Tendances des populations d'espèces en péril

Accéder au PDF (252 Ko)

Certaines espèces sauvages du Canada sont à risque d'extinction. L'objectif de la Loi sur les espèces en péril  (a Loi) est de prévenir les pertes d'espèces sauvages animales et végétales en voie de disparition ou menacées et d'aider à leur rétablissement. Les programmes de rétablissement pour ces espècesNote de bas de page [1] évaluent la faisabilité du rétablissement, soulignent quelles menaces doivent être considérées, et identifient les objectifs et les méthodes pour le rétablissement des espèces et les habitats essentiels. La Loi vise également à gérer les espèces Préoccupantes et à empêcher qu'elles deviennent En voie de disparition ou Menacées.

Sur les 350 espèces en péril qui avaient un programme de rétablissement final ou un plan de gestion en date de mai 2016, 123 espèces ont des objectifs axés sur la population et ont été réévaluées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada depuis que leurs documents de rétablissement ont été finalisés.Note de bas de page [2] Sur ces 123 espèces, 43 (35 %) affichent des tendances de populations conformes aux objectifs définis dans les documents de rétablissement et 46 (37 %) affichent des tendances non conformes aux objectifs. Onze espèces (9 %) affichent à la fois des signes d'amélioration et de déclin. Pour les 23 espèces restantes (19 %), les données sont insuffisantes pour permettre de déterminer les tendances.

Depuis mai 2015, 11 espèces ont été ajoutées à cet indicateur:

  • six affichent des tendances non conformes aux objectifs,
  • deux ont des preuves mitigées, et
  • trois ne disposent pas de données suffisantes pour déterminer les tendances.

Les espèces en péril peuvent prendre beaucoup de temps pour se rétablir. Le rétablissement des espèces est lié, entre autres, à leurs durées de vie, à leurs cycles reproducteurs et à l'état de leurs habitats. De plus, il est souvent difficile de collecter des observations d'espèces rares. Les résultats de l'indicateur ne doivent pas être interprétés comme étant une mesure du succès du rétablissement jusqu'à ce que suffisamment de temps se soit écoulé pour permettre aux espèces de se rétablir et pour recueillir suffisamment d'informations pour évaluer ce rétablissement.

Les tendances des populations d'espèces en péril sont-elles conformes aux objectifs?, Canada, mai 2016

Graphic à colonnes - voir description longue ci-dessous

Description longue

Le graphique à colonnes indique si les tendances des populations sont conformes aux objectifs pour les 123 espèces en péril ayant des objectifs axés sur la population et une réévaluation depuis que les documents pour le rétablissement de ces espèces ont été finalisés. Sur ces 123 espèces, 43 affichent des tendances de populations conformes aux objectifs définis dans les stratégies de rétablissement ou les plans de gestion et 46 affichent des tendances non conformes aux objectifs. Onze espèces affichent à la fois des signes d'amélioration et de déclin. Pour les 23 espèces restantes, les données sont insuffisantes pour permettre de déterminer les tendances.

