Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit dans une initiative visant les Grands Lacs

TORONTO, Ont. – le 9 octobre 2012 Le ministre de l'Environnement du Canada, l'honorable Peter Kent, a annoncé aujourd'hui un important investissement réparti sur quatre ans qui permettra de traiter lesproblèmes complexes que représentent les algues toxiques et nuisibles récurrentes, de même que les problèmes de qualité des eaux littorales et de santé des écosystèmes dans les Grands Lacs.

« Les Grands Lacs sont essentiels au bien-être de la population canadienne, a affirmé le ministre Kent. Les Canadiennes et les Canadiens dépendent des lacs pour avoir de l'eau potable, se divertir et travailler. De plus, les Grands Lacs constituent un écosystème qui abrite plus de 3 500 espèces végétales et animales. Grâce à ce financement, le gouvernement Harper oeuvre à la concrétisation d'une vision où la région des lacs est saine et prospère. »

L’'initiative sur les nutriments dans les Grands Lacs fera progresser la recherche scientifique qui permettra de comprendre et de traiter les problèmes liés aux algues nuisibles et toxiques récurrentes dans les Grands Lacs. La prolifération d'algues toxiques et nuisibles, due aux déversements excessifs de phosphore, peut accroître les besoins en matière de traitement de l'eau et les perturbations des services publics par l’obstruction des prises d'eau. Elle a également des répercussions négatives sur le tourisme, les pêches commerciale et récréative, ainsi que les activités récréatives telles que la baignade.

L'initiative, dotée de 16 millions de dollars, sera géographiquement axée sur le lac Érié, le Grand Lac le plus touché par les algues nuisibles et toxiques. Les approches qui ont été conçues et les connaissances qui ont été acquises dans le cadre de l'initiative pourront servir aux autres Grands Lacs et à d'autres plans d'eau du Canada.

L'initiative sur les nutriments dans les Grands Lacs permettra au gouvernement du Canada de respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre de l'Accord Canada–États-Unis relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, qui a été récemment modifié.

Renseignements connexes :

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Adam Sweet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan

Date de modification :