Capacité d'habitat faunique des terres agricoles

Accéder au PDF (563 Ko)

Environ 7 % de la superficie terrestre du Canada est utilisée pour l'agriculture. L'agriculture est concentrée dans les régions du pays offrant un climat et un sol propices à cette activité. L'agriculture exige nécessairement une manipulation importante de la végétation des aires de production, alors elle peut avoir un effet marqué sur la capacité d'habitat faunique. La conservation de la biodiversité dans les régions agricoles dépend d'une gestion et d'une protection rigoureuses de l'habitat des espèces tout en maintenant la production alimentaire dont nous avons besoin.

La capacité d'habitat des terres agricoles est plus grande dans les régions où l'agriculture est moins intensive. La capacité d'habitat est mesurée comme étant la capacité des terres à soutenir la reproduction et l'alimentation de la faune, selon le type de végétation présent.

Index de capacité d'habitat faunique des terres agricoles, Canada, 2013

Carte du Canada - Voir la description longue

Description longue

La carte des zones agricoles du Canada montre que la capacité d'habitat faunique est généralement faible dans les plus importantes régions agricoles (régions des Prairies et du St-Laurent). Les zones situées en périphérie de ces régions et près de la limite sud qui sépare l'Alberta et la Saskatchewan offrent une plus grande capacité d'habitat. Dans d'autres régions agricoles, notamment la région de l'Atlantique et la Colombie-Britannique, la capacité d'habitat est généralement plus élevée, mais très variable.

Voir la carte de l'Ouest du Canada en détail
Voir la carte de l'Est du Canada en détail

Comment cet indicateur est calculé

Note : La capacité d'habitat désigne la capacité des terres à répondre aux besoins de reproduction et d'alimentation des espèces de vertébrés terrestres sauvages. La capacité d'habitat relative est illustrée par un dégradé passant de très élevée (en vert), pour les zones offrant une grande capacité d'habitat, à très faible (en rouge), pour les zones offrant une faible capacité d'habitat.
Source : Agriculture et Agroalimentaire Canada (2014).

Tendances

Bien que la production agricole ait enregistré une croissance au cours des dernières décennies, l'habitat faunique dans la plupart des régions agricoles est stable, certaines régions ayant affiché une baisse et quelques-unes ayant affiché une hausse. Les résultats des années précédentes sont fondés sur une source de données moins précise et ne peuvent être comparés directement aux résultats de 2013. Cependant, la perte de la couverture terrestre naturelle et semi-naturelle et l'intensification des activités agricoles ont entraîné un déclin léger, mais mesurable, de la capacité d'habitat moyenne nationale sur les terres agricoles de 1986 à 2011. La plupart de ces déclins se sont produits dans le Sud de l'Ontario et du Québec, après une réduction de la superficie des pâturages et des terres à foin et une augmentation remarquable de la production de soya. Les Prairies, qui regroupent la majorité des terres agricoles du Canada, ont connu quelques déclins, mais sont demeurées stables sur le plan de leur capacité à offrir un habitat faunique.

Tendances relatives à l'habitat faunique sur les terres agricoles, Canada, 1986 à 2011

Graphique à colonnes empilées - Voir la description longue

Description longue

Le graphique à colonnes empilées ci-dessus montre que la proportion de terres agricoles offrant une faible ou très faible capacité d'habitat a légèrement augmenté depuis 1986. Le graphique linéaire ci-dessous montre que l'indicateur sur la capacité d'habitat faunique au Canada a légèrement diminué de 1986 à 2011.

Données de la carte
Tendances relatives à l'habitat faunique sur les terres agricoles, Canada, 1986 à 2011
AnnéeTerres offrant une capacité d'habitat très élevée
(pourcentage)
Terres offrant une capacité d'habitat élevée
(pourcentage)
Terres offrant une capacité d'habitat modérée
(pourcentage)
Terres offrant une capacité d'habitat faible
(pourcentage)
Terres offrant une capacité d'habitat très faible
(pourcentage)
Indicateur sur la capacité d'habitat faunique
19860,11,57,953,736,940
19910,01,27,152,938,739
19960,11,87,653,237,340
20010,11,66,850,441,038
20060,11,05,850,942,237
20110,21,34,546,147,936

Télécharger le fichier de données (Excel/CVS; 1,14 Ko)

Comment cet indicateur est calculé

Note : Le graphique à colonnes empilées montre la proportion de terres agricoles dans chacune des cinq catégories de capacité d'habitat allant de très faible à très élevée. Le graphique linéaire présente l'indicateur sur la capacité d'habitat faunique pour l'ensemble des terres agricoles au Canada. Pour en savoir plus, reportez-vous à l'Indicateur sur la capacité d'habitat faunique des terres agricoles d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.
Source : Agriculture et Agroalimentaire Canada (2014).

Indicateurs connexes

Renseignements supplémentaires


Icône
Cet indicateur est utilisé pour mesurer les progrès réalisés dans l'atteinte de la cible 5.4 : Agriculture durable – D'ici 2020, les paysages exploités agricoles fournissent un niveau stable ou amélioré de biodiversité et de capacité d'habitat de la Stratégie fédérale de développement durable pour le Canada 2013–2016.

Accéder au PDF (563 Ko)

Date de modification :