Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Manuel, Bernache du Canada et Bernache de Hutchins - Gestion des populations dans le sud du Canada

Service Canadien de la faune
Environnement Canada

Couverture de la publication

Autre format de ce document disponible :


1. À propos de ce manuel

Ce manuel est destiné aux personnes qui s’intéressent à la gestion de la bernache du Canada et de la bernache de Hutchins dans le sud du Canada. Ces oiseaux créent souvent des problèmes sur les terres agricoles, aux aéroports, dans les parcs urbains, sur les terrains de golf, autour des écoles, dans les cimetières et dans les quartiers domiciliaires, particulièrement à proximité de terres humides. Le manuel présente des renseignements généraux sur la bernache du Canada et la bernache de Hutchins au Canada et décrit les techniques de prévention et de dissuasion à utiliser aux endroits où ces oiseaux posent problème. Il décrit les mesures qui peuvent être mises en place par les propriétaires fonciers pour résoudre les conflits avec les bernaches, ainsi que les interventions nécessitant un permis. Il fournit également les coordonnées des personnes-ressources avec lesquelles communiquer pour obtenir des conseils supplémentaires et les permis nécessaires.

Protection juridique de la bernache du Canada :

La bernache du Canada et la bernache de Hutchins sont des oiseaux migrateurs protégés en vertu de la Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (1994) du Canada. Cette loi interdit d’abattre ou de capturer les oiseaux et d’endommager, de détruire ou de déranger leurs nids, à l’exception de ce qui est prévu dans le Règlement sur les oiseaux migrateurs.

Le Service canadien de la faune d’Environnement Canada est l’organisme fédéral responsable de la mise en œuvre de cette loi.  Le Service peut fournir des conseils et délivrer des permis qui autorisent des activités normalement interdites lorsque des oiseaux migrateurs causent ou sont sur le point de causer de graves dommages ou un danger.

Haut de la page

Bernaches du Canada avec leurs oisons dans un parc urbain

Photo : Jack Hughes © Environnement Canada 2010

2. Introduction

La bernache du Canada et sa cousine plus petite, la bernache de Hutchins, se ressemblent, et la plupart des observateurs ne peuvent les distinguer à moins de les observer côte à côte. La bernache de Hutchins et certaines populations de bernaches du Canada nichent dans les régions du subarctique et de l’arctique canadien et passent l’hiver aux États-Unis; elles ne sont présentes dans le sud du Canada que durant les migrations du printemps et de l’automne. Toutefois, d’autres populations de bernaches du Canada nichent dans le sud du Canada et peuvent y être présentes toute l’année. Dans le présent document, le nom bernache du Canada désignera les deux espèces, à moins d’avis contraire, et le terme bernaches du Canada nichant en zone tempérée désignera celles qui se reproduisent et élèvent leurs petits dans les zones de climat tempéré du sud du Canada.

La bernache du Canada compte parmi les oiseaux qui sont les plus familiers aux Canadiens. La formation de vol en V typique des bernaches en migration est un signe annonciateur du changement de saison. Bien qu’il y ait un intérêt pour l’observation des bernaches, elles sont devenues, dans certaines régions, la cause de conflits avec les humains.

Bernaches du Canada dans un terrain de golf

Photo : Jack Hughes © Environnement Canada 2010

Les oies et les bernaches sont herbivores, se nourrissant exclusivement de plantes et préférant les terrains ouverts offrant une bonne visibilité et de l'espace suffisant pour permettre leur envol. Pour ces raisons, la plupart des oies et des bernaches sont attirées par les cultures. Elles recherchent les jeunes plants au printemps et les grains laissés au sol dans les champs à l'automne. La bernache du Canada en particulier est attirée par les pelouses, surtout celles situées près d'un plan d'eau. Les pelouses et les plans d'eau sont des éléments clés de plusieurs paysages urbains et suburbains. Cette préférence des bernaches pour des terres gazonnées en bordure de plan d'eau engendre donc des conflits entre les humains et les bernaches. Les pelouses bien entretenues, les terrains de golf et les parcs urbains sont d'excellents habitats où les bernaches peuvent s'alimenter, élever leurs petits, muer et se reposer. Une fois que des bernaches réussissent à se reproduire à un endroit, il peut être difficile de les en chasser, et leur nombre tend à augmenter les années suivantes.

La bernache du Canada cause divers problèmes. L’été, les bernaches nichant en zone tempérée peuvent endommager l’herbe et d’autres plantes et compacter ou éroder le sol dans les parcs, les terrains de golf et autres espaces verts. Leurs excréments peuvent souiller les sentiers, les quais, les plages et les pelouses et contribuer à la contamination des plans d’eau voisins par des parasites et des bactéries coliformes. Les bernaches qui nichent ou qui élèvent leurs petits peuvent être agressives envers les humains et leurs animaux de compagnie.

Bernaches du Canada dans un champ agricole

Photo : Jack Hughes © Environnement Canada 2010

Les bernaches nichant en zone tempérée peuvent aussi causer des dommages aux cultures et occasionner une certaine nuisance sonore, mais ces problèmes sont le plus souvent attribuables aux grandes volées, en période de migration, de bernaches nichant dans le Nord. Les problèmes causés par les bernaches sont souvent plus importants dans les zones agricoles situées près des villages et des villes où les règlements municipaux interdisent de décharger une arme à feu pour effrayer ou chasser les bernaches. De même, tout élément du milieu (plan d’eau ou source de nourriture comme des cultures ou des pelouses) qui attire les bernaches dans des zones sensibles comme les aéroports ou les plages peut accroître le risque de dommages ou de danger.

Les propriétaires fonciers qui s’opposent à la présence de bernaches du Canada peuvent avoir recours à plusieurs techniques pour les chasser de leur terrain. Il est toutefois important de comprendre la biologie de la bernache du Canada pour utiliser les techniques de dissuasion au bon moment ou pour modifier efficacement son habitat. Ce manuel décrit donc le cycle de vie des bernaches du Canada nichant en zone tempérée et de celles nichant dans le Nord afin de faire comprendre leur utilisation de l’habitat en zones urbaines, suburbaines et agricoles, et il présente des techniques pour les empêcher d’utiliser ces milieux (prévention et dissuasion).

La gestion efficace des bernaches nécessite la collaboration des organismes responsables de l’utilisation des terres relevant de diverses compétences, notamment les organismes de protection de la faune fédéraux et provinciaux, les conseils des parcs et des loisirs et les administrations locales et régionales, les autorités aéroportuaires ainsi que les agriculteurs et les propriétaires de grands terrains comme les terrains de golf. La collaboration entre tous les groupes d’intérêts est essentielle au succès de toute tentative de gestion de la bernache du Canada visant à éviter les conflits dans le sud du Canada.

Haut de la page

 
Introduction
Date de modification :