Sources d'information 

Accords

Publications

Base de données sur les produits chimiques

Associations

  • Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) -  (Disponible en anglais seulement)
  • Le Centre canadien des mesures d’urgence (CCMU) (Disponible en anglais seulement) a pour mandat d’aider les collectivités, les gouvernements et les entreprises privées à prévenir les catastrophes (d’origine naturelle ou humaine), à s’y préparer, à y réagir et à réparer les dommages.
  • Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) a pour objectif de promouvoir la santé et la sécurité en milieu de travail en fournissant de l'information et des conseils à ce sujet. On peut également consulter les lignes directrices pour l’élaboration de plans d’intervention d’urgence en milieu industriel par le biais de son site Web.
  • L’Association canadienne des fabricants de produits chimiques (ACFPC) représente des entreprises fabriquant une vaste gamme de produits pétrochimiques, de substances chimiques inorganiques et de résines synthétiques au Canada. Ce site décrit brièvement les codes de pratiques de Gestion responsable®ayant trait à la sensibilisation des collectivités et aux interventions d’urgence; à la fabrication, au transport et à la distribution liés à la vente de produits chimiques, de substances chimiques ou de services; au déplacement de ces produits et à la gestion des déchets dangereux.
  • Le Programme « On Guard for Canada » de l’Institut des engrais (Disponible en anglais seulement) incite les fabricants, les distributeurs et les détaillants à se prémunir contre l’utilisation de leurs produits à des fins criminelles.
  • Le site Web de l’Association canadienne de sécurité incendie (Disponible en anglais seulement) fait la promotion de la protection contre les incendies par divers mécanismes : des colloques, des sessions de formation, des bulletins d’information, des bourses d’études et des rencontres régulières.
  • Le Réseau canadien des centres de toxicologie (RCCT) (Disponible en anglais seulement)
  • L’Association canadienne de normalisation publie un document intitulé Emergency Planning for Industry (CAN/CSA-Z731-95). On peut se procurer la norme, moyennant un paiement, dans le site Web de l’Association.
  • L’Industrial Accident Prevention Association (IAPA) (Disponible en anglais seulement) offre un centre de ressources où l’on trouve toute une série de lignes directrices pratiques et concises (souvent assorties de listes de contrôle et d’illustrations) pouvant servir à améliorer les programmes industriels d’hygiène et de sécurité. Cette information est facilement accessible, consultable et téléchargeable sur Internet, sans frais.
  • La Décennie internationale pour la prévention des catastrophes naturelles (DIPCN)
  • National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) (Disponible en anglais seulement)
  • La Division de la gestion de la sécurité des procédés de l’Institut de chimie du Canada (Disponible en anglais seulement) cherche à mieux faire connaître, comprendre et utiliser les outils, les services et les techniques de gestion de la sécurité des procédés dans les installations industrielles canadiennes. La Division poursuit les travaux amorcés en 1990 sous l’égide du Conseil canadien des accidents industriels majeurs et offre un guide systématique de gestion de la sécurité des procédés pour les installations où l’on manipule des matières dangereuses.
  • Le site Risk Management Internet Services (Disponible en anglais seulement) est une mine de renseignements précieuse. La bibliothèque principale permet aux usagers de consulter des publications et des guides professionnels sur les substances chimiques, les catastrophes, la sécurité et sa gestion, l’environnement, la santé, etc. On y trouve les titres d’ouvrages canadiens, nord-américains et internationaux. Le texte complet des documents est réservé aux abonnés, mais il est possible de s’inscrire en ligne, moyennant un tarif.
  • Le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) constitue la norme canadienne en matière de communication des renseignements sur les dangers. Les éléments essentiels du SIMDUT consistent en des étiquettes de précaution sur les contenants de « produits contrôlés », des fiches signalétiques sur la sécurité des matières et des programmes de formation de la main-d’œuvre.