Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l’Ontario

Mai 2011

En mai, la population de l’Ontario a connu diverses conditions météo. La majeure partie de la province n’a pas été en manque d’un ciel nuageux ni de précipitations sous diverses formes. La température a atteint la normale saisonnière, et les précipitations ont été abondantes par endroits; malgré tout, le mois s’est terminé dans des conditions estivales très attendues.

Dans la majeure partie de la province, les températures moyennes se sont situées dans les normales en mai. À Petawawa, il a fait légèrement plus chaud que la normale, les températures moyennes ayant dépassé de deux degrés les valeurs attendues.

Dans le sud de l’Ontario, des records de chute de pluie et de précipitations totales ont été enregistrés au cours du mois. À Hamilton, les précipitations ont atteint 137,6 mm, dépassant ainsi de plus de 20 mm les records de chute de pluie et de précipitations totales enregistrés en 2004. Kingston a également reçu sa part des précipitations, fracassant son record enregistré en 2002.

Les précipitations ont été inférieures à la normale dans le nord et l’extrême nord de l’Ontario, à l’exception de Red Lake où elles ont été supérieures à la normale. À Earlton, on n’a reçu que le quart des précipitations totales normalement attendues en mai. Les régions de Dryden, de Timmins, de Pickle Lake et de Sioux Lookout ont reçu en mai à peine la moitié des chutes de pluie ou des précipitations totales.

Les précipitations ont été supérieures à la normale dans les régions du sud et du nord-ouest de l’Ontario. À titre d’exemple, à Windsor et à Sarnia, les chutes de pluie ou les précipitations totales ont été le double de la normale en mai.

Temps violent

Des systèmes atmosphériques tenaces se sont déplacés lentement partout dans la province et sont parfois même demeurés stationnaires quelques jours. Par conséquent, le mois de mai a été plus calme que la normale sur le plan du temps violent.

Le temps violent s’est toutefois manifesté le 10 mai 2011 dans le nord-ouest de l’Ontario. Plusieurs bandes d’orages ont alors touché la région en fin d’après‑midi et ont cessé tard dans la nuit. La grêle a été la principale menace de ces tempêtes. Elle était accompagnée de fortes rafales et averses isolées. On a signalé des grêlons de taille remarquable, notamment quatre fois plus grande que la normale à Dryden et similaire à une noix ou à une balle de ping-pong à Kivikoski, au nord de Thunder Bay. Les tempêtes ont duré toute la nuit, partout sur lac Supérieur ainsi qu’au nord et à l’ouest de celui-ci. Une ligne de tempêtes associée au même système météorologique a atteint les rives est du lac Supérieur en matinée le 11 mai 2011. Au cours de ces tempêtes, des maisons, des poteaux électriques et des arbres ont été endommagés dans des régions situées entre Point aux Pins et l’île St. Joseph. Pendant ce temps, une rafale de 102 kilomètres-heure a été enregistrée à l’aéroport de Sault Ste. Marie.

Le 26 mai 2011, un front chaud associé a un système dépressionnaire s’est déplacé de l’Indiana jusque dans le sud de l’Ontario. Il a entraîné de la pluie et des cellules orageuses et de fortes averses. Des avertissements de chute de pluie ont été émis dans des endroits du sud-ouest de l’Ontario. Selon ce qui a été enregistré à l’aéroport de Windsor, il est d’ailleurs tombé 62 millimètres de pluie en 24 heures. Les fortes averses et tempêtes étant localisées, certaines régions éloignées des sites d’observation d’Environnement Canada peuvent avoir également reçu des quantités semblables.

Le mois s’est terminé avec un système dépressionnaire qui a traversé le nord de l’Ontario, de l’ouest à l’est. Sur son passage, des tempêtes se sont formées et ont entraîné de puissantes rafales atteignant 111 kilomètres-heure, selon ce qui a été signalé à l’aéroport de Geraldton.

Malgré les quelques événements de temps violents survenus en mai 2011, Dame Nature semble indiquer à la population ontarienne qu’elle n’est pas tout à fait prête pour la saison estivale de temps violents, qui s’étend de la mi-avril à octobre. Au début du mois, Environnement Canada a confirmé que la tornade survenue le 27 avril dans la région de Fergus était la première de la saison, une tornade de force zéro selon l’échelle Fujita dont les vents ont atteint 110 kilomètres-heure.

Tableaux de températures et de précipitations

Températures moyennes inhabituelles (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLe plus chaud depuis
Petawawa13.911.92.02010

 

Record rainfall readings (in mm), ranked by variation from normal:
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartRecord précédent
Hamilton160.475.085.42004 (137.6)

 

Précipitations inhabituelles (en mm), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartPlus faibles depuis / Plus élevées depuis
North Bay51.685.5-33.92010 (Plus faibles depuis)
Sioux Lookout31.459.7-28.31981 (Plus faibles depuis)
Pickle Lake28.053.4-25.41997 (Plus faibles depuis)
Windsor179.880.799.12004 (Plus élevées depuis)
Toronto Pearson141.072.468.62003 (Plus élevées depuis)
Red Lake88.949.339.62010 (Plus élevées depuis )

 

Records de précipitations enregistrés (en millimètres), selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitPrecipitationsNormaleÉcartRecord précédent
Hamilton160.475.684.82004 (137.6)
Kingston138.774.863.92002 (133.5)

 

Unusual precipitation readings (in mm), ranked by variation from normal:
EndroitPrecipitationsNormaleÉcartLe plus sec depuis / Wettest since
Earlton17.067.0-50.01957 (Le plus sec depuis)
North Bay51.687.6-36.02010 (Le plus sec depuis )
Dryden33.367.2-33.91990 (Le plus sec depuis )
Timmins37.969.2-31.32010 (Le plus sec depuis )
Sioux Lookout36.464.4-28.01981 (Le plus sec depuis )
Windsor179.880.899.02004 (Le plus humide depuis )
Red Lake130.154.675.52010 (Le plus humide depuis )
Sarnia138.869.968.92004 (Le plus humide depuis )
Toronto Pearson141.272.568.72003 (Le plus humide depuis )
London127.182.944.22004 (Wettest since)
Toronto City116.473.343.12003 (Wettest since)

Remarque : Les normales météorologiques de référence ont été enregistrées au cours de la période de 1971 à 2000.

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Laurie Thibeault
Conseillère en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
905-336-4711

Date de modification :