Surveillance intégrée de la pollution par satellite (SIPPS)

Aider à garder les eaux côtières du Canada propres

Les eaux côtières du Canada sont habitées par une faune active et sont utilisées pour plusieurs activités commerciales telles que la pêche, le transport et la production côtière du pétrole et du gaz. Les activités de navigation côtière au Canada ont aussi augmenté de façon constante au cours des dernières décennies - et avec elle le risque de pollution marine provenant des navires a cru. Le déversement de pétrole dans nos eaux peut avoir un impact sévère sur les ressources naturelles et la santé économique de la région.


© Transports Canada

Pour aider à la surveillance de l'environnement de nos eaux côtières, le Service canadien des glaces a formé une équipe d'experts en analyse d'images satellitaires pour détecter les déversements d'hydrocarbures. Depuis 2006, l'imagerie satellitaire est analysée quotidiennement afin de détecter la pollution pétrolière illégale et accidentelle sur de grandes surfaces de notre environnement marin. Les rapports de pollution potentielle sont utilisés par les agences gouvernementales canadiennes responsables de l'application de la loi et celles affectées au nettoyage des déversements identifiés. Ces analyses sont également utilisées pour surveiller les événements en cours de déversement et pour le suivi des navires échoués (navires coincés dans les eaux peu profondes) qui risquent de causer de la pollution.

La technologie des satellites que nous utilisons est appelée radar à synthèse d'ouverture (ROS). La participation d'Environnement Canada dans le programme de la Surveillance intégrée de la pollution par satellite (SIPPS) utilise une variété d'imagerie satellitaire pour surveiller les eaux et améliorer la réponse à la pollution. La pollution marine est mesurée en termes d'étendue géographique et de fréquence des rejets.

Le programme SIPPS est un outil important qui encourage le respect des lois canadiennes et des conventions internationales qui cherchent à minimiser la pollution pétrolière, et minimiser les impacts sur la prospérité économique des canadiens ainsi que sur les oiseaux marins, les mammifères et les écosystèmes dont ils dépendent.

Pour plus d'informations sur le programme SIPPS ou accès à leurs services d'analyse s'il vous plaît contacter le Service canadien des glaces.