Cartes modiale et canadiennes de sous-populations d'ours blancs et les aires protégées

Liste des cartes

Carte 1 : Sous-populations mondiales d’ours blancs 2014

Carte de les Sous-populations mondiales d’ours blancs. Une description longue détaillée est fournie ci-dessous.

Description longue de la carte :

Carte de la distribution circumpolaire des ours blancs. Cette carte est centrée sur le pôle Nord. La carte comprend les côtes septentrionales de l’Europe, de la Russie et de l’Amérique du Nord, jusqu’à environ le 50e parallèle vers le bas. La portion nord-américaine apparaît en bas de la carte avec l’Europe et la Russie en haut.

Chaque sous-population d’ours blancs est délimitée par une ligne en gras. Les populations apparaissent sous la forme de divers polygones. Au total, on dénombre 19 sous-populations : 6 en dehors du Canada et 13 se trouvant au Canada ou qui empiètent sur le Canada.

Sous-populations (et abréviations) internationales (dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant à l’ouest, près de l’Alaska) : mer des Chukchi (MC), mer de Laptev (ML), mer de Kara (MK), mer de Barents (MB), Est du Groenland et Groenland (EG).

Sous-populations canadiennes (abréviations) : détroit du Vicomte de Melville (DV), Baie Norwegian (BN), Bassin Kane (BK), détroit de Lancaster (DL), baie de Baffin (BB), détroit de Davis (DD), Sud de la baie d’Hudson (SH), Ouest de la baie d’Hudson (OH), bassin Foxe (BF), Golfe de Boothia (GB), détroit de M'Clintock (DM), Sud de la mer de Beaufort (SB), et Nord de la mer de Beaufort (NB).

Source : Groupe de spécialistes de l’ours blanc de la Commission de survie des espèces de l’Union mondiale pour la nature.

Carte 2 : Situation et tendances de la population mondial d’ours blancs 2014

Carte de la Situations et tendances de les sous-populations mondial d’ours blancs 2014. Une description longue détaillée est fournie ci-dessous.

Description longue de la carte :

Carte de la distribution circumpolaire des ours blancs. Cette carte est centrée sur le pôle Nord. La carte comprend les côtes septentrionales de l’Europe, de la Russie et de l’Amérique du Nord, jusqu’à environ le 50e parallèle vers le bas. La portion nord-américaine apparaît en bas de la carte avec l’Europe et la Russie en haut.

Chacune des sous populations d’ours blancs est définie par une ligne polygonale en gras et ombrée en fonction de l'état de la population. Le brun signifie « données insuffisantes »; le jaune, « déclin probable »; le bleu pâle, « possiblement stable »; le bleu foncé, « stable » et le vert, « augmentation probable ». Au total, on dénombre 19 sous populations : 6 en dehors du Canada et 13 qui se trouvent au Canada ou qui empiètent sur le Canada.

Sous-populations internationales (dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant à l’ouest, près de l’Alaska) : mer des Chukchi (MC) ‘données insuffisantes’, mer de Laptev (ML) ‘données insuffisantes’, mer de Kara (MK) ‘données insuffisantes’, mer de Barents (MB) ‘données insuffisantes’, Est du Groenland et Groenland (EG) ‘données insuffisantes’.

Sous-populations canadiennes: détroit du Vicomte de Melville (DV) ‘probablement stable’, Baie Norwegian (BN) ‘données insuffisantes’, Bassin Kane (BK) ‘données insuffisantes’, détroit de Lancaster (DL) ‘données insuffisantes’, baie de Baffin (BB) ‘probablement en déclin’, détroit de Davis (DD) ‘probablement en hausse’, Sud de la baie d’Hudson (SH) ‘stable’, Ouest de la baie d’Hudson (OH) ‘probablement stable’, bassin Foxe (BF) ‘stable’, Golfe de Boothia (GB) ‘probablement stable’, détroit de M'Clintock (DM) ‘probablement en hausse’, Sud de la mer de Beaufort (SB) ‘probablement en déclin’, et Nord de la mer de Beaufort (NB) ‘probablement stable’.

Sources de données : Situation des sous-populations canadiennes communiquée par le CTOB en 2014. Situation des sous-populations des autres pays communiquée par le groupe de spécialistes de l’ours blanc de la Commission de survie des espèces de l’Union mondiale pour la nature.

