Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l'Ontario

Novembre 2011

La majeure partie de la province attend toujours ces journées grisâtres de novembre, parce qu’il n’y en a pas eu durant le mois de novembre 2011. Plutôt, le mois qui vient de se terminer a été ensoleillé et chaud, et la neige a attendu jusqu’à la fin du mois pour poser des problèmes.

Bien que le mois de novembre 2011 n’ait pas réussi à battre des records, nous nous en souviendrons comme un des mois les plus agréables récemment. Des températures de deux à quatre degrés au-dessus de la normale ont été enregistrées dans l'ensemble de la province. Dans la plupart des cas, il a été le mois de novembre le plus chaud depuis 2009, bien qu'Ottawa n’ait pas enregistré de telles températures depuis 1948.

Les précipitations ont oscillé entre un peu trop à peut-être pas assez selon l’endroit. Kingston a établi un record de précipitations les plus faibles de tous les mois de novembre jusqu’à maintenant (33,4 millimètres), alors que Sudbury a enregistré les plus faibles chutes de neige – seulement 1,4 centimètre. Malgré que la plupart des endroits dans la province aient enregistré de faibles valeurs de chutes de neige, certains endroits ont reçu des quantités de neige légèrement supérieures à la normale. Cependant, aucune de ces valeurs ne s’est approchée des records. 

Windsor a été la capitale des précipitations. Bien qu’une grande partie du sud de l’Ontario ait enregistré des précipitations plus élevées que d’habitude, Windsor a essuyé le plus fort des tempêtes. Un record de précipitations totales de 75 millimètres durant une seule journée, enregistré le 29 novembre, équivalait à la quantité de précipitations que cette ville peut habituellement recevoir durant tout le mois.

Temps violents

Même si l’Ontario a connu des températures plus douces que la normale, comparativement à celles d’un mois de novembre type, la province a subi quelques tempêtes entraînant des conditions hivernales. Le 9 novembre, un système de basse pression intense s’est déplacé à partir du bas Michigan pour traverser la région de Sault Ste. Marie, apportant une combinaison de différents types de précipitations. Ce système a apporté de la pluie dans tout le sud, le centre et le nord-est de l’Ontario et de la neige dans les régions au nord du lac Supérieur. Avant le petit matin du 10 novembre, la tempête s’était déplacée vers la baie James, mais des endroits tels que Wawa, Marathon et Geraldton avaient reçu de 10 à 15 centimètres de neige. Nagagami, à l’ouest de Kapuskasing, a enregistré plus de 25 centimètres de neige.

Un autre système dépressionnaire est arrivé de la région de l’Illinois dans l’après-midi du 22 novembre. Étant donné que les températures à ce moment-là étaient au-dessus du point de congélation dans le sud-ouest, les précipitations sont tombées sous forme de pluie; cependant, dans certaines régions du centre-sud et de l’est de l’Ontario, les températures ont frôlé le point de congélation. À mesure que les précipitations s’avançaient vers l’est durant la nuit et aux premières heures du 23 novembre, elles sont tombées sous forme de verglas dans certaines de ces régions et sous forme de neige dans l’extrême est de l’Ontario. Vers la fin de la matinée, les précipitations avaient cessé dans l’ensemble du sud de l’Ontario, à mesure que la dépression se déplaçait vers la côte Est; elle avait pourtant laissé des accumulations de pluie importantes dans le sud-ouest. En général, cette région a reçu de 20 à 40 millimètres, mais la région de Windsor a reçu presque 60 millimètres. Plusieurs heures de verglas ont également été enregistrées dans le centre-sud de l’Ontario, et quelques régions de l’extrême est de l’Ontario ont reçu de 10 à 15 centimètres de neige.

