Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l’Ontario

Mars 2012

Oubliez les températures plus douces... En mars 2012, les températures étaient si chaudes en Ontario, fracassant beaucoup de records, que les voyages habituels vers le Sud durant la semaine de relâche ont semblé presque superflus. C’est le mois de mars le plus chaud jamais vu à de nombreux endroits, qui s’ajoute aux doux mois d’hiver qui ont précédé. En outre, Toronto a enregistré les chutes de neige les plus faibles de son histoire durant la saison.

À l’échelle de la province, les températures moyennes les plus élevées ont franchi des records, qui, dans certains cas, dataient des années 1940. Les différences par rapport aux valeurs normales variaient de 5,2 à 8,4 °C. Les différences par rapport aux records précédents étaient aussi grandes que les 3,4 °C additionnels enregistrés à Wiarton.

Sur le plan des précipitations, le nord de l’Ontario a reçu des quantités supérieures à la normale. On a enregistré un nouveau record de précipitations à Sioux Lookout, dépassant un record remontant à 1938. De plus, le sud de l’Ontario a reçu moins de précipitations qu’à l’habitude.

Résumé de la vague de chaleur en Ontario

Un anticyclone stationnaire anormalement puissant surplombant l’est de l’Amérique du Nord a été associé à une vague de chaleur historique en Ontario. Cette vague de chaleur a commencé autour du 14 mars. On a enregistré des douzaines de températures record chaque jour.

Voici quelques exemples extraordinaires de cet événement historique, afin d’illustrer son importance :

  • La durée et la portée de cet événement sont sans précédent. Le système a touché tout l’est du Canada, du Manitoba à la Nouvelle-Écosse, et a duré un peu plus de 10 jours consécutifs. À Windsor, pendant 10 jours consécutifs, les températures ont atteint au moins 20 °C. À Kitchener, pendant 8 jours, les températures ont atteint 20 °C ou plus.

  • En tout, près de 250 records ont été dépassés seulement en Ontario, y compris ceux dépassés durant une vague de chaleur plus tôt durant le mois. C’est sans aucun doute un record pour le nombre le plus élevé de records établis.

  • La température maximale de 28,8 °C enregistrée à Petawawa, le 21 mars, est la température la plus chaude enregistrée à ce jour en Ontario en mars.

À de nombreux endroits, les températures ont dépassé les températures les plus chaudes jamais enregistrées pour une journée de mars. Dans certains cas, on a enregistré une température record la plus chaude en mars, qui était dépassée le lendemain.

Le tableau qui suit présente certaines nouvelles températures maximales quotidiennes record enregistrées en mars, les dates où elles ont été enregistrées, et les valeurs record précédentes.

EndroitTempérature maximale en mars sans précédentRecord précédent
Toronto Pearson26,0 (22 mars 2012)25,6 (28 mars 1945 et 1946)
Windsor28,4 (21 mars 2012)27,0 (27 mars 1998; 30 mars 1998)
London27,2 (22 mars 2012)26,1 (24 mars 1910)
Ottawa27,4 (21 mars 2012)26,7 (29 mars 1946)
Petawawa28,8 (21 mars 2012)24,5 (30 mars 1977)

Souvent, les températures quotidiennes record ont été dépassées de manière incroyable. Par exemple, le 21 mars, la température de 28,8 °C enregistrée à Petawawa était presque 17 degrés supérieurs au record enregistré précédemment à cette date.

Chutes de neige saisonnières

On a compilé les données sur les quantités préliminaires des chutes de neige pour la période de septembre 2011 à mars 2012. La plupart des endroits en Ontario où on a mesuré les chutes de neige ont reçu une fraction de ce qu’ils reçoivent habituellement durant l’hiver. 

De septembre à mars, la région de Toronto Pearson n’a reçu que le tiers des chutes de neige normales. Elle a donc reçu 40,4 cm de neige, un record. Le record précédent pour cette période était de 52,4 cm, enregistré durant l’hiver de 2009-2010.

EndroitTotal des chutes de neige (cm)
(de sept. à mars)
Chutes de neige normales
(de sept. à mars)
Pourcentage des chutes de neige normales (%)
Chapleau191,2251,876
Elliot Lake136,3261,352
Geraldton190,8215,788
Hamilton88,8152,658
Kapuskasing253,6275,092
Kenora153,0143,0107
London132,2192,869
Muskoka341,4317,4108
North Bay214,8255,284
Ottawa CDA103,7224,253
Petawawa157,8216,073
Pickle Lake197,8229,986
Red Lake167,2170,698
Sault Ste. Marie225,5285,179
Sioux Lookout144,0181,279
Sudbury242,2254,795
Thunder Bay98,0173,457
Timmins / Connaught191,2278,969
Toronto Pearson40,4109,737
Trenton62,2162,838
Waterloo86,8151,657
Wawa285,9307,193
Wiarton269,0410,166
Windsor85,8122,270

Temps violent

Même si l’événement météorologique marquant en mars se définit par les conditions estivales observées dans la majeure partie de la province au milieu du mois, on a également enregistré quelques tempêtes importantes.

