Recherche en matière de faune et science du paysage

Chef de file de la recherche sur la faune au Canada

La Direction des sciences de la faune et du paysage regroupe les connaissances et l’expertise d’Environnement Canada sur :Une famille de Guillemots de Brünnich sur l’île Prince Leopold

  • les effets des substances toxiques sur les animaux, les plantes et les invertébrés et communautés microbiennes vivant dans le sol,
  • les répercussions de l’activité humaine et du changement de l’écosystème sur les populations d’oiseaux migrateurs du Canada,
  • les causes du déclin des espèces en péril, en particulier les oiseaux migrateurs et les espèces que l’on retrouve sur les territoires domaniaux,
  • l’élaboration de méthodes d’essai biologique,
  • la santé des espèces animales en tant qu’indicateur de la qualité de l’environnement,
  • les effets des phénomènes naturels et des activités humaines sur la faune et les écosystèmes dans le temps et l’espace,
  • la modélisation et la surveillance des habitats à l’aide d’outils d’observation de la Terre.

La Paruline à ailes dorées, une espèce menacéeLa recherche en laboratoire et sur le terrain portant sur les populations animaleset leur habitat génère de nouvelles connaissances sur la complexité et les défis qui touchent à l’intégrité et la santé des écosystèmes canadiens et à la conservation des populations fauniques. L’information est utilisée afin d’élaborer la réglementation et guider les décisions politiques en matière de protection environnementale, de santé de la faune et de développement durable.

Les scientifiques travaillent en collaboration étroite avec le milieu des sciences et technologie et le Service canadien de la faune à Environnement Canada. Les scientifiques collaborent également avec des chercheurs au Canada et à l’étranger qui travaillent dans d’autres ministères, des universités ou des établissements de recherche afin de fournir une base scientifique fiable et rigoureuse sur laquelle repose la prise de décisions.

Des experts travaillent dans tout le Canada, sous la direction du Centre national de la recherche fauniquesur le campus de l’université Carleton à Ottawa, Ontario. Cet emplacement permet aux scientifiques du gouvernement et de l’université de mieux collaborer et de favoriser l’apprentissage des étudiants ainsi que les activités de conservation de la faune.

Contenus connexes

Pour en savoir plus sur la faune et la flore, consulter la section Nature.