Le mois s’est terminé sur une note humide pour le sud de l’Ontario, alors qu’une perturbation se déplaçait lentement vers le sud du bassin inférieur des Grands Lacs entre le 28 et le 30 novembre. À part sa faible vitesse, cette perturbation a également apporté une quantité importante d’humidité dans le sud de l’Ontario, en provenance de l’océan Atlantique. Les accumulations totales de pluie issues de cette tempête ont dépassé les 80 millimètres dans la partie extrême du sud-ouest de l’Ontario, alors que de nombreuses autres régions de l’Ontario du sud ont reçu entre 40 et 60 millimètres. Plusieurs records ont été établis en ce qui concerne le 29 novembre le plus humide. De même, la région de Windsor a établi un record de la journée la plus humide jamais vue durant le mois de novembre. Windsor a également vécu le mois de novembre le plus mouillé jamais enregistré (187,4 millimètres). Cette ville a aussi continué à ajouter à son record des précipitations les plus importantes d’une année. À ce jour, Windsor a reçu un peu plus de 1350 millimètres de pluie, fracassant son record précédent de 1121 millimètres, établi en 1990. 

En dernier lieu, les études des tempêtes désastreuses de l’été dernier ont continué. Ce travail a résulté en l’ajout de trois tornades au chiffre total de cette année. La première tornade a eu lieu le 16 juillet dans la région de Goose Lake dans le nord-ouest de l’Ontario. Cet événement a été classé tornade d'intensité zéro à l'échelle Fujita, ayant une pointe maximale de vent de 110 kilomètres à l'heure. Le deuxième événement a eu lieu le 2 septembre dans la région de Murillo à l’ouest de Thunder Bay et a été classé tornade d'intensité 1 à l'échelle Fujita, ayant une pointe maximale de vent de 120 à 170 kilomètres à l'heure. Le dernier événement enregistré a eu lieu le 12 septembre dans la région de Missanabie, au nord-est de Wawa, et a été classé tornade d'intensité 1 à l'échelle Fujita. Avec l’ajout de ces événements, le nombre total de tornades en Ontario en 2011 se chiffre à 17. Normalement, l’Ontario a une moyenne annuelle de 13 tornades durant la saison, qui dure de la fin d’avril au début d’octobre.

Tableaux des températures et des précipitations
     
Températures moyennes inhabituelles :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLa plus chaude depuis
Earlton1,1-2,94,02009
Ottawa4,91,03,91948
Dryden-1,4-5,33,92009
North Bay2,5-1,43,92009
Petawawa3,4-0,43,81999
Geraldton-2,3-6,13,82009
Kenora-1,1-4,93,82009
Pickle Lake-3,7-7,53,82009
Sioux Lookout-1,8-5,63,82009
Kapuskasing-1,2-4,83,62009
Red Lake-2,8-6,43,62009
Moosonee-1,2-4,73,52009
Sudbury1,9-1,53,42009
London6,43,13,32001
Toronto Pearson6,53,23,32001
Sault Ste. Marie3,70,53,22001
Wiarton5,82,63,22001
Elliot Lake2,3-0,83,12009
Timmins-0,9-4,03,12009
Hamilton6,33,33,02001
Waterloo5,32,33,02001
Wawa0,7-2,33,02009
Kingston6,33,42,92001
Trenton5,52,62,92001
Windsor7,54,62,92001
Sarnia6,73,92,82001
Chapleau-1,0-3,82,82009
Ville de Toronto7,64,82,82009
Peterborough4,31,72,62001
Muskoka3,10,62,52009
Thunder Bay-0,8-3,02,22009
     
Records de précipitations enregistrés (en millimètres) :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartRecord précédent
Windsor187,475,5111,9156,2 (1985)
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartRecord précédent
Kingston33,492,7-59,339,1 (2009)
     
Chutes de neige record (en centimètres) :
     
EndroitAccumulation de neigeNormaleÉcartRecord précédent
Sudbury1,432,4-31,02,5 (1963)
     
Précipitations inhabituelles enregistrées (en millimètres) :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus humide depuis
Sarnia131,076,454,62008
London121,791,130,62003
Toronto Pearson98,069,328,72005
Waterloo110,682,727,92005
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus sec depuis
Thunder Bay17,255,6-38,42006
Geraldton29,459,4-30,02000

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Jack Saunders
Conseiller en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
416-739-4785

Date de modification :