Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes

Une stratégie en chantier

Couverture de la publication : La Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes

Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes sont un problème d’envergure mondial qui affecte chaque pays et la majorité des écosystèmes de la planète. On estime que les coûts annuels liés aux espèces exotiques envahissantes s’élèvent à plusieurs milliards de dollars. Le Canada, comme bien d’autres pays, possède une longue expérience dans la lutte contre les effets indésirables causés par ces espèces exotiques envahissantes.

En décembre 1992, le Canada a été le premier pays industrialisé à ratifier la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique élaborée au Sommet de la terre de Rio un peu plus tôt au cours de la même année. En vertu de l’article 8, alinéa h de cette convention sur la diversité biologique, les signataires doivent « empêcher l'introduction, contrôler ou éradiquer les espèces exotiques qui menacent des écosystèmes, des habitats ou des espèces ». On insiste aussi dans cette convention sur l’importance, pour les pays signataires, d’élaborer une stratégie nationale sur la biodiversité. Une telle stratégie a par ailleurs été mise en œuvre en 1995 au Canada.

En vertu de la Stratégie sur la biodiversité du Canada, on reconnaît que les écosystèmes et les habitats du Canada ont connu une dégradation par l'éstablissement des espèces exotiques. Par ailleurs, la stratégie appelle pour l’élaboration et la mise en œuvre de mesures telles que des politiques, des régimes, des lois et des programmes pour empêcher les espèces exotiques et les organismes vivants modifiés de nuire à la biodiversité.

Afin de respecter les engagements pris par le Canada dans la Convention sur la diversité biologique et dans la Stratégie canadienne sur la biodiversité, la réunion du Conseil mixte des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de la forêt, des pêches et de l’aquaculture qui s’est tenu en septembre 2001 recommandait l’élaboration d’un plan directeur pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale sur les espèces envahissantes. En 2002, les ministres ont approuvé le plan directeur réclamant l’élaboration d’une stratégie nationale; la Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes et a été approuvé par les ministres de ressource fédéraux, provinciaux et territoriaux qui a été mise en oeuvre en septembre 2004.

Date de modification :