Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

La ministre Aglukkaq dirige les actions du Canada réalisées à l’échelle internationale afin de conserver l’ours

MOSCOW, Russie – le 6 décembre 2013 – L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique, s’est réunie avec ses homologues à Moscou, en Russie, pour célébrer le 40e anniversaire de l’Accord sur la conservation des ours blancs de 1973. Au cours de cette rencontre, les États de l’aire de répartition se sont entendus sur une déclaration collective visant à favoriser la conservation et la gestion de l’ours blanc à l’échelle internationale.

« En signant cette déclaration, les États de l’aire de répartition se sont engagés à établir et à mettre en œuvre des programmes de surveillance exhaustifs dans l’ensemble de l’Arctique, devant une nécessité reconnue de données fiables, a déclaré la ministre Aglukkaq. Nous nous sommes également engagés à faire en sorte que les connaissances traditionnelles autochtones soient intégrées dans les décisions relatives à la gestion de l’ours blanc. Enfin, la signature de cette déclaration se veut un engagement à gérer les changements – notamment l’augmentation du développement économique –, qui continueront de se produire dans la région arctique que nous partageons. »

Au cours de leur séjour à Moscou, les États de l’aire de répartition de l’ours blanc (le Canada, les États-Unis, la Norvège, la Russie et le Royaume du Danemark – les signataires de l’Accord sur la conservation des ours blancs de 1973) ont renouvelé leur engagement à l’égard de la conservation et de la gestion de l’ours blanc en signant une déclaration. Cette déclaration de 2013 souligne la coopération fructueuse des 40 dernières années, reconnaît la nécessité d’un engagement auprès des collectivités locales dans le Nord et met en évidence les nouveaux problèmes importants qui influent sur l’espèce comme les changements climatiques et le commerce illégal.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consulter la Déclaration des ministres responsables des États de l’aire de répartition de l’ours blanc.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Jennifer Kennedy
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d’Environnement Canada

Page Facebook d’Environnement Canada

Date de modification :