Amende de 50 000 dollars pour une infraction à la Loi sur les pêches sur Watson Island

Le 10 juin 2014 – Prince Rupert (Colombie-Britannique) – Environnement Canada

Le 5 juin 2014, la Ville de Prince Rupert a plaidé coupable devant la cour provinciale de la Colombie-Britannique d’une infraction en vertu de la Loi sur les pêchesrelativement au rejet d’une substance nocive dans des eaux où vivent des poissons. La Ville a été condamnée à payer une amende de 50 000 dollars.

Le 21 janvier 2012, un déversement d’une liqueur noire faible (produit toxique provenant du traitement de la pâte) de l’usine de pâtes et papiers de Watson Island, dans le havre Porpoise, a été signalé à Environnement Canada. Une enquête a été lancée et les échantillons recueillis par le Ministère ont révélé que la substance était toxique pour la truite arc-en-ciel.

L’amende de 50 000 dollars a été répartie de la façon suivante :

  • 5 000 dollars à titre d’amende en vertu de la Loi sur les pêches;
  • 45 000 dollars devant servir au retrait des produits chimiques prioritaires des réservoirs et des canalisations se trouvant sur la propriété de Watson Island.

Faits en bref

  • Des accusations ont été portées par Environnement Canada le 12 décembre 2013.
  • Le retrait des produits chimiques identifiés de Watson Island doit être terminé d’ici le 31 décembre 2015.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Date de modification :