Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l'Ontario

Mars 2011

En mars 2011, les températures et les précipitations enregistrées se sont situées dans la normale, une tendance observée depuis le début de l’année.

Les températures moyennes sont demeurées près de la normale, mais légèrement plus froides, dans la majeure partie de la province. À certains endroits dans le nord l’Ontario, notamment à Elliot Lake, à Geraldton et à Red Lake, le mercure est descendu quelques degrés sous la normale.

Les précipitations de neige ou de pluie reçues en mars approchaient de la normale presque partout dans la province, à quelques exceptions près. Dans le sud, soit à Hamilton, à Muskoka, à Toronto, à Waterloo et à Windsor, les précipitations de pluie ont été de 26 à 45 millimètres supérieures à la normale. Des accumulations de neige de près de 30 centimètres de plus que la normale ont été enregistrées à Red Lake et à Waterloo, près du double des accumulations reçues normalement dans ces régions. En revanche, Wawa a reçu moitié moins de neige que la normale attendue pour cette même période.

En ce qui concerne les précipitations totales, les tendances sont similaires. Dans la majeure partie de la province, les précipitations ont été près de la normale. Plus au nord cependant, les conditions ont varié de normales à plus sèches que la normale. L’inverse a été observé dans le sud, où les précipitations ont varié de normales à supérieures à la normale.

Temps violents

De nombreuses grosses tempêtes sont survenues en mars. Mars étant un mois de transition, les tempêtes ont entraîné différents types de précipitations. Dans de nombreux endroits dans le sud de l’Ontario, une tempête qui a traversé le cours inférieur des Grands Lacs, du 5 au 7 mars, a laissé sur son passage une quantité importante de pluie et de neige. Les précipitations de pluie ont atteint en général de 20 à 35 millimètres. Les vents ayant changé venaient ensuite du nord-ouest; par conséquent, le mercure a chuté, la pluie s’est transformée en neige, et les accumulations ont atteint de 5 à 15 centimètres. À la station météorologique automatisée de Brockville, on a enregistré au total 61 millimètres de précipitations reçues au cours de cette tempête.

Une autre tempête, du 9 au 11 mars, a donné lieu à des précipitations de neige, de pluie verglaçante et de pluie dans le sud de l’Ontario. À Ottawa, on a enregistré au total 13,6 centimètres de neige et 37 millimètres de pluie. Vers le sud-ouest, les précipitations étaient d’abord sous forme de neige, mais, peu après, elles se sont transformées en pluie, soit la forme de précipitations dominante. À Toronto, on a enregistré 10 centimètres de neige et 28 millimètres de pluie. À l’extrémité sud-ouest, la pluie s’est transformée en neige le 10 mars lorsque la température s’est refroidie, les accumulations atteignant à certains endroits dans les régions de London et de Sarnia jusqu’à 20 centimètres.

Une dépression traversant le cours inférieur des Grands Lacs a donné lieu à une troisième tempête importante le 23 mars dans le sud de la province. Cette tempête a laissé une accumulation de 10 à 20 centimètres de neige. C’est à Waterloo qu’on a enregistré les plus fortes accumulations, soit 26 centimètres.

Dans le centre de la province, la première des deux dépressions qui a touché le sud les 4 et 5 mars a laissé de 15 à 20 centimètres de neige à North Bay et à Sudbury. La seconde, survenue du 9 au 11 mars, a entraîné d’importantes précipitations sous forme de pluie, de neige et de pluie verglaçante à North Bay et sous forme de neige à Sudbury, qui a reçu 33 centimètres de neige.

Une combinaison de pluie verglaçante et de neige est tombée au cours d’une tempête survenue le 17 mars dans le nord-est de l’Ontario, soit à Geraldton et à Kapuskasing, où on a enregistré 22 centimètres de neige.

En mars, la température a été relativement clémente dans le nord-ouest, à l’exception de la tempête survenue dans la région de Thunder Bay du 6 au 8 mars, où des vents de l’est ont entraîné une tempête de neige d’effet de lac. À l’aéroport, on a enregistré seulement 23 centimètres de neige, mais des rapports non officiels dans les environs faisaient état d’accumulations atteignant de 40 à 50 centimètres par endroits.

Tableaux de températures et de précipitations

Températures moyennes inhabituelles (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLa plus froide depuis
Elliot Lake-6,0-3,2-2,82008
Red Lake-10,2-7,7-2,52002
Geraldton-11,1-9,0-2,12008

 

Précipitations inhabituelles (en mm), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLes plus fortes depuis
Windsor100,855,645,22009
Muskoka68,036,931,12004
Hamilton79,448,630,82010
Waterloo73,045,127,91991
Toronto Pearson62,836,726,12009

 

Chutes de neige inhabituelles (en cm), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitAccumulation de neigeNormaleÉcartLes plus faibles depuis / Les plus fortes depuis
Wawa18,643,1-24,51998 (Les plus faibles depuis)
Red Lake60,826,334,52004 (Les plus fortes depuis)
Waterloo53,024,128,92008 (Les plus fortes depuis)

 

Précipitations inhabituelles (en mm), classées selon leur écart par rapport à la normale :
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLes plus faibles depuis / Les plus fortes depuis
Elliot Lake26,366,4-40,12010 (Les plus faibles depuis)
Wawa30,863,7-32,92010 (Les plus faibles depuis)
Waterloo125,269,955,31976 (Les plus fortes depuis)
Petawawa104,460,444,02008 (Les plus fortes depuis)
Hamilton116,674,841,82004 (Les plus fortes depuis)
Peterborough106,465,041,41980 (Les plus fortes depuis)
Windsor116,075,041,02008 (Les plus fortes depuis)
London118,178,439,71985 (Les plus fortes depuis)
Toronto Pearson91,457,134,31998 (Les plus fortes depuis)
Trenton105,572,433,12008 (Les plus fortes depuis)
Muskoka99,074,124,92008 (Les plus fortes depuis)

Remarque : Les normales météorologiques de référence ont été enregistrées au cours de la période de 1971 à 2000.

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Laurie Thibeault
Conseillère en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
905-336-4711

Date de modification :