Carte 3 : Situation et tendances de la population Canadiennes d’ours blancs 2014

              Carte de la situations et tendances de les sous-populations Canadiennes d’ours blancs 2014. Une description longue détaillée est fournie ci-dessous.

Description longue de la carte :

Carte de la répartition canadienne de l’ours blanc. La carte est centrée sur l'Arctique canadien, y compris (à partir de l’est) Terre Neuve et Labrador en montant jusqu'à la côte ouest du Groenland autour du bassin arctique, en descendant jusqu’à la frontière de l’Alaska et en s'étendant sur les côtes nord du Yukon, des Territoires du Nord Ouest, du Nunavut, du Manitoba, de l’Ontario et du Québec.

Chacune des sous populations d’ours blancs est définie par une ligne polygonale en gras et ombrée en fonction de l'état de la population. Le brun signifie « données insuffisantes »; le jaune, « déclin probable »; le bleu pâle, « possiblement stable »; le bleu foncé, « stable » et le vert, « augmentation probable ». Au total, on dénombre 19 sous populations : 6 en dehors du Canada et 13 qui se trouvent au Canada ou qui empiètent sur le Canada.

Sous-populations canadiennes: détroit du Vicomte de Melville (DV) ‘probablement stable’, Baie Norwegian (BN) ‘données insuffisantes’, Bassin Kane (BK) ‘données insuffisantes’, détroit de Lancaster (DL) ‘données insuffisantes’, baie de Baffin (BB) ‘probablement en déclin’, détroit de Davis (DD) ‘probablement en hausse’, Sud de la baie d’Hudson (SH) ‘stable’, Ouest de la baie d’Hudson (OH) ‘probablement stable’, bassin Foxe (BF) ‘stable’, Golfe de Boothia (GB) ‘probablement stable’, détroit de M'Clintock (DM) ‘probablement en hausse’, Sud de la mer de Beaufort (SB) ‘probablement en déclin’, et Nord de la mer de Beaufort (NB) ‘probablement stable’.

Sources de données : Situation des sous-populations canadiennes communiquée par le CTOB en 2014.

Carte 4 : Situation et tendances de la population d'ours blancs 2009, 2013 et 2014

Trois cartes de la situations et tendances (2009, 2013, et 2014) de les sous populations mondial d’ours blanc. Une description longue détaillée est fournie ci-dessous.

Description longue de la carte :

Cheque carte (il y on a trois 2009, 2013 et 2014) est de la distribution circumpolaire des ours blancs. Les cartes sont centrées sur le pôle Nord. Les cartes comprend les côtes septentrionales de l'Europe, de la Russie et de l'Amérique du Nord, jusqu'à environ le 50e parallèle vers le bas. La portion nord-américaine apparaît en bas de les cartes avec l'Europe et la Russie en haut.

Chacune des sous populations d'ours blancs est définie par une ligne polygonale en gras et ombrée en fonction de l'état de la population. Le brun signifie « données insuffisantes »; le jaune, « déclin probable »; le bleu pâle, « possiblement stable »; le bleu foncé, « stable » et le vert, « augmentation probable ». Au total, on dénombre 19 sous populations : 6 en dehors du Canada et 13 qui se trouvent au Canada ou qui empiètent sur le Canada.

Carte 2009

Sous-populations internationales (dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant à l'ouest, près de l'Alaska) : mer des Chukchi (MC) 'en décline', mer de Laptev (ML) 'données insuffisantes', mer de Kara (MK) 'données insuffisantes', mer de Barents (MB) 'données insuffisantes', Est du Groenland et Groenland (EG) 'données insuffisantes'.

Sous-populations canadiennes: détroit du Vicomte de Melville (DV) 'probablement stable', Baie Norwegian (BN) 'en décline', Bassin Kane (BK) 'en décline', détroit de Lancaster (DL) 'en décline', baie de Baffin (BB) 'en décline', détroit de Davis (DD) 'stable', Sud de la baie d'Hudson (SH) 'stable', Ouest de la baie d'Hudson (OH) 'en décline', bassin Foxe (BF) 'données insuffisantes', Golfe de Boothia (GB) 'en hausse', détroit de M'Clintock (DM) 'en hausse', Sud de la mer de Beaufort (SB) 'en déclin', et Nord de la mer de Beaufort (NB) 'probablement stable'.

