Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Questions

Questions et réponses

Eau potable

  • Où puis-je trouver des recommandations sur les concentrations maximales de contaminants dans l'eau potable?

    Le dépliant intitulé Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada identifie des paramètres (microbiologiques, physiques, chimiques et radiologiques) qui ont été décelés dans l'eau potable et qui sont reconnus nocifs ou soupçonnés de l'être. Ce document est une réalisation de Santé Canada en collaboration avec les ministères provinciaux et territoriaux de la santé et de l'environnement, sous les auspices du Sous-comité fédéral-provincial sur l'eau potable. Pour plus de renseignements sur cette publication, visitez le site Web de Santé Canada.

    Haut de page

Education et Mobilisation

  • Où puis-je m'adresser pour obtenir du financement si le groupe dont je fais partie désire réaliser des projets de conservation et de protection de l'environnement dans ma collectivité?

    ÉcoAction est un programme d'Environnement Canada qui aide financièrement des groupes à réaliser des projets destinés à protéger ou à améliorer l'environnement dans leur collectivité.

    Pour plus de renseignements sur ce programme ou sur d'autres programmes de financement d'Environnement Canada, visitez cette page.

    Haut de page

La pollution de l'eau

  • Où puis-je trouver des renseignements pour un projet de recherche que j'effectue sur la pollution de l'eau au Canada?

    Vous trouverez une mine de renseignements à ce sujet dans la section de ce site portant sur la pollution de l'eau.

    Haut de page

  • Quelles sont les principales sources de contamination des eaux souterraines?

    La contamination des eaux souterraines touche bien des régions du Canada. Nous vous suggérons de consulter notre page sur les Contamination des eaux souterraines.

    Haut de page

Le volume des eaux

  • Combien d'eau douce le Canada possède-t-il?

    Le Canada possède 7 % de l'eau douce renouvelable du monde entier.

    Il est facile pour les Canadiens d'assumer qu'ils disposent d'un approvisionnement presque inépuisable en eau douce saine. Après tout, on nous a souvent dit que le Canada possède quelque 20 % des ressources mondiales en eau douce. Toutefois, moins de la moitié de cette eau -- soit environ 7 % des réserves mondiales -- est « renouvelable ». Il s'agit principalement d'eau fossile qui se trouve dans les lacs, les aquifères et les glaciers.

    Le Canada, dont la population se chiffre à quelque 30 millions d'habitants et représente environ un demi pour cent de la population mondiale, semble encore bien pourvu en eau. Cependant, plus de la moitié de l'eau douce au pays s'écoule vers le nord, dans l'océan Arctique et la baie d'Hudson. Par conséquent, cette eau est inaccessible à 85 % de la population canadienne, qui habite le sud du pays, à proximité de la frontière canado-américaine. C'est donc dire que les réserves qui restent, quoique toujours abondantes, sont très utilisées et souvent surexploitées.

    Haut de page

  • Pourquoi appelle-t-on l'eau une ressource « renouvelable »?

    L'eau peut être considérée comme une ressource inépuisable puisque les activités humaines n'affectent pas les réserves totales d'eau de la biosphère. Elle n'est pas détruite par les utilisations des êtres humains, mais elle peut être combinée pendant un certain temps avec d'autres produits chimiques. Cependant, l'eau doit être d'une certaine qualité et se trouver à un endroit donné pour être utile. Elle doit donc être perçue comme une ressource renouvelable, souvent rare, dont la durée du cycle varie en fonction du lieu où elle se trouve et de son utilisation.

    L'eau, qui provient de l'atmosphère sous diverses formes de précipitations et s'écoule sur la surface du sol pour former les cours d'eau qui se déversent ultérieurement dans l'océan, suit en général un cycle renouvelable d'un an appelé cycle hydrologique. L'eau s'évapore de l'océan grâce à l'énergie solaire et retourne à l'atmosphère où elle retombe sous forme de précipitations (pluie, etc.).

    À certains endroits, le cycle de l'eau est cependant beaucoup plus long. Après avoir pénétré le sol sous forme de pluie, l'eau peut traverser lentement des chenaux souterrains jusqu'à ce qu'elle atteigne des réservoirs. Dans certaines régions arides, l'approvisionnement en eau peut être assuré entièrement par de l'eau souterraine qui s'est accumulée autrefois lorsque le climat était plus humide. Depuis lors, l'approvisionnement est resté inchangé ou une quantité infime d'eau a pu s'y ajouter en raison des conditions climatiques actuelles. Une telle ressource en eau peut être essentiellement considérée comme non renouvelable en raison de son cycle qui peut s'avérer extrêmement long et de la fréquence avec laquelle les climats secs et humides alternent dans une région en particulier.

    Haut de page

  • Comment puis-je obtenir des données sur le débit pour les ressources en eau du Canada?

    Toutes les données historiques concernant les relevés hydrométriques effectués pour des stations en particulier au Canada sont disponibles sur le Site web d'Environnement Canada. Ces données comprennent notamment les débits quotidiens et mensuels moyens, les niveaux d'eau et la concentration des sédiments (pour les stations sédimentologiques). Pour certaines stations, on y retrouve également les valeurs de pointe et les valeurs extrêmes. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Relevés hydrométriques du Canada.

    Haut de page

  • Où puis-je trouver des renseignements sur les niveaux d'eau des Grands Lacs?

    La section Grands Lacs du site Web d'Environnement Canada intitulé contient une mine de renseignements sur les niveaux d'eau, y compris info-NIVEAU.

    Le Service hydrographique du Canada de Pêches et Océans affiche également de l'information (disponible seulement en anglais) sur les niveaux d'eau enregistrés récemment dans les Grands Lacs.

    Haut de page

Autre