Déclaration de l'honorable David Anderson, ministre de l'Environnement, et l'honorable Allan Rock, ministre de la Santé relative à la décision de la compagnie 3M d'éliminer progressivement les produits chimiques perfluorooctanyles

OTTAWA -- 16 mai 2000 -- David Anderson, ministre de l'Environnement, et Allan Rock, ministre de la Santé, ont annoncé aujourd'hui la prise de mesures initiales suite à la décision de 3M d'éliminer progressivement avant la fin de l'année les produits chimiques perfluorooctanyles utilisés dans certains matériels spéciaux.

Dans le cadre de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (LCPE), le gouvernement a lancé l'an dernier des initiatives de catalogage de 23 000 substances utilisés dans le commerce canadien pour identifier les menaces potentielles qu'elles présentent pour l'environnement ou la santé publique. Au cours de ce processus, sept substances appartenant à une catégorie de substances chimiques commerciales ont été identifiées pour des analyses supplémentaires : ce sont des substances perfluoroalkyles (PFA) qui comprennent des substances chimiques perfluorooctanyles. Les PFA constituent une vaste catégorie de substances chimiques entrant dans la composition de multiples produits de grande consommation et d'utilisation domestique. En mars, le Canada a appris que la Environmental Protection Agency américaine étudiait également sur cette catégorie de substances chimiques.

Au cours des semaines à venir, Santé Canada et Environnement Canada utiliseront les autorités que leur confère la LCPE pour identifier tous les fabricants et les importateurs de ces produits chimiques et recueilleront de l'information sur leur utilisation au Canada, ainsi que de l'information sur la toxicologie.

Le Canada protégera ses citoyens et leur environnement contre les dangers provenant de toute substance toxique et aura recours au besoin aux autorités de réglementation que lui confère la LCPE.

Date de modification :