Carte 2013

Sous-populations internationales (dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant à l'ouest, près de l'Alaska) : mer des Chukchi (MC) 'données insuffisantes', mer de Laptev (ML) 'données insuffisantes', mer de Kara (MK) 'données insuffisantes', mer de Barents (MB) 'données insuffisantes', Est du Groenland et Groenland (EG) 'données insuffisantes'.

Sous-populations canadiennes: détroit du Vicomte de Melville (DV) 'stable', Baie Norwegian (BN) 'données insuffisantes', Bassin Kane (BK) 'en décline', détroit de Lancaster (DL) 'stable', baie de Baffin (BB) 'en décline', détroit de Davis (DD) 'en hausse', Sud de la baie d'Hudson (SH) 'stable', Ouest de la baie d'Hudson (OH) 'en décline', bassin Foxe (BF) 'stable', Golfe de Boothia (GB) 'stable', détroit de M'Clintock (DM) 'probablement en hausse', Sud de la mer de Beaufort (SB) 'probablement en déclin', et Nord de la mer de Beaufort (NB) 'stable'.

Carte 2014

Sous-populations internationales (dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant à l'ouest, près de l'Alaska) : mer des Chukchi (MC) 'données insuffisantes', mer de Laptev (ML) 'données insuffisantes', mer de Kara (MK) 'données insuffisantes', mer de Barents (MB) 'données insuffisantes', Est du Groenland et Groenland (EG) 'données insuffisantes'.

Sous-populations canadiennes: détroit du Vicomte de Melville (DV) 'probablement stable', Baie Norwegian (BN) 'données insuffisantes', Bassin Kane (BK) 'données insuffisantes', détroit de Lancaster (DL) 'données insuffisantes', baie de Baffin (BB) 'probablement en déclin', détroit de Davis (DD) 'probablement en hausse', Sud de la baie d'Hudson (SH) 'stable', Ouest de la baie d'Hudson (OH) 'probablement stable', bassin Foxe (BF) 'stable', Golfe de Boothia (GB) 'probablement stable', détroit de M'Clintock (DM) 'probablement en hausse', Sud de la mer de Beaufort (SB) 'probablement en déclin', et Nord de la mer de Beaufort (NB) 'probablement stable'.

Sources de données : Situation des sous-populations canadiennes communiquée par le CTOB en 2014. Situation des sous-populations des autres pays communiquée par le groupe de spécialistes de l’ours blanc de la Commission de survie des espèces de l’Union mondiale pour la nature.

Carte 5 : Sous-populations canadiennes d'ours blancs et les aires protégées

Carte des sous-populations d'ours blancs au Canada et des aires protégées situées dans l'aire de répartition de ces sous-populations.  Une description longue détaillée est fournie ci-dessous.

Description longue de la carte :

Carte des sous-populations d'ours blancs au Canada et des aires protégées situées dans l'aire de répartition de ces sous-populations. Les frontières politiques ainsi que le nom des provinces, des territoires et des villes importantes sont indiqués sur la carte. Chacune des sous-populations d’ours blancs est définie par un polygone. Les sous-populations comprennent : le détroit du Vicomte-Melville, la baie Norwegian, le bassin de Kane, le détroit de Lancaster, la baie de Baffin, le détroit de Davis, le sud de la baie d'Hudson, l’ouest de la baie d'Hudson, le bassin de Foxe, le golfe de Boothia, le détroit de M'Clintock, le sud de la mer de Beaufort et le nord de la mer de Beaufort.

Une légende est affichée dans le coin gauche en bas de la carte qui explique la signification des symboles utilisés pour chacune des aires protégées. 

Les cinq réserves nationales de faune, qui sont situées dans la baie de Baffin et le détroit de Lancaster, sont indiquées sur la carte par des points rouges. Les onze parcs nationaux sont indiqués à l’aide de triangles verts ou de polygones verts lorsque les zones sont plus grandes. Ces parcs nationaux chevauchent sept des différentes aires de répartition des sous-populations. Les deux aires marines protégées, situées dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, dans l’aire de répartition du détroit de Davis, sont indiquées sur la carte par des carrés bleus. Finalement, les 58 parcs provinciaux et territoriaux sont  indiqués à l’aide de losanges jaunes ou de polygones jaunes lorsque les zones sont plus grandes. La plupart sont situés dans le sud de la baie d'Hudson, le bassin de Foxe et dans le détroit de Davis.

Date de modification :