Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Les dix événements météorologiques les plus marquants au Canada en 2013

Columbie-Britannique - Faits Saillants Régionaux

  1. Une enveloppe de brouillard
  2. En manque de soleil
  3. Temps propice aux avalanches
  4. Menaces d'inondations printanières
  5. Le mois de septembre le plus pluvieux jamais enregistré
  6. Le froid du Yukon donne l'or blanc à la Colombie-Britannique!

1. Une enveloppe de brouillard

Entre le 7 et le 22 janvier, une crête d'air chaud en altitude au-dessus de la côte de la Colombie-Britannique emprisonne l'air frais et humide à la surface, créant une enveloppe de brouillard et de bruine. Pour le mois, on a enregistré 18 jours de brouillard, totalisant 153 heures avec une visibilité de moins de 10 km, dont 7 jours consécutifs du 18 au 24 janvier.

2. En manque de soleil

Les mois de décembre 2012 et de janvier et février 2013 ont été non seulement inhabituellement mornes à Victoria, mais ils ont aussi formé le trio hivernal le moins ensoleillé jamais enregistré. Décembre a compté 32,3 heures d'ensoleillement, janvier, 56,7 heures et février, 53,6 heures pour total de seulement 142,6 heures, ce qui a été bien en deçà de la moyenne saisonnière de 216 heures.

3. Temps propice aux avalanches

Autour du premier jour du printemps sous le ciel ensoleillé, le Canadian Avalanche Centre faisait passer le niveau de risque d'avalanche de modéré à élevé dans les Rocheuses, en raison des températures plus chaudes qui affaiblissaient la croûte de neige rendant ainsi les glissements faciles à déclencher. Un mois auparavant, le risque d'avalanche dans la région de Revelstoke s'était révélé être le pire en 20 ans, en raison de chutes fréquentes de neige à 2 cm/h.

4. Menaces d'inondations printanières

Un appel à la prudence autour du fleuve Fraser a été lancé aux résidents du Lower Mainland en raison d'une crue rapide des eaux causée par la fonte tardive des neiges et par les pluies printanières abondantes. Le British Columbia River Forecast Centre a émis un avis d'écoulement fluvial important concernant le fleuve Fraser, notamment dans le périmètre de Quesnel, du canyon du Fraser, de Hope et du Lower Mainland. Des veilles et des avis ont également été émis concernant la rivière Birkenhead, près de Pemberton, ainsi que les rivières Squamish et Lillooet et leurs ruisseaux affluents. Le 13 mai, la menace d'inondation s'était intensifiée le long du fleuve Fraser, le récent réchauffement de la température et la pluie combinés précipitant la fonte des neiges qui est venue gonfler le cours d'eau. Deux parcs dans le secteur riverain de Prince George ont été fermés en raison du niveau élevé de l'eau.

5. Le mois de septembre le plus pluvieux jamais enregistré

La saison pluvieuse est arrivée tôt en 2013 en Colombie-Britannique, la côte sud connaissant de fortes pluies mêlées de vents, les 28 et 29 septembre. Des orages persistants accompagnés de vents violents de plus de 100 km/h ont causé des pannes de courant dans 8 000 foyers, après que des arbres se sont abattus sur des poteaux électriques les privant des services. La société de traversiers BC Ferries a dû annuler de nombreuses traversées au départ et à destination de Vancouver. À Estevan Point, les rafales ont culminé à 122 km/h. Les pluies torrentielles à la fin de septembre ont fait grimper la pluviométrie de la Région métropolitaine de Vancouver près des niveaux records. En tout, l'aéroport de Vancouver a reçu 144 mm de pluie, ce qui correspond au troisième mois le plus humide en 77 ans. À Victoria, un nouveau record de 119 mm de pluie a été établi pour septembre avec plus de la moitié des quantités, environ 70 mm, reçues au cours des quatre derniers jours du mois, soit quatre fois la moyenne de la ville de 30 mm. La région de l'Okanagan n'a pas été en reste en septembre, avec le troisième mois le plus humide jamais enregistré. Kelowna a reçu 71 mm de pluie, alors qu'elle en reçoit habituellement 33 mm, et Castlegar, dans la région de Kootenay, a enregistré 91,4 mm, soit plus du double de sa moyenne de 43 mm. Après le troisième mois de septembre le plus pluvieux depuis 1936, Lower Mainland a enregistré son mois d'octobre le plus ensoleillé depuis 1991, avec 25,4 mm de pluie seulement, par rapport à une moyenne de 113 mm.

6. Le froid du Yukon donne l'or blanc à la Colombie-Britannique!

L'air arctique provenant du Yukon avoisinant -40 ºC s'est déplacé vers le sud de la Colombie-Britannique, entre le 30 novembre et le début de décembre, entraînant d'importantes chutes de neige sur le col de hautes montagnes et dans les vallées. Au total, le col Kootenay a reçu 61 cm de neige, le sommet de Coquihalla, 32 cm et dans les plus basses altitudes, Cranbrook, Sparwood et Fort St. John ont reçu environ 20 cm de neige. L'air frigorifique a donné un coup de pouce aux centres de ski pour la fabrication de neige artificielle et pour la conservation de la neige naturelle sur leurs pistes, permettant leur ouverture tôt en décembre.

Date de modification :