Satellites

Les satellites sont utilisés pour recueillir des renseignements sur la surface et l'atmosphère de la Terre. Environnement Canada gère un réseau de stations de réception par satellite qui reçoit continuellement des données diffusées par divers satellites météorologiques exploités par d'autres pays et organismes. Les données sont ensuite transformées en une variété d'images, y compris des images visibles et infrarouges fournies sur le Bureau météorologique.

Les satellites météorologiques gravitent autour de la Terre selon un des deux schémas orbitaux :

  • Les satellites géostationnaires, qui sont en orbite à des altitudes élevées au-dessus de l'équateur de la Terre (35 800 km) et qui gravitent à la même vitesse de rotation que la Terre elle-même, restant ainsi au-dessus du même lieu géographique;
  • Les satellites à orbite polaire, qui gravitent à environ 850 km au-dessus de la surface terrestre et passent sur les régions polaires chaque fois qu'ils font le tour de la Terre ainsi que sur des régions de latitude moyenne deux fois par jour.

Les capteurs météorologiques que l'on trouve sur les satellites peuvent détecter diverses choses, notamment la position et le mouvement des nuages et des systèmes nuageux, la couverture de neige et de glace, les particules provenant des incendies, de la pollution et des tempêtes de sable et de poussière, les courants océaniques et bien d'autres types de renseignements sur l'environnement.

Les dernières images-satellites sont disponibles sur le site Web du Bureau météorologique. Les images, dont certaines sont mises à jour toutes les 30 minutes, peuvent être visualisées sur une échelle internationale jusqu'à une échelle régionale.