Données du graphique
Les tendances des populations d'espèces en péril sont-elles conformes aux objectifs?, Canada, mai 2016
Nom communTendances conformes aux objectifs?Logique
Saumon atlantique (population de l'intérieur de la baie de Fundy)NonIl reste moins de 200 individus matures de saumon atlantique de l'intérieur de la baie de Fundy en milieu naturel et la population n'est pas autosuffisante.
Corégone de l'AtlantiqueOuiDes individus ont été introduits dans des bassins versants adéquats afin d'augmenter l'aire de répartition de l'espèce.
Loup AtlantiqueOuiLa population montre des signes de rétablissement.
Carex des sablesNonOn observe une diminution continue du nombre d'individus matures et un déclin de l'étendue de l'occurrence et des emplacements.
Entosthodon fasciculéDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Fondule barré (population de Terre-Neuve)OuiLa population semble stable. Rien n'indique une baisse du nombre de populations ou de l'effectif des populations.
Physe des fontaines de BanffOuiOn observe une augmentation de la population.
Triphysaire versicoloreDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesEn l'absence de dénombrements fiables et compte tenu des fluctuations considérables relatives au nombre d'individus matures, les tendances des populations actuelles ne peuvent pas être déterminées.
Sanicle patte-d'oursNonIl y a probablement eu une diminution du nombre et de la taille de la population totale. Il y a eu une réduction de 5 % de l'étendu d'occurrence.
Béluga (population de l'estuaire du Saint-Laurent)NonLa population est en déclin et les raisons de ce déclin ne sont pas connues.
Fondule rayéOuiLa population canadienne semble stable.
Chien de prairieDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesL'effectif ne semble pas augmenter et la probabilité de perturbations catastrophiques augmente avec les changements climatiques. La probabilité de survie de la population est difficile à déterminer.
Rorqual bleu (population de l'Atlantique nord-ouest)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesLes individus de rorquals bleus (population de l'Atlantique nord-ouest) devraient atteindre moins de 250 individus matures. Cependant, d'autres renseignements sur les changements de la taille de la population sont nécessaires.
Rorqual bleu (population du Pacifique)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesLa rareté du rorqual bleu (population du Pacifique) a été confirmée, mais d'autres renseignements sur les changements de la taille de la population sont nécessaires.
Érioderme boréal (population de l'Atlantique)NonLe nombre d'occurrences et le nombre d'individus sont en déclin. L'habitat disponible s'est réduit entre 1988 et 2005.
Érioderme boréal (population boréale)Preuves mitigéesIl n'est pas évident de conclure que l'accroissement dans une région compense pour les pertes dans d'autres régions.
Méné d'herbeDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesOn ne dispose d'aucune estimation des populations de ménés d'herbe au Canada.
Buchloé faux-dactyleDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesOn ne connaît pas les tendances des populations canadiennes.
Chabot de la chaîne côtière (population Cultus)NonL'espèce semble avoir déclinée en abondance.
Érythrophylle du ColumbiaDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesIl n'existe pas de données détaillées au sujet de la population.
Ptéléa trifoliéPreuves mitigéesCertaines sous-populations ont été extirpées, certaines ont augmenté et des sites non documentés antérieurement ont été enregistrés.
Chevalier cuivréNonL'effectif de la population n'augmente pas et l'espèce a disparu d'un site.
Magnolia acuminéOuiLes populations de l'Ontario semblent être dans un état stable. Le nombre d'arbres de grande taille semble avoir augmenté.
Hespérie du DakotaNonL'effectif de la population a diminué.
Balsamorhize à feuilles deltoïdesNonLa population totale canadienne a connu un déclin marqué.
Benoîte de PeckPreuves mitigéesEn général, une population a décliné et une autre semble stable.
Couleuvre mince (population de l'Atlantique)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesOn n'a pas pu établir les tendances des populations de couleuvre mince à long terme. On ne dispose pas de preuves suffisantes pour affirmer que certaines populations pourraient être en déclin dans certaines parties de la Nouvelle-Écosse.
Couleuvre agile à ventre jaune de l'EstNonAu cours des dix dernières années, la population a diminué.
Épinoche à trois épines benthique du lac EnosNonIl y a peu de chances pour que des individus benthiques génétiquement purs demeurent dans le lac Enos, et aucune population en captivité n'a été établie.
Épinoche à trois épines limnétique du lac EnosNonIl y a peu de chances pour que les individus limnétiques génétiquement purs demeurent dans le lac Enos, et une population en captivité semble être différente.
Hermine de la sous-espèce haidarumNonOn a déduit que la population historique a diminué depuis les années 50 et l'habitat est en déclin.
Braya de FernaldNonLa taille de la population est en déclin.
Leptoge des terrains inondésNonOn a observé un déclin continu du nombre de populations et on a déduit un déclin continu du nombre d'emplacements.
Sclérophore givré (population de l'Atlantique)OuiLes sites connus ont été maintenus.
Pédiculaire de FurbishNonOn observe un déclin continu des populations aux sites existants.
Castilléjie doréeNonLe déclin de la taille de la population n'est pas conforme à l'objectif visant l'atteinte de populations autosuffisantes dans les sites existants. Aucune nouvelle population n'a été établie.
Lophiolie doréeNonLa taille de la population baisse lentement.
