Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Planifier un avenir durable :
Stratégie fédérale de développement durable pour le Canada
2013-2016


Bureau du développement durable
Environnement Canada

Novembre 2013


Conclusion

La Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) 2013-2016 poursuit l’approche de planification et de production de rapports sur le développement durable au fédéral, qui a commencé par l’adoption de la Loi fédérale sur le développement durable et la SFDD 2010-2013. Ce faisant, il fait progresser l’engagement à long terme du gouvernement de rendre le processus décisionnel en matière d’environnement plus transparent et de faire en sorte qu’on soit tenu d’en rendre compte devant le Parlement.

Le deuxième cycle prend appui sur trois grandes améliorations du premier cycle de la SFDD du Canada par rapport aux précédentes approches fédérales en matière de développement durable :

  1. un portrait pangouvernemental intégré des mesures et des résultats pour atteindre la durabilité de l’environnement;
  2. un lien entre la planification et la production de rapports en matière de développement durable et les principaux processus de planification et de production de rapports du gouvernement;
  3. des mesures, un suivi et une production de rapports efficaces pour suivre les progrès et en faire rapport à la population canadienne.

Le deuxième cycle fait progresser ces améliorations grâce à l’intégration d’un plus vaste éventail de mesures fédérales, à la poursuite des efforts pour harmoniser les activités de la SFDD avec la planification et la production de rapports des ministères (notamment en harmonisant les engagements des ministères propres à la SFDD avec leur architecture d’alignement des programmes), et l’élargissement de l’ensemble des indicateurs utilisés pour mesurer les progrès. Il répond également aux observations et commentaires formulés par les différents acteurs en améliorant notamment les cibles et les stratégies de mise en œuvre pour qu’elles deviennent plus spécifiques, mesurables et réalisables; améliorant la couverture des enjeux environnementaux; et en intégrant davantage les dimensions sociales et économiques du développement durable.

Le deuxième cycle conserve la structure de base du premier cycle, y compris quatre thématiques prioritaires, soit : « Relever les défis des changements climatiques et de la qualité de l’air », « Maintenir la qualité et la disponibilité de l’eau », « Protéger la nature et les Canadiens » et « Réduire l’empreinte environnementale – en commençant par le gouvernement ». On a accompli des progrès dans chaque thématique grâce, par exemple, à l’ajout d’une nouvelle cible sur l’adaptation aux changements climatiques, et à l’inclusion d’une plus grande variété d’activités pertinentes et de ministères responsables. On a également mis à jour les objectifs, les cibles et les stratégies de mise en œuvre afin de tenir compte des programmes fédéraux actuels.

Les changements évidents apportés dans le deuxième cycle découlent des premiers résultats obtenus à l’aide du modèle de gestion du rendement « planification, exécution, contrôle et amélioration » de la SFDD. La souplesse et la transparence de l’approche de la SFDD, jumelées à une vision claire et précise de ce que la stratégie peut et devrait permettre d’obtenir, continueront d’entraîner d’autres améliorations.


Date de modification :