Pratiques de gestion bénéfiques

Bruant à gorge blanche © Thinkstockphotos
Photo : © Thinkstockphotos.
Bruant à gorge blanche

Les particuliers et les entreprises qui mettent en œuvre des mesures appropriées afin d'éviter ou de réduire au minimum le risque d'effets néfaste sur les oiseaux migrateurs ainsi que sur leurs nids et leurs œufs contribuent à la conservation des oiseaux migrateurs au Canada. L'élaboration de telles mesures peut être optimisée en incluant les recommandations pertinentes en matière de conservation dans des pratiques de gestion bénéfiques. Ces pratiques de gestion bénéfiques fournissent un sous-ensemble de directives et de méthodes pertinentes qui peuvent aider à réduire au minimum les risques d'effets néfastes pour les oiseaux migrateurs, les nids et les œufs, et à traiter d'autres enjeux de conservation des oiseaux migrateurs.

Environnement et Changement climatique Canada ne détient pas l'autorité nécessaire pour prescrire ou reconnaître des pratiques de gestion bénéfiques spécifiques pour des circonstances ou activités précises. Les parties intéressées doivent considérer l'élaboration et l'adoption des pratiques de gestion bénéfiques sur une base volontaire et établir leurs propres objectifs à l'égard de la façon d'accomplir leurs activités, notamment assumer leurs responsabilités quant aux oiseaux migrateurs et à la biodiversité en général. Tous les particuliers et toutes les entreprises sont légalement tenus de se conformer aux interdictions existantes en vertu des lois fédérales sur les oiseaux migrateurs.

Le rôle d'Environnement et Changement climatique Canada dans le cadre du processus d'élaboration des pratiques de gestion bénéfiques consiste à :

  • fournir des renseignements scientifiques généraux sur l'écologie et les besoins en matière de gestion des oiseaux migrateurs (Lignes directrices en matière d'évitement);
  • contribuer à l'interprétation des objectifs et mesures de conservation proposées par EC ou d’autres intervenants (notamment les stratégies des régions de conservation des oiseaux ainsi que des programmes de rétablissement pour les oiseaux migrateurs inscrits à la Loi sur les espèces en péril);
  • faciliter l'élaboration de pratiques de gestion bénéfiques en fournissant des lignes directrices sur des éléments qui devraient être considérés lors de l’élaboration des pratiques de gestion bénéfiques aux fins de conservation des oiseaux migrateurs.
  • étudier la contribution des pratiques de gestion bénéfiques à la réduction du risque des effets néfastes sur les oiseaux, leurs nids et leurs œufs et à l'atteinte des objectifs de conservation des oiseaux migrateurs.
    • Remarque : la rétroaction technique d'Environnement et Changement climatique Canada ne constitue pas une autorisation en vertu des lois fédérales sur les oiseaux migrateurs.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le bureau du Service canadien de la faune d'Environnement et Changement climatique Canada de votre région.

Date de modification :