Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Utiliser l'eau de manière judicieuse

Cible 4.1 : Gestion et utilisation des ressources en eau – Promouvoir la conservation et l'utilisation avisée d'eau pour effectuer une réduction de 30 % ou une efficacité accrue dans l'utilisation de l'eau dans divers secteurs d'ici 2025 (d'après les niveaux d'utilisation de l'eau en 2009).

En 2009, environ 38 milliards (38 000 millions) de mètres cubes d'eau ont été prélevés chaque année des lacs, des rivières et des sources d'eau souterraine du Canada par les principaux secteurs. Plus de 90% de cette eau a été réintroduite dans son lac ou sa rivière d'origine. Les principaux secteurs comprennent la production d'énergie thermique le réseau municipal, la fabrication, l'agriculture, l'extraction minière et le pétrole et le gaz.

De concert avec les provinces, le gouvernement élabore des normes, des outils, des évaluations et une cartographie des aquifères et de l'eau souterraine. Le gouvernement mène des activités de cartographie des eaux souterraines et d'évaluation des aquifères clés afin de mieux comprendre l'étendue des systèmes d'eau souterraine, leur dynamique et leur vulnérabilité. Il collabore également avec ses partenaires provinciaux afin d'harmoniser les données et les approches dans différentes compétences. Cette information est diffusée par l'entremise d'un inventaire national collaboratif utilisé par d'autres ordres de gouvernement, ministères, planificateurs et professionnels de l'utilisation des terres aux fins de prise de décisions. Entre 2006 et 2009, le nombre de documents scientifiques et techniques évalués par des pairs a connu une hausse de 8 %. Les sources d'information globale relative aux eaux souterraines et l'expertise du gouvernement contribuent à l'utilisation des terres et à la gestion durable des eaux souterraines. Cette démarche, en retour, soutient le développement responsable des ressources naturelles du Canada.

La Division des relevés hydrologiques du Canada est l'organisme national chargé de recueillir, d'interpréter et de diffuser les renseignements et les données normalisés sur les ressources en eau au Canada. Cet organisme a joué un rôle majeur dans les activités des comités et des commissions à de nombreux forums internationaux et interprovinciaux impliqués dans la gestion des ressources en eau du Canada. Cette surveillance des ressources en eau soutient les accords et traités intergouvernementaux en vigueur. Plus précisément, ses services comprennent la mesure, l'acquisition, le traitement, la transformation et la gestion des données environnementales. La Division des relevés hydrologiques du Canada fournit des données en temps réel de l'année en cours et des renseignements historiques sur un réseau de plus de 2 500 sites au Canada, et tient à jour une base de données contenant les données historiques de quelques 5 500 sites non actifs dans le pays.

Grâce au Programme de diversification de l'économie de l'Ouest, le gouvernement a investi 1 million de dollars en 2010 afin d'appuyer l'élaboration de nouvelles technologies et de séparer les hydrocarbures pétroliers et déchets provenant des sables bitumineux de l'eau utilisée dans le traitement des sables bitumineux. Les résultats pourraient aider de façon significative à réduire la quantité d'énergie et d'eau nécessaire pour récupérer le pétrole provenant des sables bitumineux et pour nettoyer l'eau et les sols contaminés.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les stratégies de mise en œuvre qui appuient cette cible, veuillez consulter les sites Web suivants : Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, et Diversification de l'économie de l'Ouest.

Progrès réalisés en vue d'atteindre la cible 4.1 : Utilisation de l'eau par les principaux secteurs selon les enquêtes sur l'utilisation de l'eau

En 2009, environ 38 milliards (38 000 millions) de mètres cubes d'eau par an ont été prélevés des lacs, des rivières et des sources d'eau souterraine du Canada par les principaux secteurs. Plus de 90 % de cette eau a été réintroduite dans son lac ou sa rivière d'origine. Du prélevement d'eau, environ 3,4 milliards de mètres cubes ne sont pas réintroduits dans leur lac ou leur rivière d'origine.

Les principaux secteurs prélevant l'eau comprennent la production d'énergie thermique, les municipalités, l'industrie manufacturière, l'agriculture, l'extraction minière et le pétrole et le gaz. La figure 3.17 illustre le prélèvement et la consommation d'eau par secteur entre 2004 et 2009. Remarque : les proportions d'eau consommée ou réintroduite ne sont pas disponibles pour le secteur du pétrole et du gaz.

Figure 3.17 : Prélèvement d'eau par secteur au Canada, 2004 à 2009

Prélèvement d'eau par secteur au Canada, 2004 à 2009

Description longue

Le graphique présente le volume d'eau prélevé par les centrales thermiques d'énergie électrique, le réseau municipal, l'industrie manufacturière, l'agriculture, l'exploitation minière et l'industrie pétrolière et gazière au Canada sur trois ans durant une période comprise entre 2004 et 2009. Parmi l'eau prélevée par chaque secteur (à l'exception du secteur de l'industrie pétrolière et gazière pour lequel les données n'étaient pas disponibles), le volume d'eau retourné dans l'environnement est indiqué, de même que le volume d'eau consommé ou non restitué à sa source d'origine.

 

L'industrie de production d'énergie thermique (dont les centrales nucléaires et les centrales électriques au charbon) a prélevé le plus d'eau de tout secteur entre 2005 et 2009. La presque totalité est finalement déversée de nouveau dans la source. La quantité d'eau qui n'est pas directement réintroduite dans la source correspond à la « consommation » de l'industrie énergétique canadienne, qui représente environ 2 % de l'eau douce prélevée dans l'environnement.

Le secteur agricole prélève près de 2,0 milliards de mètres cubes d'eau pour irriguer les cultures et abreuver le bétail. Pour produire la nourriture consommée par les Canadiens, l'agriculture consomme environ 84 % de l'eau qu'elle prélève. Les secteurs agricoles de Colombie-Britannique, d'Alberta et de Saskatchewan sont les plus grands consommateurs d'eau, car les systèmes d'irrigation sont utilisés pour compenser les niveaux d'eau naturellement faibles dans ces régions. Très peu d'eau utilisée pour l'irrigation retourne à sa source.

Pour obtenir les renseignements les plus récents sur cet indicateur, veuillez consulter le site Web des ICDE.


Date de modification :