Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mesure du rendement en matière de recherche et développement à Environnement Canada (2014)

Principaux Résultats

Pertinence

  • Environnement Canada (EC) est un ministère à vocation scientifique, avec l'ensemble des répondants à un sondage des programmes, sous-programmes et sous-sous-programmes de l’architecture d’alignement des programmes (AAP) du ministère en 2014 indiquant qu'ils utilisent ou produisent la science.
  • Les utilisateurs internes des activités de recherche et de développement d’Environnement Canada sont satisfaits de la façon dont les activités scientifiques du Ministère répondent à leurs besoins; la majorité des répondants (83 %) attribuent un classement positif ou neutre à ce point.
  • Les activités scientifiques d’Environnement Canada permettent de réaliser tous les éléments du mandat du Ministère et de donner suite aux priorités de la Stratégie pour les sciences et aux Résultats stratégiques.
  • Elles sont axées sur des enjeux environnementaux d’importance à l’heure actuelle pour le gouvernement du Canada; la majorité des publications (85 %) appuient au moins un des secteurs prioritaires de la Stratégie pour les sciences.

Transparence

  • Environnement Canada contribue au mouvement du libre accès alors que près de la moitié de ses publications scientifiques évaluées par des pairs sont offertes gratuitement et en ligne.
  • Les ensembles de données scientifiques d’Environnement Canada sont de plus en plus mis à la disposition des employés et du grand public dans le cadre des initiatives de données ouvertes.
  • Les activités scientifiques d’Environnement Canada sont accessibles aux non-spécialistes grâce à des mécanismes tels que la base de données « Nouveautés en sciences à EC », les médias traditionnels et les médias sociaux.

Réactivité

  • Les activités scientifiques d’Environnement Canada sont produites en temps opportun; la majorité des répondants au sondage (74 %) qui utilisent les activités de recherche et de développement attribuent un classement positif ou neutre à ce point.
  • Les activités scientifiques d’Environnement Canada sont souples; la majorité des répondants au sondage (78 % des utilisateurs et 84 % des producteurs d’activités de recherche et de développement) attribuent un classement positif ou neutre à ce point.
  • La part du budget et de l’effectif total d’Environnement Canada consacrée aux activités de sciences et technologie est demeurée relativement stable, se situant à environ 60 % au cours de la dernière décennie.
  • Environnement Canada publie dans une variété de domaines scientifiques.

Excellence

  • Environnement Canada est une institution très productive qui publie chaque année environ 700 articles scientifiques évalués par des pairs.
  • Selon la bibliométrie, l’impact scientifique des publications d’Environnement Canada est bien au-dessus de la moyenne mondiale.
  • Comparativement à d’autres institutions, les activités scientifiques d’Environnement Canada dans les domaines des contaminants et stresseurs (secteur prioritaire 1) ainsi que de la météorologie (secteur prioritaire 2) sont de calibre mondial en ce qui a trait à leur productivité, leur impact scientifique et leur spécialisation.
  • Les activités scientifiques d’Environnement Canada ont le plus d’impact lorsqu’elles ont rapport aux changements climatiques (secteur prioritaire 3) et ont le moins d’impact lorsque les secteurs prioritaires de la Stratégie pour les sciences ne sont pas concernés.

Collaboration

  • Environnement Canada fait une large place à la collaboration étant donné que près de 90 % de ses publications sont produites en collaboration avec des partenaires externes.
  • La collaboration accroît grandement l’impact scientifique des publications d’Environnement Canada.
  • Les universités canadiennes demeurent les principaux collaborateurs nationaux, et les institutions gouvernementales américaines restent les principaux collaborateurs internationaux.
  • Environnement Canada collabore avec les collectivités autochtones et les gouvernements provinciaux et territoriaux.
Date de modification :