Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l'Ontario

Février 2011

Le mois de février 2011 a été un mois normal dans la plupart des localités de l’Ontario en ce qui concerne les températures et les précipitations moyennes.

Les températures moyennes sont demeurées près de la normale alors que dans la majorité des cas elles représentaient la normale saisonnière. Parmi les quelques exceptions, mentionnons Elliot Lake, où les températures ont été plus froides que la normale, et Petawawa, où les températures ont été plus chaudes que la normale.

Plusieurs systèmes de tempête ont envahi le sud de l’Ontario au cours du mois, entraînant une quantité totale de précipitations et de chutes de neige égales ou supérieures à la normale saisonnière. London et Muskoka ont reçu presque le double de la quantité de chutes de neige normalement attendue en février. Windsor a reçu plus de trois fois la quantité normale de chutes de neige. Pour ce qui est du total des précipitations, Windsor en a reçu plus que la normale, et Kingston en a reçu moins. Le nord de l’Ontario a reçu des quantités de chutes de neige et de précipitations inférieures ou égales à la normale saisonnière, à l’exception de Moosonee qui a reçu une quantité supérieure à la normale.  

Temps violents

Le mois de février a débuté en force alors qu’une forte dépression s’est déplacée vers le nord-est, partant du centre des États-Unis jusque dans l’est du Canada. En général, cette dépression, d’une durée de deux jours, a laissé sur son passage des accumulations de 15 à 25 centimètres de neige dans certaines localités du sud de l’Ontario, et même plus par endroits. Avec la prévision de vents forts venant du nord-est, en plus d’une visibilité réduite due à la neige et à la poudrerie, un avertissement de blizzard a été émis le 1er février pour les régions dans les environs de Hamilton à Sarnia -- le premier avertissement de blizzard émis à grande échelle pour le sud de l’Ontario depuis mars 1993. Contrairement à ce qui a sévi dans le Mid West des États-Unis, où certaines régions ont reçu plus de 50 centimètres de neige, les quantités de chutes de neige dans le sud de l’Ontario ont été inférieures aux 30 à 40 centimètres prévus. Toutefois, des écoles ont été fermées, et un grand nombre de personnes sont demeurées à la maison, réduisant ainsi la circulation sur les routes.    

Quelques jours plus tard, une deuxième dépression s’est abattue sur la région de Windsor et de London, ce qui a entraîné des voiles blancs partout dans la région. L’aéroport de London a déclaré avoir reçu 17,5 centimètres de neige le 5 février.

Un avant-goût du printemps au milieu du mois a permis une certaine accalmie de froid et de neige alors que les températures ont été à la hausse dans l’ensemble de l’Ontario. À Kenora, les températures ont dépassé de 15 degrés Celcius la normale saisonnière, et, dans le sud de l’Ontario, une masse d’air chaud a engendré des records de température pour une seule journée. Cette masse d’air chaud a été suivie d’un puissant front froid le 18 février, qui a causé des rafales de 80 et 90 kilomètres à l’heure, partout dans le sud de l’Ontario. Ces rafales ont entraîné des bris d’arbres, des pannes de courant et des dommages structuraux. Dans certaines régions près de Barrie, la Police provinciale de l’Ontario a dû fermer des routes où la circulation devenait trop dangereuse en raison de la poudrerie. 

Le 20 février, une dépression venue du Colorado s’est dirigée vers le lac Érié et a laissé d’importantes chutes de neige dans la région de Windsor et du comté d’Essex. L’aéroport de Windsor a déclaré avoir reçu 29 centimètres de neige au cours de cette dépression. Le total de précipitations reçues en février, soit 89,6 centimètres, fracasse ainsi le record de 66,8 centimètres de neige enregistré en février 1986.  

Temperature and Precipitation Tables

Températures moyennes records (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLe plus chaud depuis / Le plus froid depuis
Petawawa-8,6-11,12,52010 (Le plus chaud depuis)
Elliot Lake-9,7-6,8-2,92008 (Le plus froid depuis)

 

Chutes de neige record (en cm), selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitAccumulation de neigeNormaleÉcartRecord précédent
Windsor89,627,562,11986 (66,8)

 

Chutes de neige inhabituelles (en cm), classées selon leur écart par rapport à la normale:
EndroitAccumulation de neigeNormaleÉcartPlus importantes depuis
Muskoka100,052,847,22008
London71,538,133,41985

 

Précipitations inhabituelles (en mm), classées selon leur écart par rapport à la normale:
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus sec depuis / Le plus humide depuis
Kingston36,266,4-30,22010 (Le plus sec depuis)
Windsor101,457,344,12008 (Le plus humide depuis)
Moosonee52,522,729,82007 (Le plus humide depuis)

Remarque : La période des normales utilisée est celle des normales météorologiques de la période de 1971 à 2000.

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Laurie Thibeault
Conseillère en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
905-336-4711

Date de modification :