Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Assurance et contrôle de la qualité dans le RMDA

En quoi l'assurance de la qualité diffère-t-elle du contrôle de la qualité?

L'assurance de la qualité est un ensemble d'activités de gestion qui visent à faire en sorte qu'un processus, un élément ou un service soit conforme au type et à la qualité recherchés par l'utilisateur. Ce système établit les mécanismes de contrôle de la gestion applicables à la planification, l'application et l'examen des activités liées à la collecte des données.

Le contrôle de la qualité, pour sa part, est de nature technique et est mis en oeuvre dans les opérations. Il englobe toutes les précautions scientifiques (p.ex. étalonnage et répétitions) requises pour faire en sorte que les données respectent les critères de qualité et de précision préétablis.

Comme les autres programmes de l'EPA, le RMDA doit comporter une stratégie d'assurance de la qualité, de manière à ce que les données de surveillance recueillies soient valides et défendables et atteignent les niveaux de précision et d'exactitude visés. La qualité des données doit être proportionnelle à l'importance de l'objectif visé, qui consiste dans le cas présent à déterminer les tendances liées aux dépôts atmosphériques et aux charges de substances toxiques chimiques atteignant les Grands Lacs.

Ces données doivent permettre de déterminer si les mesures de réduction sont efficaces et si des interventions additionnelles s'imposent.

Haut de page

Activités de contrôle de la qualité dans le réseau de mesure des dépôts atmosphériques(RMDA)

Dans les laboratoires du RMDA, le contrôle de la qualité s'exerce de façon continue et repose sur le prélèvement en parallèle d'échantillons répétés, l'utilisation d'analysats standards et de blancs, l'étalonnage et l'échange d'étalons, d'échantillons et d'extraits.

Afin de contrôler la qualité des données recueillies, toutes les organisations membres du RMDA utilisent le Système de gestion et d'assurance de la qualité des données de recherche (Research Data Management and Quality Assurance System, ou RDMQ™). Le système RDMQ™ est un programme piloté de "Statistical Analysis System" (SAS) © par menus qui permet de charger des données, d'effectuer des vérifications de contrôle de la qualité, d'ajouter des fanions de validité, de visualiser et de préparer les données, de produire des tableaux et des graphiques d'après les spécifications des utilisateurs et d'exporter des données sur des fichiers de format ASCII. Ces tâches sont réalisées à l'aide de programmes SAS pilotés par menus et de macroinstructions. RDMQ™ est développé par Environnement Canada, Direction de la recherche sur la qualité de l’air.

Le programme permet également de fusionner des données et d'établir des liens entre des données provenant de plusieurs sources. Par exemple, il est possible de fusionner des observations sur le terrain, des résultats d'analyses au laboratoire et des données météorologiques en un seul fichier en vue de les utiliser dans le cadre du processus d'évaluation du contrôle de la qualité. Il est plus facile de déterminer si les données peuvent être utilisées lorsqu'elles sont toutes versées dans un seul fichier.

En outre, l'utilisateur peut relier à des fins de référence des valeurs additionnelles (p. ex. limites de détection) à des valeurs versées dans la base de données. Des corrections, y compris des corrections de blanc et des étalonnages, peuvent être apportées aux valeurs mesurées à l'aide d'un programme SAS complémentaire. Les programmes de données saisonnières et annuelles sont conçus selon les spécifications du Plan du programme d'assurance de la qualité.

L'utilisateur peut assigner à un ensemble de données des fanions de validité qui réfèrent à une question ou à un problème particulier. Ces fanions peuvent porter des étiquettes telles que « avertissement », « mesure corrective requise » ou « aucune mesure additionnelle requise ». Chaque ensemble de données comporte des exigences particulières qui doivent être respectées. Ces exigences sont inscrites dans le programme. Lorsqu'une de ces exigences est violée, les points de données en cause sont étiquetés. De cette façon, l'utilisateur est informé des anomalies qui se rattachent aux données et peut en évaluer l'incidence. Des mesures correctives ou d'autres modifications aux points de données sont documentées dans une liste de contrôle pour référence future.

En outre, l'utilisateur qui définit un fanion peut mentionner la cause habituelle et proposer une mesure corrective. Cette propriété s'avère particulièrement utile lorsque plusieurs utilisateurs marquent (à l'aide de fanions), révisent et utilisent simultanément des données dans le cadre du programme.

La mise en oeuvre et l'utilisation du système RDMQ™ permet de faire en sorte que toutes les données considérées aux fins du calcul des charges par le RMDA sont traitées de façon cohérente. Ce système permet de contrôler en temps opportun et de façon efficace la qualité du très grand nombre de données amassées par le RMDA. Chaque année, les données de chaque station sont soumises à une évaluation en plusieurs étapes avant d'être validées. C'est en 1996 que le RDMQ™ a été utilisé pour la première fois pour contrôler la qualité des données du RMDA.

Ce système est également utilisé dans la cadre d'autres projets comme:

Activités d'assurance de la qualité dans le réseau de mesure des dépôts atmosphériques(RMDA)

Les activités d'assurance de la qualité visent à améliorer les limites de détection des méthodes et des instruments, à élaborer et à poursuivre des objectifs liés à la qualité des données et à mettre à jour le plan du projet d'assurance de la qualité. Les manuels exposant les modes opératoires normalisés utilisés par chaque organisation sont mis à jour chaque fois que des modifications substantielles sont apportées aux méthodes.

En outre, les laboratoires participant au RMDA prévoient de poursuivre leurs essais comparatifs (interlaboratoires) rigoureux afin de faire en sorte que les analyses utilisées par chacun d'entre eux fournissent des résultats comparables et cohérents. D'autres comparaisons de ce type reposant sur un échantillonnage multi-organismes sont effectuées sur le terrain à une station du RMDA (Pointe Petre). Cette activité a pour objet de relier les mesures prises par les différentes organisations participant au RMDA. Dans un article paru dans le Journal of Environmental Monitoring, 2009, Wu et al.(lien à créer) ont a présenté les résultats des activités d’assurance de la qualité du RMDA.

Date de modification :