Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l’Ontario

Septembre 2011

Dans la majeure partie de la province, la population a connu d’agréables conditions estivales en septembre qui ont rapidement cédé leur place à l’automne.

On a enregistré des températures plus élevées que la normale ce mois-ci presque partout en Ontario. Vers la mi-septembre, une dépression froide sur le lac Michigan a entraîné des conditions chaudes et ensoleillées dans le centre-sud et l’est de la province (le mercure atteignant jusqu’à 25 °). Pendant ce temps dans le sud-ouest, les conditions étaient plus douces et plus changeantes.

Les records de précipitations totales n’ont pas été atteints ce mois-ci. Cependant, les précipitations tombées dans le sud-ouest de la province ont dépassé les valeurs normales. Windsor a reçu 228 millimètres de pluie, ce qui se classe au deuxième rang des quantités de précipitations totales reçues en septembre depuis 1940, c’est-à-dire depuis que l’on consigne ces observations. Le record du mois de septembre le plus pluvieux remonte encore en 1981, alors qu’il était tombé au total 246,1 millimètres de pluie. Dans l’ensemble, les précipitations totales tombées dans le sud de l’Ontario ont été près des valeurs normales, tandis qu’elles ont été inférieures ou égales à la normale dans le nord.

Comme pour nous rappeler de façon un peu moins agréable l’approche du temps froid, il a neigé à quelques endroits dans le nord de la province vers la mi-septembre. Chapleau, Geraldton, Kenora, Pickle Lake, Red Lake, Sault Ste Marie, Sioux Lookout et Wawa ont reçu jusqu’à 0,8 centimètre de neige.

Temps violents

Cet été, le temps violent s’est manifesté tard dans la saison, ce qui nous indique que la rentrée scolaire et l’approche de l’automne ne coïncident pas toujours avec le temps clément. En général, la saison estivale de temps violent en Ontario dure de la mi-avril à la fin d’octobre.

Le 2 septembre, des tempêtes violentes se sont abattues dans le nord-ouest de l’Ontario. Il a grêlé dans quelques secteurs, notamment à Murillo, à l’ouest de Thunder Bay, où on a aperçu des grêlons de la taille d’une balle de baseball. Dans ce même secteur, un inspecteur d’Environnement Canada a évalué les dommages aux bâtiments et aux arbres, et a confirmé que ceux-ci étaient attribuables à des rafales, atteignant de 120 à 170 kilomètres-heure, provoquées par une violente tempête.

La 14e tornade en Ontario est survenue le 3 septembre, en après-midi, près de Grimsby, dans la région de Niagara. Cette tornade, dont les vents ont atteint 110 kilomètres-heure, a été classée de catégorie 0, selon l’échelle Fujita. Elle s’est formée au cours des tempêtes variant de puissantes à violentes causées par la présence d’un front froid dans le sud de l’Ontario ce même après-midi.

Les tempêtes provoquées par le front froid ont aussi endommagé des toitures et fracassé des arbres et des lignes électriques, en plus de laisser sur leur passage des grêlons de la taille d’une bille dans certaines régions du sud-ouest de l’Ontario. On a enregistré des rafales variant de 80 à 100 kilomètres-heure dans plusieurs stations d’observation, de Windsor et l’aéroport Pearson, à Toronto. Un inspecteur d’Environnement Canada a confirmé que des dommages étaient attribuables à des vents rectilignes dans la région de Kitchener–Waterloo, notamment au marché de St. Jacobs, où, selon les signalements, cinq personnes ont subi des blessures.

Tableaux des températures et des précipitations
     
Températures moyennes inhabituelles (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLa plus chaude depuis
Petawawa16,112,53,62002
Ottawa17,314,33,02002
Pickle Lake12,09,22,82009
North Bay14,712,22,52007
Toronto Pearson17,715,32,42007
Moosonee11,79,42,32009
Red Lake12,610,32,32009
Wawa12,810,72,12007
Sioux Lookout13,010,92,12009
Timmins12,410,32,12009
Trenton16,814,82,02005
Muskoka14,912,92,02007
     
Précipitations inhabituelles enregistrées (en millimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus sec depuis
Thunder Bay33,088,0-55,02009
Sioux Lookout53,495,3-41,92009
Sudbury63,3101,3-38,02007
Dryden53,090,4-37,42010
North Bay79,4113,5-34,12009
Wawa86,8120,8-34,02009
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus humide depuis
Windsor228,096,2131,81981
Wiarton165,4104,361,12010
London136,597,738,82006
Hamilton116,082,133,92006
Sault Ste Marie128,396,531,82010

Remarque : Les normales météorologiques de référence ont été enregistrées au cours de la période de 1971 à 2000. 

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Laurie Thibeault
Conseiller en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
905-336-4711

Date de modification :