent sur le financement de deux volets distincts, :

  1. Le Volet des espèces en péril du PIH se concentre sur les projets de rétablissement des espèces en péril;
  2. Le Volet de la prévention du PIH met l'accent sur d'autres espèces prioritaires au-delà de la protection et du rétablissement des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril en empêchant qu'elles ne deviennent préoccupantes sur le plan de la conservation.

Le PIH est administré par Environnement Canada et géré en collaboration avec Pêches et Océans Canada et l'Agence Parcs Canada.

Admissibilité

  • Organisations non gouvernementales
  • Groupes communautaires
  • Organisations et communautés autochtones
  • Entreprises privées
  • Établissements d'enseignement
  • Gouvernements provinciaux et territoriaux et administrations municipales
  • Sociétés d'État

Lieu géographique

Les projets doivent avoir lieu sur des terres privées, des terres domaniales provinciales, des terres autochtones ou dans des milieux aquatiques ou marins, n'importe où au Canada. Communiquez avec les responsables du programme pour en savoir davantage au sujet des priorités.

Financement disponible

Le financement varie habituellement de 30 000 à 100 000 $ par année. Les projets peuvent durer plus d'un an.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Pour les projets débutant après le 1er avril 2015, la date limite pour présenter une demande de financement est le 3 novembre 2014.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le programme ou pour présenter une demande, veuillez communiquer avec le bureau d'Environnement Canada de votre région.

Programme d'intendance de l'habitat des espèces en péril

Haut de la page

Fonds d'assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne

Le Fonds d'assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne fournit un soutien financier pour mettre en œuvre des projets prioritaires destinés à approfondir les connaissances scientifiques sur les bassins hydrographiques aux fins de prise de décisions; remettre en état des habitats prioritaires afin de restaurer la santé de l'écosystème aquatique et des poissons d'eau froide qui y vivent; et réduire le phosphore provenant de sources urbaines et rurales.

Qui peut déposer une demande?

  • Les particuliers
  • Les collectivités autochtones
  • Les membres de milieux universitaires
  • Les organisations communautaires non gouvernementales
  • Les associations d'agriculteurs
  • Les offices de protection de la nature
  • Les entreprises
  • Les industries
  • Les gouvernements provinciaux et les administrations municipales

Emplacement géographique

Les bassins hydrographiques de la région du lac Simcoe, y compris le lac Couchiching et la Severn River à l'ouest au Port Severn. Cela comprend également les bassins hydrographiques et les baies de la vallée Nottawasaga et de Severn Sound ainsi que les zones côtières ciblées qui s'étendent à l'ouest de l'autoroute 400/69 et de Port Severn au sud, à la rivière des Français au nord.

Financement disponible

Habituellement, le financement peut atteindre le tiers des ressources requises pour un projet. Dans des cas exceptionnels, le financement peut atteindre les deux tiers des ressources requises.

Dates limites pour soumettre une demande de financement

Un appel de propositions sera lancé chaque automne. Chaque appel précisera les dates limites pour soumettre les propositions et offrira un modèle pour aider les promoteurs à déposer une demande.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le programme ou pour présenter une demande, composez le 416-739-4826 ou écrivez à : ls­gbfund@ec.gc.ca.

Site Web du programme

Site Web du Fonds d'assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne

Haut de la page

Fonds d'intendance du bassin du lac Winnipeg

Le Fonds d'intendance du bassin du lac Winnipeg offre un soutien financier pour les projets à fort impact axés sur les solutions visant à réduire la charge d'éléments nutritifs et à améliorer la santé écologique du lac et du bassin versant.

Admissibilité

  • les particuliers
  • les organismes et associations sans but lucratif (organisations non gouvernementales et organisations non gouvernementales de l'environnement)
  • l'industrie et les associations industrielles
  • les gouvernements et les organisations autochtones
  • les gouvernements provinciaux, territoriaux, municipaux et locaux
  • les districts ou offices régionaux de protection de la nature
  • les établissements de recherche et d'enseignement
  • les organisations responsables des bassins versants

Emplacement géographique

Ces projets doivent être réalisés dans les parties du bassin du lac Winnipeg situées en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Financement disponible

Tous les projets qui répondent aux critères de financement seront considérés.

Dates limites pour soumettre une demande de financement

Visitez le site Web pour connaître des dates limites et les critères d'admissibilité.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le Fonds ou pour présenter une demande, composez le 1-800-567-1570, ou envoyez-nous un courriel.

