Des braconniers écopent de lourdes amendes et d’une suspension de leur permis de chasse pour avoir contrevenu à la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs

GANDER, T.-N.-L. -- le 9 mai 2011 -- Une enquête de deux ans s’est soldée par des condamnations et de lourdes amendes pour des braconniers de la région. Cette enquête a été menée par la Direction générale de l’application de la loi d’Environnement Canada et portait sur la récolte excessive et la vente illégale d’oiseaux migrateurs dans les régions de Twillingate et de New World Island, à Terre-Neuve-et-Labrador. 

Hardy Dove, âgé de 55 ans, de Twillingate, a plaidé coupable le 11 avril 2011 devant la cour provinciale à Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, à des chefs d’accusation en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Il a été condamné le 6 mai 2011.

M. Dove a écopé d’une amende de 4 800 dollars pour avoir vendu illégalement des guillemots et des eiders, ainsi que pour avoir dépassé la limite de récolte permise pour ces espèces. Il a aussi écopé d’une amende de 1 360 dollars pour avoir tiré des avantages pécuniaires de la vente d’oiseaux migrateurs. Il a également dû remettre à la Couronne son embarcation de 5,8 mètres, son moteur, un fusil de chasse, des appelants et d’autres articles de chasse. De plus, il est interdit de chasse pour une période de six ans et d’être en compagnie de quiconque chasse les oiseaux migrateurs.

Gary Leyte, âgé de 55 ans, de Virgin Arm, a plaidé coupable le 16 septembre 2010 devant la cour provinciale à Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, à des chefs d’accusation en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Toujours à la suite de la même enquête, Lionel Leyte, âgé de 32 ans, de Virgin Arm, a également plaidé coupable le 16 septembre 2010, et Neil Barrett, âgé de 65 ans, de Twillingate, a plaidé coupable le 19 octobre 2010.  

Gary Leyte a écopé d’une amende de 3 750 dollars pour avoir vendu illégalement des guillemots et des eiders, ainsi que pour avoir dépassé la limite permise de récolte d’eiders. Il a également écopé d’une amende de 250 dollars pour avoir chassé des oiseaux migrateurs à l’aide d’un fusil de chasse pouvant contenir plus de trois cartouches. Il a également dû remettre à la Couronne une arme à feu, des appelants et d’autres articles de chasse. De plus, il est interdit de chasse pour une période de cinq ans et d’être en compagnie de quiconque chasse les oiseaux migrateurs.

Lionel Leyte a écopé d’une amende de 1 000 dollars pour avoir vendu illégalement des guillemots et est interdit de chasse pour une période de un an. Neil Barrett a écopé d’une amende de 1 000 dollars pour avoir vendu illégalement des guillemots et est interdit de chasse pour une période de un an.

Les guillemots, connus localement sous le nom de marmettes, et les eiders sont protégés en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Il est donc illégal de vendre, d’offrir en vente d’acheter ou de faire le commerce des oiseaux migrateurs. Les agents de conservation de la faune d’Environnement Canada appliquent les lois fédérales sur les espèces sauvages qui protègent les espèces végétales et animales. Ils appliquent ces lois partout au Canada, et ce, en collaboration avec d'autres ministères fédéraux, les gouvernements provinciaux et territoriaux, ainsi qu’avec des organisations et organismes nationaux et internationaux.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Date de modification :