Avril 2017 infoNIVEAU

Niveau des Grands Lacs et du Saint–Laurent
Volume 25, numéro 4

Version PDF (459 KB)

Une variation du niveau d’eau près de la moyenne en mars

En mars, le temps a été généralement plus sec dans le bassin versant des Grands Lacs que lors des deux mois précédents, ce qui a entraîné une variation du niveau d’eau près de la moyenne de ce qu’on observe en mars. Tous les lacs demeurent bien au-dessus du niveau d’eau moyen à ce temps-ci de l’année.

  • En mars, le niveau mensuel moyen du lac Supérieur a dépassé de 16 cm la moyenne de sa période de référence (de 1918 à 2016), tout en étant inférieur de 7 cm par rapport à mars 2016.
  • En mars, le niveau moyen du lac Michigan–Huron a dépassé de 23 cm la moyenne, mais il était inférieur de 8 cm au niveau enregistré en mars de l’an dernier.
  • Le niveau mensuel moyen du lac Érié a dépassé de 41 cm la moyenne et de 7 cm le niveau enregistré en mars dernier.
  • Le lac Ontario était 32 cm au-dessus du niveau moyen de mars et 3 cm au-dessus du niveau de l’an dernier.
  • Au port de Montréal, le niveau d’eau était supérieur à la moyenne au début du mois de mars, mais est passé sous la moyenne à mi-chemin dans le mois et est resté ainsi jusqu’à la fin du mois.

Les précipitations dans le bassin versant des Grands Lacs avoisinaient les moyennes pour le mois de mars, ce qui a entraîné une variation du niveau d’eau des lacs près de la moyenne au cours du mois. Le lac Supérieur a été le plus sec des lacs; après un mois de février très humide, il a vu son niveau diminuer de 5 cm en mars, alors qu’il perd en moyenne 1 cm au cours de ce mois (moyenne établie de 1918 à 2016). Le lac Michigan–Huron a connu une hausse de 4 cm, presque équivalente à l’augmentation moyenne de 5 cm du niveau d’eau de ce lac en mars. Le lac Érié a été le plus humide des Grands Lacs au cours du mois, en partie en raison d’une quantité de précipitations supérieure à la moyenne dans son bassin versant ainsi qu’à un débit accru depuis le lac Michigan–Huron, ce qui a entraîné une hausse de 16 cm par rapport à une moyenne de 13 cm en mars. Le niveau du lac Ontario s’est accru de 15 cm, un résultat légèrement supérieur à l’augmentation moyenne de 14 cm en mars; la variation est cependant beaucoup plus près de la moyenne qu’en février.

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
niveau moyen mensuel de mars 2017
LacComparativement à la moyenne mensuelle (1918–2016)Comparativement à il y a un an
Supérieur16 cm au-dessus7 cm en dessous
Michigan–Huron23 cm au-dessus8 cm en dessous
Sainte–Claire39 cm au-dessus3 cm en dessous
Erié41 cm au-dessus7 cm au-dessus
Ontario32 cm au-dessus3 cm au-dessus
Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
niveau au début d’avril 2017
LacComparativement à la moyenne au début du mois (1918–2016)Comparativement à il y a un an
Supérieur14 cm au-dessus11 cm en dessous
Michigan–Huron24 cm au-dessus14 cm en dessous
Sainte–Claire47 cm au-dessus2 cm en dessous
Erié44 cm au-dessus6 cm au-dessus
Ontario32 cm au-dessus4 cm au-dessus

Niveau des lacs au début d’avril

Au début du mois d’avril, les niveaux des lacs étaient tous supérieurs à la moyenne. Le niveau du lac Supérieur était supérieur de 14 cm à la moyenne de sa période de référence (de 1918 à 2016), mais inférieur de 11 cm au niveau enregistré à la même période l’an dernier. Le niveau du lac Michigan–Huron au début du mois d’avril était supérieur de 24 cm à la moyenne et inférieur de 14 cm au niveau enregistré l’an dernier. Le niveau du lac Érié était 44 cm au-dessus de la moyenne au début avril et 6 cm plus haut que l’an passé à la même période. Dans le lac Ontario, le niveau était supérieur de 32 cm à la moyenne, et 4 cm plus haut qu’à la même période l’an dernier. Au début avril, le niveau de tous les lacs était d’au moins 17 cm au-dessus du zéro des cartes.

Mise à jour de la période de référence

Chaque année, les données servant au calcul de la moyenne du niveau d’eau de chaque lac sont mises à jour par l’ajout des données de l’année précédente. Les données de 2016 ont été vérifiées, et c’est ainsi que la période de référence des statistiques de comparaison va dorénavant de 1918 à 2016.

Aperçu du niveau des lacs

Par rapport à leur niveau du début du mois et en supposant un approvisionnement en eau moyen, le niveau de chaque lac devrait connaître la hausse saisonnière typique du mois d’avril. Pour obtenir une représentation graphique des niveaux récents et des niveaux prévus des Grands Lacs, consulter le Bulletin mensuel des niveaux de l’eau du Service hydrographique du Canada.

Précipitations en mars dans les Grands Lacs1
Lac%
Bassin des Grands Lacs103%
Lac Supérieur91%
Lac Michigan–Huron102%
Lac Erié (y compris le lac Sainte–Claire)114%
Lac Ontario109%
Débits sortants des Grands Lacs en mars1
Lac%
Lac Supérieur129%
Lac Michigan–Huron114%
Lac Erié117%
Lac Ontario109%

1. Comme pourcentage des moyennes à long terme en mars.
Remarque : Ces chiffres sont provisoires.

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Enjeux frontaliers de l’eau
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
Burlington ON L7S 1A1
Tél. : 905-336-4714
Téléc. : 905-319-6939
Courriel : ec.LEVELnews-infoNIVEAU.ec@canada.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint–Laurent
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Date de modification :