Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Le gouvernement Harper et Conservation de la nature Canada conservent un précieux habitat dans la région d'East Kootenay, en Colombie-Britannique

SPARWOOD, C.-B. -- le 13 septembre 2011 -- David Wilks, député de Kootenay-Columbia, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre de l’Environnement du Canada, l’honorable Peter Kent, l’acquisition par Conservation de la nature Canada des terrasses de Marion Creek, qui représentent 204 hectares de terres situées entre Fairmont Hot Springs et Canal Flats, en Colombie-Britannique. Cette propriété est protégée en partie grâce au financement obtenu par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles d'Environnement Canada. 

« Cette acquisition souligne une autre réalisation relative à l’engagement de notre gouvernement en matière de conservation. Nous continuons de prendre des mesures concrètes en vue de protéger nos écosystèmes et nos espèces vulnérables pour les générations futures », a déclaré le ministre Kent.

« Nous sommes heureux de collaborer avec des partenaires dévoués, dont Conservation de la Nature Canada, à la conservation à long terme de la biodiversité biologique des trésors naturels du Canada, a déclaré le député Wilks. La propriété des terrasses de Marion Creek est une zone qui revêt une importance écologique et qui constitue un habitat pour plusieurs espèces rares en voie de disparition, dont le blaireau d’Amérique et le Carex xerantica. »

Les terrasses de Marion Creek se composent de forêts et de terres herbeuses situées à l’ouest du lac Columbia où se trouvent des terres herbeuses et des terres humides écosensibles. Cette propriété longe trois propriétés faisant l’objet de conservation, dont le Ranch Thunderhill visé par une convention, la zone de conservation du Ranch Thunderhill, tous deux de Conservation de la nature Canada, et la propriété de l’ouest du lac Columbia de Nature Trust.

« Il est tellement valorisant de mener à bien ce projet qui sert de pont entre deux zones de conservation existantes, dont l’une est la propriété de Conservation de la nature Canada et l’autre, de Nature Trust de la Colombie-Britannique. En reliant ces propriétés, nous créons un corridor naturel indestructible qui s’étend sur plus de 30 kilomètres carrés. Ce corridor s’ajoute à un patrimoine de conservation important à l’échelle provinciale », a souligné Linda Hannah, vice-présidente régionale de Conservation de la nature Canada en Colombie-Britannique.

Le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada, doté de 225 millions de dollars, est une importante initiative effectuée sur le terrain qui permet la prise de mesures concrètes en vue de préserver l'environnement et de conserver le précieux patrimoine naturel du Canada pour les générations actuelles et futures. La contribution continue de tous les donateurs nous permet de protéger des aires naturelles au Canada. En date de mars 2011, le Programme de conservation des zones naturelles a permis de protéger 160 796 hectares, soit une superficie près de trois fois la ville de Québec qui comporte un habitat pour 101 espèces en péril.

Document connexe :

Programme de conservation des zones naturelles [fiche d'information, 2011-06-20]

Pour obtenir plus de renseignements, consulter la fiche d'information ci-jointe ou communiquer avec :

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan

Date de modification :