Site Web du Fonds

Site Web du Fonds d'intendance du bassin du lac Winnipeg

Haut de la page

Plan national de conservation - Le Fonds national de conservation des milieux humides

Le Fonds national de conservation des milieux humides (FNCMH) appuie les projets qui visent à: restaurer les milieux humides dégradés ou perdus;  aménager les milieux humides dégradés; évaluer scientifiquement et surveiller la santé et la fonctionnalité des milieux humides et des espèces qui les utilisent; encourager l'intendance et l'appréciation des milieux humides par un large éventail de partenaires pour instaurer un appui aux futures activités de conservation et de restauration des milieux humides. Le FNCMH se concentre sur les paysages exploités.

Admissibilité

  • les organismes non gouvernementaux
  • les organismes et collectivités autochtones
  • les individus
  • les offices de protection de la nature
  • les sociétés privées
  • les gouvernements provinciaux et territoriaux et les administrations municipales
  • les sociétés d'État provinciales

Emplacement géographique

Les projets doivent avoir lieu sur des terres privées, des terres publiques provinciales ou des terres autochtones au Canada. Communiquez auprès du programme pour en apprendre davantage sur les priorités.

Financement disponible

Le financement est variable et dépend du projet. Habituellement, les fonds varient de 50 000 $ à 250 000 $, le maximum annuel disponible s'élevant à 500 000 $ par année par projet.

Dates limites pour soumettre une demande de financement

Pour les projets débutant après le 1er avril 2015, la date limite pour présenter une demande de financement est le 21 novembre 2014.

Présenter une demande

Télécharger le formulaire de demande ici (PDF ; 844 Ko) | HTML. Des lignes directrices détaillées peuvent être obtenues ici (PDF ; 394 Ko) | HTML. S'il vous plaît soumettre la demande dûment remplie à FNCMH-NWCF@ec.gc.ca.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage ou, pour présenter une demande, communiquez avec le programme par courriel à l'adresse : FNCMH-NWCF@ec.gc.ca.

Haut de la page

Plan de conservation national - Initiative du golfe du Maine

L'Initiative du golfe du Maine vise à maintenir un écosystème sain qui contribue à la durabilité et à la croissance économique en soutenant des projets qui :

  • améliorent la conservation des habitats
  • éclairent la prise de décisions et les mesures relatives au développement responsable
  • augmentent la compréhension et la surveillance de la santé de l'écosystème
  • déterminent les principaux pressions pour la santé de l'écosystème et les réduisent

Les organismes sont encouragés à collaborer et à établir des partenariats pour une conservation efficace et pour le développement responsable de l'écosystème du golfe du Maine.

Admissibilité

Seuls les types d'organisations canadiennes suivants sont admissibles:

  • Les organismes sans but lucratif
  • Les gouvernements et les organisations autochtones
  • Les universités et les établissements d'enseignement

Emplacement géographique

Les projets doivent se concentrer sur la portion canadienne de l'écosystème du golfe du Maine. Il n'est pas nécessaire que les organismes bénéficiaires soient localisés à cet endroit, mais le travail doit se faire du côté canadien du golfe du Maine.

Financement disponible

Les projets sont admissibles au financement pour un maximum de 150 000 $.

Au moins 30 % de la valeur totale du projet doit provenir de sources autres que le gouvernement du Canada. D'autres contributions peuvent être faites sous forme de contribution en espèces ou en nature, ou une combinaison des deux.

Date limite pour soumettre une demande de financement

La date limite pour présenter une proposition est le 3 octobre 2014. Pour ce cycle de financement, les projets devraient commencer en janvier 2015 et prendre fin au plus tard le 31 mars 2016.

Pour consulter les lignes directrices d'application 2014-2016 : PDF ; 2,39 Mo / HTML

Personne-ressource

Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec le bureau d'Environnement Canada :

45, promenade Alderney
Queen Square, 16e étage
Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6
Téléphone : 902-426-8521
ou 1-800-663-5755 (sans frais)
Télécopieur : 902-426-2062

Courriel : GMI-IGM@ec.gc.ca  

Haut de la page

Initiatives de l'Écosystème de l'Atlantique

Le programme de financement des Initiatives de l'Écosystème de l'Atlantique (IEA) vise à améliorer la santé, la productivité et la durabilité à long terme de l'Écosystème de l'Atlantique. L'IEA vise à obtenir de meilleurs résultats environnementaux en mettant davantage l'accent sur des projets plus exhaustifs axés sur l'écosystème qui incluent des partenariats et de la collaboration entre les organisations du Canada atlantique. Le financement sera octroyé à des projets qui permettent d'améliorer la planification et la prise de décisions intégrées concernant l'écosystème, d'améliorer les connaissances et les données scientifiques sur l'écosystème, et de prendre des mesures qui ont des effets dans tout le Canada atlantique en vue de conserver, de rétablir et d'améliorer la santé de l'écosystème.

