Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

La ministre de l’Environnement du Canada se rendra à Varsovie, en Pologne, à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques 

OTTAWA, Ont. – le 18 novembre 2013 – L’honorable Leona Aglukkaq, ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique, dirigera la délégation canadienne à la 19Conférence des Parties (COP 19) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), à Varsovie, en Pologne, du 18 au 22 novembre 2013.

« Le Canada joue un rôle de chef de file dans l’effort international de lutte contre les changements climatiques en mettant l'accent sur les réels avantages environnementaux et économiques apportés à l'ensemble de la population canadienne, a déclaré la ministre Aglukkaq. Le gouvernement du Canada s’est engagé à établir un accord juste et efficace sur les changements climatiques, qui comprend des engagements de la part de tous les grands émetteurs. Nos mesures ont permis d'accomplir des progrès concrets, notamment par l’intermédiaire de la CCNUCC, du Conseil de l'Arctique et de la Coalition pour le climat et l’air pur. »

À l'échelle nationale, le Canada a déjà pris, au moyen de son approche réglementaire sectorielle, des mesures pour réduire deux des plus importantes sources d'émissions de gaz à effet de serre : le transport et l'électricité. Grâce à cette approche, le Canada est devenu le premier grand utilisateur de charbon à interdire la construction de groupes traditionnels de production d'électricité alimentés au charbon. En fait, aux termes des 21 premières années, ces règlements devraient mener à une réduction cumulative d'environ 214 mégatonnes d’émissions de gaz à effet de serre, ce qui équivaut au retrait de quelque 2,6 millions de véhicules personnels de la circulation par année.

Dans la continuité de son bon bilan, le gouvernement du Canada travaille maintenant avec les provinces dans le but de réduire les émissions du secteur pétrolier et gazier, tout en s’assurant de maintenir la compétitivité des entreprises canadiennes.

Le Canada continue de réussir à dissocier les émissions de gaz à effet de serre et la croissance économique. Depuis 2005, les émissions canadiennes de gaz à effet de serre ont diminué de 4,8 %, tandis que l’économie a connu un taux de croissance de 8,4 %.

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et créer un environnement plus durable en investissant plus de 10 milliards de dollars pour soutenir l'infrastructure verte, l'efficacité énergétique, les technologies d'énergie propre et la production d'énergie et de carburants plus propres. Le gouvernement fait aussi des investissements considérables dans les mesures d'adaptation aux changements climatiques à l'échelle nationale en appui aux programmes fédéraux qui visent à améliorer nos connaissances scientifiques en matière de changements climatiques et à aider la population canadienne à se préparer aux effets liés au climat, en particulier dans le Nord canadien.

Le Canada a affecté avec succès une somme de 1,2 milliard de dollars au financement accéléré destiné aux pays en développement; il s’agit du plus important investissement que notre pays a réalisé à ce jour dans l’aide internationale à la lutte contre les changements climatiques. Des projets en cours en Afrique, en Asie et en Amérique latine produisent des résultats positifs, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre et le renforcement des capacités d’adaptation à un climat changeant.

Outre le processus des Nations Unies pour lutter contre les changements climatiques, le Canada met en œuvre des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat dans le cadre du Conseil de l’Arctique et du Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone, en collaboration avec la Coalition pour le climat et l’air pur et l’Initiative mondiale sur le méthane.

De plus amples renseignements sont disponibles sur :

les priorités du Canada dans le cadre de la COP 19

l’action du Canada en matière de changements climatiques

les projets de financement accéléré du Canada

Pour obtenir les toutes dernières nouvelles sur la participation du Canada à la COP 19, suivre le fil Twitter et la page Facebook d’Environnement Canada.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Jennifer Kennedy
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Date de modification :