Brochet vermiculéNonIl y a un déclin dans l'abondance de trois sous-populations et l'aire de répartition a aussi diminué.
Tétras des armoises de la sous-espèce urophasianusNonLa population et le nombre de leks occupés sont en déclin.
Bartramie de HallerOuiActuellement, neuf populations semblent stables et on ne connaît pas les tendances des cinq populations les plus récemment découvertes.
Marsouin commun (population de l'océan Pacifique)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Arlequin plongeur (population de l'Est)OuiL'effectif de la population augmente et il semble que les objectifs en matière de population aient été atteints.
Bruant de HenslowDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes données sont trop peu nombreuses pour permettre d'établir les tendances récentes.
Pycnanthème grisDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLa taille des populations n'est pas assez bien documentée pour permettre de dégager des tendances.
Paruline à capuchonOuiLa croissance de la population a atteint les objectifs de rétablissement.
Physe d'eau chaudeOuiMême si les populations fluctuent de façon importante, il semble que l'abondance et la distribution n'ont subi aucun changement.
Marbré insulaireNonLes éléments de preuve disponibles semblent indiquer que le marbré insulaire est disparu du Canada.
Ptychobranche réniformePreuves mitigéesMême si les populations de la rivière Sydenham semblent stables, les populations du lac St.Clair et de la rivière Ausable continuent de décliner.
Épaulard (population résidente du nord du Pacifique nord-est)OuiLa tendance de la population est stable ou en croissance.
Épaulard (population résidente du sud du Pacifique nord-est)NonLa population est stable mais compte seulement 81 individus.
Épaulard (population migratrice du Pacifique nord-est)OuiLa population est en augmentation.
Tortue luth (population de l'Atlantique)OuiLa population semble être stable ou en légère augmentation.
Tortue luth (population du Pacifique)NonLes colonies de nidification du Pacifique connaissent un déclin marqué et continu.
Paruline hochequeuePreuves mitigéesDes diminutions ont été observées dans certaines parties de la chaîne canadienne, alors que de nouvelles paires ont été trouvées dans d'autres parties.
Plectrophane de McCownNonLe nombre d'individus a continué de diminuer.
Pluvier montagnardDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances à long terme ne peuvent pas être établies à l'aide des données existantes.
Baleine noire de l'Atlantique NordOuiLa population de baleines noires de l'Atlantique Nord a augmenté d'environ 50 % entre 1990 et 2010.
Baleine noire du Pacifique NordDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Ormeau nordiqueNonOn ne dispose d'aucune preuve indiquant le rétablissement de la population depuis la fermeture des pêcheries en 1990.
Baleine à bec commune (population du Plateau néo-écossais)OuiLa population semble être stable et on n'a observé aucune baisse dans l'aire de répartition.
Épioblasme ventrueOuiLes tendances indiquent les premiers signes d'un rétablissement: l'épioblasme ventrue est présente dans les rivières Sydenham et Ausable et on observe du recrutement dans plusieurs sites de la rivière Sydenham.
Loup à tête largeOuiIl y a eu les premiers signes de rétablissement sur le plan de la répartition et de l'abondance.
Huître plate du PacifiqueOuiBien qu'on ne dispose pas d'estimations quantitatives de la taille des populations, l'effectif de l'huître plate du Pacifique semble être demeuré stable au cours des dernières décennies.
Musaraigne de BendireDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes estimations et tendances de la population ne sont pas disponibles.
Épinoche à trois épines benthique du lac PaxtonOuiIl semble que les spécimens benthiques sont stables et abondants localement dans le lac Paxton.
Épinoche à trois épines limnétique du lac PaxtonOuiIl semble que les spécimens limnétiques sont stables et abondants localement dans le lac Paxton.
Coréopsis roseOuiLa population canadienne est relativement stable; les estimations sont plus élevées, compte tenu de l'augmentation des efforts de recherche.
Pluvier siffleur de la sous-espèce circumcinctusNonLa population actuelle représente les deux tiers de l'objectif en matière de population et semble en déclin.
Pluvier siffleur de la sous-espèce melodusNonLa population actuelle est inférieure à l'objectif en matière de population à court terme et elle est en déclin.
Sabatie de KennedyPreuves mitigéesLa stabilité relative est conforme au maintien des populations, mais un faible déclin pourrait avoir eu lieu.
Fissident appauvriPreuves mitigéesIl est difficile d'identifier des plants individuels de fissident appauvri. Désormais, cette espèce occupe plus de parcelles, mais la parcelle originale est plus petite qu'auparavant.
Hespérie de PoweshiekPreuves mitigéesLe déclin de la population est incertain, la zone d'occupation est stable.
Lupin élégantOuiRien ne prouve un déclin de la population totale et une autre population a été découverte.
Petit-becNonOn ignore la taille des populations au Canada. Certains signes indiquent un déclin soutenu de la zone d'occurrence et de la qualité de l'habitat.
Méné camusDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances de la population ne sont pas disponibles.
Villeuse haricotOuiLa population de la rivière Sydenham semble avoir augmenté.
Bec-croisé des sapins de la sous-espèce percnaNonLes populations sont en déclin et une perte d'habitat est attendue.
Mûrier rougeNonLa taille de la population et sa distribution sont en déclin.
Sterne de DougallNonPopulation de 100 paires est en dessous de l'objectif fixé pour la population avec aucune tendance à la hausse.