Admissibilité

Les bénéficiaires admissibles incluent toutes les organisations du Canada atlantique suivantes :

  • Les organisations non gouvernementales
  • Les coalitions et les réseaux d'organisations
  • Les établissements universitaires et de recherche
  • Les gouvernements et les organisations autochtones

Bien que les entreprises, le secteur industriel et les gouvernements fédéral, provincial et municipal ne soient pas des organisations admissibles au financement, ils sont encouragés à travailler en partenariat avec les promoteurs de projets.

Emplacement géographique

Les projets doivent cibler l'Écosystème de l'Atlantique qui comprend les provinces de la Nouvelle­Écosse, du Nouveau­Brunswick, de l'Île­du­Prince­Édouard et de Terre­Neuve­et-Labrador.

Financement disponible

Les projets sont admissibles à un financement pouvant aller jusqu'à 200 000 $ par projet et doivent être achevés dans les trois (3) ans.

Au moins 30 % de la valeur totale du projet doit provenir de sources autres que le gouvernement du Canada. D'autres contributions peuvent être faites sous forme de contribution en espèces ou en nature, ou une combinaison des deux.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Un appel de propositions sera lancé chaque automne. Pour ce cycle de financement, la date limite pour présenter une proposition est le 14 novembre 2014.

Personnes-ressources

Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec le bureau d'Environnement Canada :

45, promenade Alderney
Queen Square, 16e étage
Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6
Téléphone : 902-426-8521
ou 1-800-663-5755 (sans frais)
Télécopieur : 902-426-2062

Courriel : aei-iea@ec.gc.ca  ou visitez le site Web pour de plus amples renseignements.

Haut de la page

Horizons Sciences : Programme de stages pour les jeunes

Le programme Horizons sciences d'Environnement Canada est le fruit de la collaboration avec des universités Canadienne, des entreprises privées, des organisations non-gouvernementales et d'autre organismes admissibles, qui permettent à de jeunes scientifiques ou diplômés de niveau postsecondaire prometteurs d'acquérir une expérience pratique en prenant part à des projets environnementaux sous le mentorat et l'encadrement de scientifiques ou de gestionnaires de programme chevronnés.

Admissibilité

  • Les organismes sans but lucratif tels que les organisations caritatives et bénévoles, les associations professionnelles, et les organismes non-gouvernementaux
  • Les organisations ou associations autochtones
  • Les institutions postsecondaires
  • Les organismes locaux tels que les associations et groupes, les groupes jeunesse et pour les aînés, ainsi que les clubs de bienfaisance
  • Les organismes à but lucratif tels que les petites entreprises, les compagnies, les corporations et les associations industrielles
  • Les gouvernements municipaux/locaux et agences provinciales/territoriales si spécifié dans une entente fédérale-provinciale/territoriale ou un Mémorandum d'entente, ou spécifié par le Ministre de l'Environnement

Emplacement géographique

Les projets peuvent être situés partout au Canada.

Financement disponible

Un maximum de 12 000 $ par année

Date limite pour soumettre une demande de financement

Pour en savoir davantage sur le date limite, communiquez avec le programme.

Personne-ressource

Pour en savoir davantage sur le programme Horizons Sciences, envoyez-nous un courriel

Site Web du programme

Site Web du Horizons Sciences : Programme de stages pour les jeunes

Haut de la page

Service écojeunesse international

Le Service écojeunesse international (SEI) est un élément clé de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement fédéral. Le but du programme est de fournir aux personnes diplômées, des stages de 6 à 12 mois au sein du secteur environnemental. Le programme aide les étudiants à acquérir de l'expérience, des connaissances, des habiletés ainsi que l'information dont ils ont besoin pour se préparer et participer au monde du travail. Par l'entremise de ce programme, les personnes diplômées se voient offrir l'occasion d'être exposées à des travaux et projets significatifs au Canada et, possiblement même à des stages au niveau international. Le SEI fournit également un soutien financier aux employeurs.

Le SEI est géré par Environnement Canada, mais son exécution est l'affaire de l'Organisation pour les carrières en environnement (ECOCanada). ECOCanada examine et approuve les demandes de stage provenant des entreprises environnementales, tient une base de données sur les requêtes présentées, combine les candidats qualifiés avec les organisations et fait rapport à Environnement Canada des livrables et du progrès accomplis par le programme.

Admissibilité

  • Universités
  • Organisations non-gouvernementales
  • Compagnies privées
  • Étudiants

Visitez le site Web pour plus d'information sur les groupes admissibles au programme.

Emplacement géographique

Les projets peuvent être situés partout au Canada.

Financement disponible

Un maximum de 12 000,00$ par année.

Date limite pour soumettre une demande de financement

Visitez le site Web pour connaître des dates limites et les critères d'admissibilité.

Personne-ressource

Visitez le site Web pour de plus amples renseignements.

Site Web du programme

Site Web du ECOCanada

Haut de la page