Du 2 mars, en après-midi jusque dans la soirée du 3 mars, un système dépressionnaire intense a traversé la région de Chicago jusqu’au lac Huron, pour toucher la région de North Bay et balayer le sud-ouest du Québec. Ce système a entraîné des chutes de neige importantes dans certaines régions du moyen-nord. Sault Ste. Marie a enregistré des chutes de neige supérieures à 25 centimètres, tandis que la région métropolitaine de Sudbury et North Bay a reçu de 15 à 20 centimètres. Dans le sud et l’est de l’Ontario, ce sont les forts vents liés à l’intensité du système de tempête et le passage d’un front froid associé à ce système qui ont posé problème. Dans la matinée du 3 mars, de puissantes rafales ont soufflé sur la région de Windsor. Plus tard en matinée, ces vents ont balayé la région d’Ottawa. De nombreuses municipalités ont enregistré des rafales allant de 80 à 100 kilomètres-heure. Une pointe de 113 kilomètres-heure a été enregistrée à Long Point, le long de la côte nord du lac Érié. Les vents ont cassé des branches d’arbres dans la région et causé des pannes de courant.

Au milieu du mois, lorsque les conditions hivernales ont cédé la place aux conditions estivales, on a observé le retour des orages violents estivaux. Dans la soirée du 15 mars, un front chaud s’est déplacé du sud du lac Huron à la vallée du St-Laurent, dans l’est de l’Ontario. Ce front chaud a été accompagné d’importants orages dans le sud de l’Ontario. De 22 h, le 15 mars, à 6 h, le 16 mars, une série d’orages se sont abattus sur la région de Peterborough, déversant de grandes quantités de pluie. Selon les pluviomètres de la région, seulement de 30 à 49 millimètres de pluie sont tombés. Cependant, de manière non officielle, les quantités étaient probablement beaucoup plus élevées, en raison de la nature fortement localisée des plus fortes pluies. Cette série de tempêtes a causé des inondations importantes dans certains quartiers de la ville.

Tableaux des températures et des précipitations
     
Températures maximales moyennes record enregistrées (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartRecord précédent
Pickle Lake-1,6-10,08,4-1,6 (2010) (égal)
Sioux Lookout1,2-7,08,20,9 (2010)
Dryden1,9-6,18,01,0 (2010)
Kenora2,4-5,68,01,1 (2010)
Wiarton5,7-2,27,92,3 (2000)
London7,4-0,37,75,8 (1945)
Windsor9,62,07,67,6 (1945)
Chapleau0,4-7,27,60,2 (2010)
Red Lake-0,1-7,77,6-0,1 (2010) (égal)
Kapuskasing-1,2-8,67,4-1,3 (2010)
Wawa0,8-6,67,40,4 (2010)
Kitchener-Waterloo6,1-1,27,35,7 (1945)
Sarnia8,00,77,35,5 (1973)
Toronto Pearson6,7-0,47,15,2 (1946)
Hamilton6,7-0,37,06,2 (1946)
Peterborough5,0-2,07,03,0 (2010)
Muskoka3,3-3,46,72,9 (1945, 1946)
Petawawa2,2-4,36,51,8 (2010)
Timmins-1,2-7,76,5-1,4 (2010)
Ottawa CDA3,8-2,46,22,9 (1946)
Trenton5,2-1,06,24,4 (1946)
Ville de Toronto7,21,35,96,2 (1945)
Kingston4,4-0,85,23,0 (1945, 2010)
     
Températures moyennes inhabituelles enregistrées (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLa plus chaude depuis
Geraldton-1,4-9,07,62010
Moosonee-5,1-11,76,62000
Thunder Bay1,1-5,56,62010
North Bay1,6-4,86,42010
Earlton-0,7-6,96,21946
Elliot Lake2,6-3,25,82010
     
Précipitations maximales record enregistrées (en millimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartRecord précédent
Sioux Lookout54,66,548,151,8 (1938)
     
Précipitations inhabituelles enregistrées (en millimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLes plus fortes depuis
Chapleau47,213,134,11998
Kapuskasing41,811,230,61968
Thunder Bay45,817,528,31973
Kenora33,46,926,51929
     
Chutes de neige inhabituelles enregistrées (en centimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitChutes de neigeNormaleÉcartLes plus faibles depuis
Ottawa CDA5,932,1-26,22010
     
Précipitations inhabituelles enregistrées (en millimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLes plus faibles depuis
Toronto Pearson18,057,1-39,11981
Hamilton37,274,8-37,62000
Waterloo32,769,9-37,22005
London42,678,4-35,82010
Ville de Toronto36,066,1-30,12005
Trenton43,272,4-29,22010
Wiarton47,473,4-26,02010
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLes plus élevées depuis
Sioux Lookout73,634,439,22009
Red Lake61,829,032,82004
Wawa89,463,725,71991

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Jack Saunders
Conseiller en communications, relations avec les médias
Environnement Canada, Région de l’Ontario
416-739-4785

Date de modification :