Obovarie rondeNonL'obovarie ronde a diminué entre 2003 et 2013 et sa fréquence a diminué depuis 2001.
Pleurobème écarlateNonOn a observé un déclin de la superficie, de l'étendue et de la qualité de l'habitat ainsi qu'une baisse apparente du nombre d'individus vivants.
Mulette du NectureNonLa qualité de l'habitat continue à décliner et l'espèce est actuellement présente dans une seule rivière.
Noctuelle de l'abronieDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesOn en sait trop peu sur la taille de la population pour évaluer les changements dans le nombre d'individus.
Bruant des prés de la sous-espèce princepsOuiLa population est stable et répond aux objectifs en matière de rétablissement.
Lotier splendidePreuves mitigéesLes populations de lotier splendide semblent être autosuffisantes. Aucune nouvelle population n'a été établie.
Rorqual boréal (population du Pacifique)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesLa population est probablement bien inférieure à 250 individus matures. Des renseignements supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si un rétablissement a eu lieu.
Albatros à queue courteOuiLa taille de la population continue d'augmenter.
Méné à grandes écaillesNonLa population a considérablement diminué.
Isotrie fausse-médéoleNonAucune nouvelle observation de l'espèce n'a été consignée au Canada. La qualité de l'habitat de l'espèce est en déclin.
Épioblasme tricorneOuiLes populations des rivières Sydenham et Ausable semblent viables, car elles se reproduisent toutes deux. La zone d'occupation dans ces rivières est restée stable.
Yucca glauqueOuiAucun déclin ou fluctuation dans la population n'a été documenté. Le succès de fructification a augmenté à un site.
Lépisosté tachetéDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Chouette tachetée de la sous-espèce caurinaNonLe déclin de la population se poursuit. L'espèce devrait disparaître du Canada.
Meunier tachetéNonDéclin observé du nombre de sous-populations et déclin continu dans la qualité et la quantité d'habitats.
Loup tachetéOuiOn a observé des signes d'augmentation de l'abondance et de la zone d'occupation.
Pipit de SpragueOuiLe déclin à long terme du Pipit de Sprague semble s'être arrêté, mais aucun rétablissement significatif n'a été observé.
Otarie de StellerOuiLes populations d'otaries de Steller augmentent depuis les années 1970 et le nombre de sites de reproduction est également à la hausse.
Bar rayé (population de l'estuaire du Saint-Laurent)OuiLes efforts de réintroduction ont mené à une reproduction naturelle et une augmentation de la répartition.
Clèthre à feuilles d'aulneOuiLa population semble stable ou en léger déclin.
Renard véloceOuiLa population canadienne a augmenté de 1996 à 2001 et est restée stable jusqu'en 2006.
Damier de TaylorNonÀ l'heure actuelle, le damier de Taylor est présent dans un seul emplacement; les tendances en matière de taille des populations sont inconnues, mais l'aire de répartition géographique n'est pas en croissance.
Cryptanthe minusculeDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesActuellement, il est impossible de déterminer les tendances de la population pour cette espèce.
Tortule à poils lissesDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesOn ne peut déterminer les tendances.
Épinoche à trois épines benthique du ruisseau VanandaOuiLes spécimens benthiques semblent être stables dans le ruisseau Vananda.
Épinoche à trois épines limnétique du ruisseau VanandaOuiLes spécimens limnétiques semblent être stables dans le ruisseau Vananda.
Lamproie de VancouverDonnées insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Crapet sac-à-laitNonDéclin observé dans la qualité et la quantité d'habitats.
Hydrocotyle à ombelleOuiLes populations sont stables.
Renoncule à feuilles d'alismePreuves mitigéesLes fluctuations de la taille de la population sont probablement liées aux conditions environnementales et aucune tendance claire n'est observée. Cependant, aucun nouveau site n'a été établi.
Lampsile fascioléeOuiLa taille des populations augmente et l'aire d'occupation est en expansion.
Lamproie de l'Ouest (population du ruisseau Morrison)Données insuffisantes pour déterminer les tendancesLes tendances des populations ne sont pas connues.
Méné d'argent de l'OuestOuiL'espèce semble être stable.
Héliotin blanc satinéNonOn s'attend à un déclin de la population.
Aster rigideNonLes populations d'aster rigide sont stables ou en déclin.
Grue blancheOuiLa hausse de la population est conforme aux objectifs de rétablissement.
Caribou (population de la Gaspésie-Atlantique)NonLa taille de la population et sa distribution sont en déclin.
Caribou (population boréale)NonLa plupart des populations locales sont en déclin.
Caribou (population des montagnes du Nord)Preuves mitigéesLes hardes de la partie nord sont stables ou à la hausse, alors que les hardes de la partie sud sont en déclin. Les données de relevé sont désuètes et incomplètes.
Stylophore à deux feuillesOuiLa tendance stable correspond à l'objectif de rétablissement visant à stabiliser ou à accroître la taille des populations de plants matures dans tous les sites connus.
Lampsile jauneOuiOn ne dispose d'aucune information sur les tendances des populations, mais les conditions de l'habitat semblent stables.
Violette jaune des monts de la sous-espèce praemorsaNonIl est impossible de dégager une tendance moyenne en raison des fluctuations de la taille de la population. Cependant, aucun nouveau site n'a été établi et la qualité de l'habitat est en déclin.
Paruline polyglotte de la sous-espèce virensNonLa taille de la population est en déclin.
Teigne du yuccaOuiL'émergence des larves en 2011 a confirmé la présence de la teigne du yucca.

