Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Le Canada : un chef de file mondial de la production d’électricité propre

DOHA (Qatar) – le 3 décembre 2012 – Le Canada a renforcé sa position en tant que chef de file mondial de la production d’électricité propre en adoptant un nouveau règlement rigoureux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur de la production d’électricité au charbon.

« À la suite de l’adoption de ce règlement annoncé en septembre 2012, le Canada est devenu le premier pays du monde à interdire l’utilisation d’une technologie traditionnelle par les nouvelles centrales au charbon, a déclaré l’honorable Peter Kent, ministre de l’Environnement. Pour les 21 premières années, ce règlement devrait engendrer une réduction cumulative d’environ 24 mégatonnes d’émissions de GES, soit l’équivalent du retrait de la circulation de 2,6 millions de véhicules par année au cours de cette période. »

Le gouvernement du Canada suit une approche sectorielle en matière de réduction des émissions de GES qui mène à de véritables avantages économiques et environnementaux pour la population canadienne. La version définitive du règlement, publiée en septembre 2012, établit une stricte norme de rendement pour les nouvelles centrales de production d’électricité alimentées au charbon et les centrales qui ont atteint la fin de leur cycle de vie économique. Ce règlement entrera en vigueur en juillet 2015.

La réduction des émissions provenant de la production de l’électricité au charbon, laquelle est responsable de 11 % des émissions totales de GES du Canada, est une importante étape vers l’atteinte de la cible que vise le Canada d’ici 2020, soit réduire les émissions de GES de 17 % sous les niveaux de 2005. Ce règlement, en plus des engagements pris par les provinces et l'industrie et d'autres mesures, devrait entraîner une réduction des émissions de GES du secteur de la production d'électricité de 33 % par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2020.

« Notre progression dans la production de l’électricité au charbon est un bon exemple de la collaboration du gouvernement Harper avec ses partenaires en vue de réduire les émissions de GES. Nous avons consulté de façon approfondie les provinces et l’industrie, et ces dernières ont contribué à consolider notre approche, a ajouté le ministre Kent. Nous progressons, mais nous avons encore du travail à faire. Des normes de rendement réglementées visant les GES sont en voie d’élaboration pour les autres importantes sources d’émissions, dont le secteur du pétrole et du gaz.

Pour en savoir plus sur les initiatives du Canada visant à réduire les GES, visiter le site : changementsclimatiques.gc.ca

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Adam Sweet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca
Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan

Date de modification :