Déversements, élimination et nettoyage

On doit considérer comme dangereux les déversements mineurs de mercure en raison de la toxicité de cette substance et des incidences importantes sur la salubrité de l'environnement et sur la santé des humains. On devrait nettoyer de tels déversements en prenant les précautions nécessaires. Le mercure liquide, que l'on trouve généralement dans les baromètres, les thermostats et les thermomètres de maison, se volatilise facilement en cas de déversement pour former une vapeur inodore, incolore et toxique. En cas d'inhalation, cette vapeur est rapidement absorbée par les poumons de la personne exposée. Les enfants courent particulièrement un risque élevé d'exposition puisque les vapeurs de mercure plus denses que l'air subsistent souvent à proximité du plancher où les enfants marchent à quatre pattes et jouent.

Un déversement de la quantité de mercure présent dans un produit ménager ne représente habituellement pas de danger pour la santé. Communiquez avec les autorités provinciales, territoriales ou municipaux sur la santé environnementale pour en savoir plus sur les mesures à prendre et les exigences qui s'appliquent à votre région. Si vous avez des questions à propos de l'exposition au mercure, consultez votre médecin ou communiquez avec Santé Canada.

Étant donné les conséquences importantes des déversements de mercure dans l'environnement, il se peut que vous deviez informer Environnement Canada en plus des ministères provinciaux et territoriaux. Vous trouverez ci-dessous des liens au sujet des exigences requises et de la marche à suivre pour signaler un déversement de mercure.

Pour les déversements se produisant lors du transport du mercure, les règlements provinciaux, territoriaux ou fédéraux sur le transport des marchandises dangereuses peuvent s'appliquer. Consultez le site de Transports Canada ou communiquez avec votre autorité provinciale ou territoriale pour obtenir plus de détails.