Télécharger le fichier de données détaillé (Excel/CSV; 188 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Note : Les catégories sont attribuées sur la base de l'information la plus récente disponible et prennent en compte autant que possible le temps qui a été disponible pour le rétablissement. Preuves mitigées signifie qu'il y a des tendances de population à la fois conformes et  non conformes.
Source : Pêches et Océans Canada, Environnement et Changement climatique Canada, Parcs Canada et Secrétariat du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (2016).

Le Canada dispose d'un processus en deux étapes pour déterminer quelles espèces nécessitent des documents de rétablissement :

  1. Évaluation scientifique : Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada  fournit des conseils au gouvernement du Canada sur la situation des espèces sauvages.
  2. Décision d'inscription : Le gouvernement du Canada examine cette information et décide s'il ajoute l'espèce à l'Annexe 1 de la  Loi sur les espèces en péril. L'Annexe 1 est la liste officielle des espèces en péril au Canada. L'ajout à l'Annexe 1 correspond à l'entrée en vigueur de la Loi.

Déterminer les tendances des populations d'espèces rares peut présenter quelques difficultés. Il est difficile de trouver et d'identifier la plupart de ces individus. Par exemple, le moyen de plus fiable de différencier la couleuvre mince menacée de la couleuvre rayée plus répandue consiste à vérifier quelles rangées d'écailles comportent des bandes jaunes: rangées 3 et 4 pour la couleuvre mince et rangées 2 et 3 pour la couleuvre rayée.

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires

Icône de la SFDD Populations d'espèces sauvages en santé

Cet indicateur appuie la mesure vers l'atteinte de l'objectif à long terme de la Stratégie fédérale de développement durable 2016–2019 : Toutes les espèces ont des populations saines et viables.

Accéder au PDF (252 Ko)

Date de modification :