Résumé des impacts de la tempête

La section est une climatologie détaillée des impacts des cyclones tropicaux sur le Canada et ses secteurs maritimes au cours de la période 1900-2004 (l’année 1900 a été incluse à cause de l’importance pour le Canada de l’ouragan Great Galveston). Les sources de données sont entre autres les principaux journaux canadiens, la base de données canadienne sur les désastres, et les archives du Centre canadien de prévision des ouragans. Chaque année est illustrée par une carte présentant les trajectoires de tous les cyclones tropicaux qui ont touché le Canada ou ses eaux, un résumé sur la tempête et ses impacts et des rapports détaillés sur ceux-ci. Lorsque c’est possible, nous donnons des statistiques sur les décès et les dommages. À noter que ces statistiques ne doivent pas être considérées comme exhaustives, en raison du temps relativement court dont nous avons disposé pour ces recherches. Cependant, nous estimons que la majorité des impacts significatifs, dont les décès et dommages, ont été saisis.

Parmi les centaines de tempêtes sur lesquelles nous avons recueilli des informations, deux se distinguent nettement par la quantité des données disponibles à leur sujet. Il s’agit de l’ouragan Hazel (1954) et de l’ouragan Juan (2003). Hazel est l’ouragan qui a fait le plus grand nombre de victimes sur le sol canadien. Quant à Juan, c’est le plus récent phénomène qui soit venu nous rappeler les conséquences possibles d’un ouragan dans une zone habitée. Nous avons donc traité les ouragans Hazel et Juan de façon plus approfondie, avec photos à l’appui.

Les travaux en cours comprend:

  • la révision (en cours) des données présentées ici,
  • le parachèvement des prolongements extratropicaux des trajectoires des cyclones tropicaux (en cours),