Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada et Canards Illimités Canada s’associent pour conserver un précieux habitat dans la région de la rivière Oyster, sur l’île de Vancouver

COURTENAY, C.-B. -- le 2 février 2011 -- L’honorable Peter Kent, ministre de l’Environnement, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada contribue 1,3 million de dollars à la conservation de terres humides dans la région du parc-nature de Bear Creek et du refuge Point Farms, sur l’île de Vancouver, ce qui s’inscrit dans l’engagement fédéral continu en matière de préservation du patrimoine naturel du Canada. Réalisé par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles d’Environnement Canada en partenariat avec Canards Illimités Canada, le projet, dont la valeur totale s’élève à 3 millions de dollars, a bénéficié d’un apport financier de 300 000 dollars de la part du district régional de Comox Valley et d’un généreux don de propriété d’une valeur de 1,12 million de dollars de la part de la famille Evans.

« Notre investissement à l’appui de cette noble cause est une occasion pour nous de prendre des mesures concrètes en matière de conservation des écosystèmes vulnérables ainsi qu’en matière de protection des oiseaux migrateurs et des espèces en péril, et ce, pour le bien des générations actuelles et futures, a déclaré le ministre Kent. Nous sommes ravis de soutenir l’excellent travail qu’accomplit Canards Illimités pour protéger et préserver la richesse de la biodiversité du parc-nature de Bear Creek et du refuge Point Farms. Nous nous réjouissons également de la générosité de la famille Evans et des contributions du district régional de Comox Valley. »

« Il est gratifiant de savoir qu’une zone aussi essentielle sur l’île de Vancouver sera désormais protégée grâce à une initiative très louable. La rivière Oyster et son estuaire figurent parmi les habitats estuariens les plus importants pour les oiseaux migrateurs et d’autres espèces sauvages sur la côte de la Colombie-Britannique », a déclaré l’honorable John Duncan, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, député de l’île de Vancouver-Nord, et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits.

« Grâce à la famille Evans ainsi qu’à l’aide financière du gouvernement du Canada, du district régional de Comox Valley et de bien d’autres intervenants, nous avons franchi une étape importante pour faire en sorte que cet habitat de terres humides et agricoles demeure au coeur du paysage de l’île de Vancouver et pour assurer une valeur agricole et écologique à la sauvagine, aux poissons et à d’autres espèces sauvages qui en dépendent », a déclaré Les Bodgan, directeur des activités provinciales de Canards Illimités Canada.

Les 210 hectares (518 acres) protégés représentent deux propriétés sur la rivière Oyster, près de Courtenay, en Colombie-Britannique. Une convention de conservation visant la propriété (de 144 hectares) située sur le cours inférieur de la rivière Oyster a été acquise dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, et la propriété (de 66 hectares) située sur le cours supérieur de la rivière, accompagnée d’un apport financier de 300 000 dollars de la part du district régional de Comox Valley, a été donnée à Canards Illimités Canada. Ces propriétés, maintenant appelées parc-nature de Bear Creek et refuge Point Farms, procurent un habitat à diverses espèces en péril et sont fréquentées par un certain nombre d’espèces de sauvagine en migration ou en hibernation, notamment le Cygne trompette, le Canard colvert, le Canard d’Amérique, le Grand Héron, la Sarcelle et le Canard branchu.

Le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada est une importante initiative réalisée sur le terrain qui permet la prise de mesures concrètes en vue de préserver l’environnement et de conserver le précieux patrimoine naturel du Canada. En date de juillet 2010, plus de 142 000 hectares de terres privées avaient été conservés, ce qui a permis la protection de l’habitat de plus de 100 espèces en péril.

Le Programme des dons écologiques, auquel le don de la famille Evans est admissible, s’ajoute à d’autres initiatives nationales, comme le Programme de conservation des zones naturelles et le Programme d’intendance de l’habitat, en offrant des avantages fiscaux accrus aux Canadiennes et aux Canadiens qui font généreusement don d’une terre écosensible à des fins de protection.

Document connexe :

Le gouvernement du Canada investit dans un important projet de préservation des terres sur l’île de Vancouver [Fiche d'information, 2011-02-02]

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008
1-888-908-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan

Date de modification :