Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Pêche durable

Cible 7.1 : Pêches durables – Améliorer la gestion et la conservation des grands stocks.

Sur les 155 stocks évalués en 2011, 137 (88 %) ont été pêchés en quantités égales ou inférieures aux niveaux approuvés, tandis que 18 (12 %) ont été pêchés en quantités supérieures aux niveaux approuvés. Les stocks dont la pêche excède les niveaux approuvés sont récupérés au moyen de la méthode de conciliation de quotas qui prévoit que la surpêche d'un stock au cours d'une année est déduite de la limite des prises établie pour l'année suivante.

L'objectif de la gestion des pêches est de protéger les ressources halieutiques du Canada grâce à une collaboration étroite avec les utilisateurs de ressources et les intervenants. Dans le cadre de cet objectif, le gouvernement fédéral mène une recherche scientifique sur les facteurs qui ont une incidence sur les écosystèmes marins et les espèces de poissons migrateurs. Cette information est largement partagée par le biais de publications et de présentations, par l'entremise de réseaux tels que le Réseau canadien de recherche sur la pêche, d'organismes régionaux de gestion des pêches et de programmes tels que l'évaluation de la conservation des pêches internationales et les programmes de conservation et de protection.

Depuis 2009, le Cadre pour la pêche durable a jeté les bases d'une approche de précaution axée sur les écosystèmes pour la gestion des pêches au Canada et pour appuyer la conservation et l'utilisation durable. Il intègre les politiques de gestion des pêches existantes à de nouvelles politiques ou à des politiques en évolution. Ce cadre comprend également des outils pour surveiller et évaluer les initiatives, et définit les secteurs qui peuvent avoir besoin d'être améliorés.

Les politiques et outils scientifiques de ce cadre sont appliqués par l'entremise de plans intégrés de gestion des pêches qui énoncent les buts en matière de conservation, de gestion, d'application de la loi et de recherche scientifique concernant différentes pêches. Ils décrivent les modalités d'accès et la répartition de la ressource halieutique entre les différents pêcheurs professionnels et les flottilles. Les plans comportent aussi des considérations biologiques et socioéconomiques qui sont prises en compte dans les décisions sur la pêche, et incluent l'exigence d'effectuer des examens périodiques de la pêche afin de la comparer aux objectifs du plan. En plus, des outils d'autodiagnostic comme la liste de contrôle des pêches (une ressource utilisée à l'interne) aident le gouvernement à faire le suivi des progrès à l'appui des pêches durables et à cerner les points faibles qui nécessitent plus d'efforts.

La figure 4.12 illustre la situation des importants stocks de poissons au Canada en 2011. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cet indicateur, veuillez consulter le site Web des ICDE.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les stratégies de mise en œuvre qui appuient cette cible, veuillez consulter le site Web suivant : Pêches et Océans Canada.

Progrès réalisés en vue d'atteindre la cible 7.1 : Pourcentage de grands stocks de poissons dont le taux ou le niveau de prises est inférieur ou égal aux niveaux approuvés

Parmi les 155 grands stocks évalués en 2011, 137 (88 %) ont été pêchés en quantités égales ou inférieures aux niveaux approuvés, alors que 18 (12 %) ont été pêchés en quantités supérieures aux niveaux approuvés, tel qu'il est illustré à la figure 4.13. Les stocks dont la pêche excède les niveaux approuvés sont récupérés au moyen de la méthode de conciliation de quotas qui prévoit que la surpêche d'un stock au cours d'une année est déduite de la limite des prises établie pour l'année suivante.

Le Canada établit les limites de prises pour les stocks de poissons en vue de protéger les stocks pour l'avenir.

Pour obtenir les renseignements les plus récents sur cet indicateur, veuillez consulter le site Web des ICDE.

Figure 4.13 : Nombre de grands stocks récoltés par rapport aux niveaux approuvés, Canada, 2011

Nombre de grands stocks récoltés par rapport aux niveaux approuvés, Canada, 2011

Description longue

Le diagramme à secteurs montre le nombre de stocks de poissons importants récoltés par rapport aux niveaux approuvés : 43 % (67 stocks) sont à un niveau égal ou inférieur au niveau d'exploitation de référence, 45 % (70 stocks) se situent à un niveau égal ou inférieur à d'autres niveaux approuvés, et 12 % (18 stocks) sont au-dessus des niveaux approuvés.


Date de modification :