Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué de presse

Le ministre de l’Environnement du Canada et des partenaires internationaux lancent une nouvelle initiative mondiale pour le climat et l’air pur 

WASHINGTON, D.C. -- le 16 février 2012 -- Le ministre de l’Environnement du Canada, l’honorable Peter Kent, en compagnie de la secrétaire d’État des États-Unis, Hillary Clinton, et des ministres de l’Environnement de pays participants, a lancé aujourd’hui une nouvelle initiative mondiale visant à accélérer la progression dans la lutte contre les changements climatiques et l’amélioration de la qualité de l’air. Sous les auspices du Programme des Nations Unies pour l’environnement, cette initiative pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat unit six pays participants, le Bangladesh, le Ghana, le Mexique, la Suède, les États-Unis et le Canada.

« Il s’agit d’une importante coalition qui servira à la réduction des émissions, à la lutte contre les changements climatiques et à la recherche d’une solution mondiale à ce problème planétaire, a déclaré le ministre Kent. Le fait de prendre des mesures visant les polluants de courte durée ayant un effet sur le climat mènera à des résultats positifs à court terme, car nous continuerons de faire progresser nos initiatives axées sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre de longue durée, dont le dioxyde de carbone. »

Il est estimé que les émissions de polluants de courte durée ayant un effet sur le climat, dont le méthane, le noir de carbone (la suie) et l’ozone troposphérique, contribueront dans une proportion de près de 50 % au réchauffement de la planète attribuable aux émissions actuelles de sources anthropiques d’ici quelques décennies. Ces polluants entraînent de graves effets sur le cycle de l’eau, le rendement des cultures, la qualité de l’air et la santé humaine. Cela revêt une importance particulière pour les pays de l’Arctique, car le noir de carbone qui se dépose sur la neige et la glace produit un effet supplémentaire sur le réchauffement.

Documents connexes

Le ministre de l'Environnement du Canada et des partenaires internationaux lancent une nouvelle initiative mondiale pour le climat et l'air pur [Fiche d’information - 2012-02-16]

Projets visés par le financement accéléré du Canada

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Adam Sweet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d’Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d’Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan