Qualité de l'eau à l'échelle régionale dans les cours d'eau canadiens

Accéder au PDF (1,50 Mo)

La flore et la faune des cours d'eau ont besoin d'une eau propre pour maintenir des populations saines. La qualité de l'eau et la santé des cours d'eau dépendent de la manière dont les gens aménagent et utilisent les sols environnants.

Aperçu des résultats

  • Une qualité de l'eau bonne ou excellente était plus courante dans les rivières se déversant dans l'océan Atlantique et le fleuve Mackenzie
  • Une qualité de l'eau douteuse ou mauvaise était plus courante dans les rivières se déversant dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent

Qualité de l'eau à l'échelle régionale, Canada, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau à 197 sites de suivi. Les graphiques à colonnes intégrés montrent les sites de suivi groupés par grand réseau fluvial ou système océanique où les cours d'eau se déversent - description longue ci-dessous.

Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau à 197 sites de suivi; 178 sites de suivi principaux pour les cours d'eau du sud du Canada et 19 autres sites de suivi dans les régions du fleuve Mackenzie et de l'océan Pacifique.

Les graphiques à colonnes intégrés montrent les sites de suivi groupés par grand réseau fluvial ou système océanique où les cours d'eau se déversent : océan Atlantique, Grands Lacs et fleuve Saint-Laurent, baie d'Hudson, fleuve Mackenzie et océan Pacifique. Aux 46 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans l'océan Atlantique, la qualité de l'eau a été cotée comme suit : excellente (7 % des cas), bonne (63 %), satisfaisante (24 %), douteuse (7 %) et mauvaise (0 %). Aux 59 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent, la qualité de l'eau a été cotée comme suit : excellente (3 % des cas), bonne (27 %), satisfaisante (41 %), douteuse (24 %) et mauvaise (5 %). Aux 46 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans la baie d'Hudson, la qualité de l'eau a été cotée comme suit : excellente (4 % des cas), bonne (30 %), satisfaisante (41 %), douteuse (24 %) et mauvaise (0 %). Aux 21 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans le fleuve Mackenzie, la qualité de l'eau a été cotée comme suit : excellente (10 % des cas), bonne (57 %), satisfaisante (24 %), douteuse (10 %) et mauvaise (0 %). Parmi les 25 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans l'océan Pacifique, la qualité de l'eau a été cotée comme suit : excellente (4 % des cas), bonne (40 %), satisfaisante (44 %), douteuse (8 %) et mauvaise (4 %).

Données du graphique
Qualité de l'eau à l'échelle régionale, Canada, période de 2013 à 2015
Catégorie de qualité de l'eauOcéan Atlantique (nombre de sites)Grands Lacs et fleuve Saint-Laurent (nombre de sites)Baie d'Hudson (nombre de sites)Fleuve Mackenzie (nombre de sites)Océan Pacifique (nombre de sites)
Excellente32221
Bonne2916141210
Satisfaisante112419511
Douteuse3141122
Mauvaise03001
Total4659462125
Catégorie de qualité de l'eauOcéan Atlantique (pourcentage des sites)Grands Lacs et fleuve Saint-Laurent (pourcentage des sites)Baie d'Hudson (pourcentage des sites)Fleuve Mackenzie (pourcentage des sites)Océan Pacifique (pourcentage des sites)
Excellente734104
Bonne6327305740
Satisfaisante2441412444
Douteuse72424108
Mauvaise05004
Total100100100100100

Remarque : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (CSV; 1,55 Ko)

Accéder aux fichiers de données fédérales

Descriptions des tableaux (CSV; 10,5 Ko)

Information sur les variables (CSV; 16,5 Ko)

Données fédérales brutes (CSV; 35,4 Mo)

Données sur les tendances des sites fédéraux (CSV; 184 Ko)

Cotes des indices de la qualité de l'eau des sites fédéraux (CSV; 357 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau a été évaluée à 197 sites de suivi à l'échelle du sud du Canada à l'aide de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement. Les sites de suivi supplémentaires améliorent la couverture des parties nord des régions du fleuve Mackenzie et de l'océan Pacifique.
Source : Les données ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau.

Complément d'information

La qualité de l'eau varie beaucoup à l'échelle du Canada. Pour la période de 2013 à 2015 :

  • Les pourcentages les plus élevés de sites de suivi où la qualité de l'eau a été cotée bonne ou excellente se trouvaient dans les cours d'eau se déversant dans l'océan Atlantique (70 %) et dans le fleuve Mackenzie (67 %). La qualité bonne ou excellente a été relevée à des sites de suivi non aménagés où il y a avait très peu d'aménagement anthropique en amont. Les régions de l'océan Atlantique et du fleuve Mackenzie comptent le pourcentage le plus élevé de sites de suivi non aménagés au Canada.
  • La plupart des sites de suivi où la qualité de l'eau a été cotée douteuse ou mauvaise se trouvaient dans des cours d'eau se déversant dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent (29 %). Cette région compte beaucoup d'aménagements urbains et de terres agricoles.

Océan Atlantique

Aperçu des résultats

  • La plupart des sites de suivi de la région de l'océan Atlantique sont dans des zones non aménagées, et la qualité de leur eau est bonne ou excellente
  • La qualité de l'eau aux sites de suivi près des villes, des zones agricoles et/ou des zones d'exploitation minière, ou dans les endroits qui combinent ces trois utilisations des sols, tend à être la pire

Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de l'océan Atlantique, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce déversant dans l'océan Atlantique et un graphique à colonnes qui présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols - description longue ci-dessous.
Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce à 46 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans l'océan Atlantique.

Le graphique à colonnes présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols, soit : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés pour la période de 2013 à 2015. Une qualité de l'eau excellente ou bonne a été relevée le plus souvent dans des zones non aménagées. Une qualité de l'eau douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones caractérisées par des pressions mixtes d'utilisation des sols.

Données du graphique
Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de l'océan Atlantique, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture00330
Exploitation minière00230
Pressions mixtes03200
Non aménagés004233
Total0311293
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (pourcentage des sites)Douteuse (pourcentage des sites)Satisfaisante (pourcentage des sites)Bonne (pourcentage des sites)Excellente (pourcentage des sites)
Agriculture00770
Exploitation minière00470
Pressions mixtes07400
Non aménagés009507
Total0724637

Télécharger le fichier de données (CSV; 1,54 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols a été évaluée à 46 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans l'océan Atlantique au moyen de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement.
Source : Les données sur la qualité de l'eau ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Le long de la côte est du Canada, tous les cours d'eau aboutissent dans l'océan Atlantique. La région comprend la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu'une partie de l'est du Québec.

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau aux 46 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans l'océan Atlantique a été cotée comme suit :

  • excellente ou bonne à 70 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 24 % des sites
  • douteuse à 7 % des sites

La qualité de l'eau est généralement bonne ou excellente dans cette région du Canada, car de vastes zones demeurent intactes, particulièrement au Labrador. La région compte environ 2,4 millions d'habitants, soit 7 % de la population du Canada, et la plupart vivent au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et sur l'île de Terre-Neuve.

L'agriculture se pratique surtout à l'Île-du-Prince-Édouard, dans la vallée de l'Annapolis en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, où les sols et le climat y sont favorables. Les engrais et les pesticides utilisés pour stimuler les cultures peuvent, par ruissellement, atteindre les rivières à proximité, ce qui a des répercussions sur la qualité de l'eau dans ces zones.

L'exploitation minière est l'une des plus importantes industries de la région. À Terre-Neuve-et-Labrador, du minerai de fer, du nickel, du cuivre, du cobalt et de l'or sont extraits. Au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, de nombreuses mines sont exploitées pour des agrégats, du calcaire et du gypse. Les effluents miniers rejetés dans les cours d'eau, ainsi que les fuites de résidus et les retenues de stériles peuvent avoir un impact local sur la qualité de l'eau. Les mines de métaux fermées ou abandonnées peuvent encore rejeter des substances dans l'eau.

Entre la première année de collecte de données et 2015, la qualité de l'eau s'est améliorée dans la rivière Terra Nova à Terre-Neuve-et-Labrador et la rivière Roseway River en Nouvelle-Écosse. Ces deux sites de suivi sont dans des secteurs très peu aménagés. La qualité de l'eau s'est dégradée dans la rivière Aroostook et la rivière Saint John au Nouveau-Brunswick, dans des secteurs d'exploitation agricole et de développement industriel. Aucun changement de qualité de l'eau n'a été relevé aux 41 autres sites de suivi.

Grands Lacs et fleuve Saint-Laurent

Aperçu des résultats

  • La qualité de l'eau des rivières se déversant dans les Grands Lacs ou le fleuve Saint-Laurent va de satisfaisante à mauvaise dans le sud-ouest de l'Ontario et le long du fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec. Elle est bonne ou excellente dans l'est de l'Ontario.
  • Les sites de suivi près des régions urbaines et agricoles (pressions mixtes) présentent les pires résultats de qualité de l'eau.

Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce déversant dans les Grands Lacs et fleuve Saint-Laurent  et un graphique à colonnes qui présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols - description longue ci-dessous.
Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce à 59 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans les Grands Lacs ou le fleuve Saint-Laurent.

Le graphique à colonnes présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés. Une qualité d'eau bonne ou excellente a été relevée le plus souvent dans des zones non aménagées. Une qualité d'eau mauvaise ou douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones caractérisées par des pressions mixtes d'utilisation des sols.

Données du graphique
Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture05521
Exploitation minière01420
Pressions mixtes381340
Non aménagé00281
Total31424162
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (pourcentage des sites)Douteuse (pourcentage des sites)Satisfaisante (pourcentage des sites)Bonne (pourcentage des sites)Excellente (pourcentage des sites)
Agriculture08832
Exploitation minière02730
Pressions mixtes5142270
Non aménagés003142
Total52441273

Remarque : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,59 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols a été évaluée à 59 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans les Grands Lacs ou le fleuve Saint-Laurent au moyen de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement.
Source : Les données sur la qualité de l'eau ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau aux 59 sites de suivi dans les cours d'eau se déversant dans les Grands Lacs ou le fleuve Saint-Laurent a été cotée comme suit :

  • excellente ou bonne à 31 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 41 % des sites
  • douteuse à 24 % des sites
  • mauvaise à 5 % des sites

Environ 60 % des Canadiens, soit près de 20 millions de personnes, habitent la région des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, qui comprend 6 des 10 plus grandes villes du pays : Toronto, Montréal, Ottawa-Gatineau, Québec, Hamilton et Kitchener-Waterloo. L'activité humaine dans la région se rattache principalement à l'urbanisation. L'incidence de l'augmentation de la densité de la population se constate dans la diminution de la qualité de l'eau aux sites de suivi des cours d'eau de cette région.

Des sols fertiles jumelés à un climat relativement doux créent des terres agricoles productives dans la région des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Les engrais utilisés pour stimuler les cultures et le fumier du bétail peuvent, par ruissellement, atteindre les cours d'eau à proximité, ce qui a des répercussions sur la qualité de l'eau. Les terres agricoles sont progressivement envahies par les villes, ce qui modifie les facteurs de stress pour la qualité de l'eau.

L'exploitation minière dans la région est dominée par les mines de feldspath et de quartz. Le feldspath est un type de quartz utilisé pour fabriquer le verre.

Entre la première année de collecte de données et 2015, la qualité de l'eau s'est améliorée dans la rivière Gatineau, la rivière Bayonne, la rivière Saint Charles, la rivière Saint François et la rivière du Nord au Québec. Ces sites de suivi se trouvent principalement dans des zones très peuplées et qui font l'objet de l'exploitation agricole et minière (pressions mixtes). La qualité de l'eau s'est détériorée dans la rivière Credit, la rivière Nottawasaga, la rivière North Raisin, la rivière Gananoque et la rivière Fall en Ontario, à des endroits faisant l'objet de pressions mixtes ou dans des zones agricoles. Aucun changement de qualité de l'eau n'a été relevé aux 49 autres sites.

Baie d'Hudson

Aperçu des résultats

  • La qualité de l'eau des cours d'eau se déversant dans la baie d'Hudson tend à être bonne ou excellente près des Rocheuses et au nord du lac Winnipeg. Il y a très peu d'aménagement dans ces régions.
  • La qualité de l'eau tend à être satisfaisante ou douteuse où il y a présence d'agriculture ou une combinaison d'agriculture et d'exploitation minière.

Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de la baie d'Hudson, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce déversant dans la baie d'Hudson et un graphique à colonnes qui présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols - description longue ci-dessous.
Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce à 46 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans la baie d'Hudson.

Le graphique à colonnes présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols soit : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés. Une qualité d'eau douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones caractérisées par l'agriculture ou par des pressions mixtes d'utilisation des sols.

Données du graphique
Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de la baie d'Hudson, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture051230
Exploitation minière00020
Pressions mixtes06780
Non aménagés00012
Total01119142
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (pourcentage des sites)Douteuse (pourcentage des sites)Satisfaisante (pourcentage des sites)Bonne (pourcentage des sites)Excellente (pourcentage des sites)
Agriculture0112670
Exploitation minière00040
Pressions mixtes01315170
Non aménagés00024
Total02441304

Remarque : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,55 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols a été évaluée à 46 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans la baie d'Hudson au moyen de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement.
Source : Les données sur la qualité de l'eau ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau aux 46 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans la baie d'Hudson a été cotée comme suit :

  • excellente ou bonne à 35 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 41 % des sites
  • douteuse à 24 % des sites

Le fleuve Nelson prend sa source à l'extrémité nord du lac Winnipeg et se jette dans le coin sud-ouest de la baie d'Hudson. Les affluents drainent plus d'un million de km2 de sols, depuis les Rocheuses en passant par les Prairies et jusqu'au lac Winnipeg. La plupart des 5,5 millions d'habitants de la région vivent dans les 5 grandes villes.

Les Prairies constituent le paysage le plus altéré du Canada. La qualité de l'eau dans la région montre l'effet de l'aménagement à grande échelle par l'humain. L'agriculture y occupe presque toutes les terres. L'exploitation minière, en particulier la production de potasse et de combustibles, est la deuxième industrie en importance. La qualité de l'eau tend à être pire là où les cours d'eau traversent des zones d'agriculture et d'exploitation minière.

La plupart des terres non aménagées sont dans les montagnes et au nord du lac Winnipeg.

Entre la première année de collecte de données et 2015, la qualité de l'eau s'est améliorée à la rivière North Saskatchewan en Alberta, la rivière Red Deer, la rivière South Saskatchewan, et la rivière North Saskatchewan en Saskatchewan et la rivière Pembina, la rivière Saskatchewan, et la rivière Cooks au Manitoba. À ces endroits, les terres servent soit à l'agriculture seulement, soit à l'agriculture et à l'exploitation minière (pressions mixtes). Aucun changement de qualité de l'eau n'a été relevé aux 39 autres sites de suivi.

Fleuve Mackenzie

Aperçu des résultats

  • La qualité de l'eau dans la région du fleuve Mackenzie est généralement excellente.
  • La qualité de l'eau dans la partie sud de la région subit les répercussions de l'exploitation minière et des activités pétrolières et gazières.

Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région du fleuve Mackenzie, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce déversant dans le fleuve Mackenzie et un graphique à colonnes qui présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols - description longue ci-dessous.
Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce à 21 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans le fleuve Mackenzie.

Le graphique à colonnes présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols, soit : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés. Une qualité d'eau bonne ou excellente a été relevée le plus souvent dans des zones non aménagées. Une qualité d'eau douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones où il y a de l'exploitation minière.

Données du graphique
Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région du fleuve Mackenzie, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture00000
Exploitation minière01420
Pressions mixtes00000
Non aménagés00092
Aucune catégorie01110
Total025122
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (pourcentage des sites)Douteuse (pourcentage des sites)Satisfaisante (pourcentage des sites)Bonne (pourcentage des sites)Excellente (pourcentage des sites)
AgricultureNote de bas de page [A]00000
Exploitation minièreNote de bas de page [A]0622110
Pressions mixtesNote de bas de page [A]00000
Non aménagésNote de bas de page [A]0005011
Aucune catégories.o.s.o.s.o.s.o.s.o.
Total010245710

Remarque : s.o. = sans objet. Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,79 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque: La qualité de l'eau a été évaluée à 21 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans le fleuve Mackenzie au moyen de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement. Trois sites ne sont pas inclus dans le graphique car ils n'ont pas de classification en fonction de leur utilisation du sol.
Source : Les données sur la qualité de l'eau ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir des programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau aux 21 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans le fleuve Mackenzie a été cotée comme suit :

  • excellente ou bonne à 67 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 24 % des sites
  • douteuse à 10 % des sites

Le bassin versant du fleuve Mackenzie est le plus vaste au Canada, couvrant près de 20 % du pays, et il est un des bassins les moins aménagés. Les deux plus gros affluents, la rivière de la Paix et la rivière Athabasca, drainent une bonne partie du centre-nord de l'Alberta et les montagnes Rocheuses du nord de la Colombie-Britannique. La plupart des 450 000 personnes vivant dans le bassin habitent les zones méridionales de celui-ci.

Une grande partie du bassin versant se compose de nature sauvage intacte. L'utilisation la plus lourde des terres dans la région est celle de l'extraction pétrolière et gazière au cœur de l'Alberta. Cette utilisation se traduit par une dégradation de la qualité de l'eau par rapport à celle dans les zones non aménagées du bassin.

Entre la première année de collecte de données et 2015, la qualité de l'eau n'a pas changé dans la région.

Océan Pacifique

Aperçu des résultats

  • La qualité de l'eau des cours d'eau se déversant dans l'océan Pacifique est généralement bonne ou excellente
  • La qualité de l'eau cotée comme satisfaisante, douteuse ou mauvaise se trouve où il y a de l'exploitation minière

Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de l'océan Pacifique, période de 2013 à 2015

Carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce déversant dans l'Océan Pacifique et un graphique à colonnes qui présente les cotes de qualité de l'eau groupées en quatre catégories d'utilisation des sols - description longue ci-dessous.
Description longue

La carte du Canada montre l'état de la qualité de l'eau douce à 20 sites de suivi dans des cours d'eau se déversant dans l'océan Pacifique.

Le graphique à colonnes présente les cotes de qualité de l'eau groupées en 4 catégories d'utilisation des sols, soit : agriculture, exploitation minière, pressions mixtes et non aménagés. Une qualité d'eau bonne ou excellente a été relevée le plus souvent dans des zones non aménagées. Une qualité d'eau mauvaise ou douteuse a été relevée le plus souvent à des sites de suivi dans des zones où il y a de l'exploitation minière.

Données du graphique
Qualité de l'eau par catégorie d'utilisation des sols, région de l'océan Pacifique, période de 2013 à 2015
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (nombre de sites)Douteuse (nombre de sites)Satisfaisante (nombre de sites)Bonne (nombre de sites)Excellente (nombre de sites)
Agriculture00100
Exploitation minière12410
Pressions mixtes00000
Non aménagés00281
Aucune catégorie00410
Total1211101
Catégorie d'utilisation des solsMauvaise (pourcentage des sites)Douteuse (pourcentage des sites)Satisfaisante (pourcentage des sites)Bonne (pourcentage des sites)Excellente (pourcentage des sites)
Agriculture Note de bas de page [A]00500
Exploitation minière Note de bas de page [A]5102050
Pressions mixtesNote de bas de page [A]00000
Non aménagés Note de bas de page [A]0010405
Aucune catégories.o.s.o.s.o.s.o.s.o.
Total4844404

Remarque : s.o. = sans objet. Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100.

Télécharger le fichier de données (Excel/CSV; 1,86 Ko)

Explorer les données avec la carte interactive
Comment cet indicateur est calculé

Remarque : La qualité de l'eau a été évaluée à 25 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans l'océan Pacifique au moyen de l'indice de qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l'environnement.  Cinq sites ne sont pas inclus dans le graphique car ils n'ont pas de classification en fonction de leur utilisation du sol en raison de leur proximité avec la frontière canado-américaine ou l'océan.
Source : Les données sur la qualité de l'eau ont été réunies par Environnement et Changement climatique Canada à partir des programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l'eau. Les statistiques sur la population, les mines et l'utilisation des sols pour l'aire de drainage de chaque site ont été fournies par Statistique Canada.

Complément d'information

Pour la période de 2013 à 2015, la qualité de l'eau aux 25 sites de suivi des cours d'eau se déversant dans l'océan Pacifique a été cotée comme suit :

  • excellente ou bonne à 44 % des sites de suivi
  • satisfaisante à 44 % des sites
  • douteuse à 8 % des sites
  • mauvaise à 4 % des sites

Le paysage que traversent les fleuves se déversant dans l'océan Pacifique varie, de vastes zones peu ou pas aménagées à l'une des plus grandes villes du Canada, Vancouver. Environ 4,4 millions de personnes, soit 16 % des Canadiens, vivent dans le bassin versant.

Dans la vallée de l'Okanagan, les conditions de sol et de climat sont favorables aux vergers, aux vignobles et aux cultures commerciales. L'élevage de bovins domine dans une grande partie du plateau intérieur et des terres de la vallée.

L'exploitation minière est l'une des plus importantes industries de la région. On y extrait le charbon, le plomb, le zinc, le cuivre, l'or, l'argent, le molybdène et d'autres métaux précieux. L'érosion des sols, la pollution de l'eau attribuable aux effluents miniers rejetés dans les cours d'eau, ainsi que les fuites de résidus et les retenues de stériles peuvent avoir un impact sur la qualité de l'eau.

Entre la première année de collecte de données et 2015, la qualité de l'eau s'est améliorée à la rivière Pend d'Oreille, la rivière Skeena, la rivière Thompson, la rivière Kootenay, la rivière Columbia et la rivière Kettle en Colombie-Britannique et s'est détériorée à la rivière Quinsam, la rivière Elk et la rivière Fraser. Tous ces sites de suivi ne présentaient aucun aménagement en amont ou présentaient un mélange d'agriculture, d'exploitation minière et/ou de villes. Aucun changement de la qualité de l'eau n'a été relevé aux 16 autres sites de suivi.

À propos de l'indicateur

Que mesure l'indicateur

Cet indicateur fournit une mesure de la capacité des cours d'eau du Canada de maintenir la flore et la faune. À chaque site de suivi, des données sur la qualité de l'eau sont comparées aux valeurs recommandées de qualité de l'eau en vue de créer une cote pour le site. Si la qualité de l'eau mesurée est inférieure aux seuils recommandés, un écosystème sain peut être maintenu.

La qualité de l'eau à un site de suivi est cotée excellente lorsque les mesures des substances dans un cours d'eau sont très rarement supérieures aux seuils recommandés. À l'inverse, la qualité de l'eau est cotée mauvaise lorsque les mesures dépassent habituellement ces seuils, parfois de beaucoup.

Pourquoi cet indicateur est important

Une eau douce saine constitue une ressource essentielle. Elle protège la diversité de la flore et de la faune aquatiques. Nous la buvons et elle sert à la fabrication, à la production d'énergie, à l'irrigation, à la baignade, à la navigation et à la pêche. Une qualité d'eau dégradée nuit à la santé de tous les écosystèmes d'eau douce, comme les rivières, les lacs, les réservoirs et les terres humides. Elle peut également perturber la pêche, le tourisme et l'agriculture.

Cet indicateur renseigne au sujet de l'état de qualité de l'eau douce de surface à l'échelle du Canada en soutien à la gestion des ressources hydriques. Il est employé pour fournir des informations au sujet de la qualité de cette eau, de son état et de ses tendances, aux fins du rapport établi pour l'application de la Loi sur les ressources en eau du Canada et des rapports ministériels annuels sur le rendement d'Environnement et Changement climatique Canada. Il est également utilisé pour évaluer le progrès vers les objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019.

Quels sont les indicateurs connexes

L'indicateur Qualité de l'eau des cours d'eau canadiens fournit un résumé de l'état et des tendances de la qualité de l'eau au Canada.

Les indicateurs Éléments nutritifs dans le fleuve Saint-Laurent et Éléments nutritifs dans le lac Winnipeg présentent les concentrations de phosphore total et d'azote total dans les deux écosystèmes.

L'indicateur Concentrations de phosphore dans les eaux extracôtières des Grands Lacs présentent l'état et les tendances des concentrations de phosphore dans les eaux libres des Grands Lacs du Canada.

Icône de la SFDD. Lacs et cours d'eau vierges. Lacs et cours d'eau vierges

Cet indicateur soutient la mesure des progrès vers l'objectif à long terme de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 : Des lacs et des cours d'eau propres soutiennent la prospérité économique et le bien-être des Canadiens.

Accéder au PDF (1,50 Mo)

Date de modification :