Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Stratégie pour les sciences d’Environnement Canada 2014-2019

2. Vision, mission et principes guidant la science d’Environnement Canada

Tel que discuté précédemment, la Stratégie pour les sciences répond à des changements organisationnels et contextuels survenus au Ministère. Les activités scientifiques réalisées par Environnement Canada continuent de répondre au mandat consistant à protéger l’environnement, à conserver le patrimoine naturel du Canada et à produire de l’information météorologique et climatique afin que les Canadiens soient informés et en sécurité. La vision, la mission et les principes de la Stratégie s’appuient sur les grandes orientations décrites dans le Plan pour les sciences de 2007. Ils visent à raffiner et à préciser ces orientations afin de faire progresser les activités scientifiques au Ministère et à les centrer sur les priorités fédérales, qui comprennent des priorités environnementales établies par le gouvernement du Canada, le ministre de l’Environnement et des organismes nationaux de gouvernance comme le Conseil canadien des ministres de l’environnement. Bien que la Stratégie établisse des orientations pour les cinq prochaines années, sa vision, sa mission et ses principes constituent des objectifs à long terme.

Vision

Être un chef de file en matière de sciences environnementales répondant aux priorités fédérales

Mission

Produire les connaissances, les données et les outils scientifiques requis pour permettre aux politiques, aux programmes et aux services d’Environnement Canada d’aider à offrir un environnement propre, sécuritaire et durable pour les Canadiens

Principes

Pertinence, transparence, réactivité, excellence et collaboration

Principe 1 – Pertinence

Les activités scientifiques d’Environnement Canada sont pertinentes aux besoins actuels et futurs des utilisateurs. Ces activités doivent contribuer à la réalisation du mandat du Ministère et  favoriser l’avancement des priorités fédérales clés de manière efficace et efficiente.

Principe 2 – Transparence

En raison de l’examen accru auquel est soumis le secteur et de la nature internationale et généralisée de la plupart des problèmes environnementaux, davantage de transparence est exigée. Les activités scientifiques d’Environnement Canada sont menées de manière ouverte et les résultats obtenus sont facilement accessibles.

Principe 3 – Réactivité

Les activités scientifiques d’Environnement Canada permettent de prévoir les conditions et les priorités environnementales nouvelles et en évolution, d’y réagir et de s’y adapter. Le Ministère conserve une expertise et une capacité interne qui couvre l’éventail des sciences de l’environnement et il s’en sert pour produire des informations et des solutions opportunes aux problèmes actuels.

Principe 4 – Excellence

Environnement Canada atteint l’excellence scientifique en utilisant et observant des normes et des processus reconnus à l’échelle internationale. La stature, la réputation et la productivité du Ministère découlent directement de sa culture d’intégrité scientifique, de sa rigueur, de son autorité et de sa créativité.

Principe 5 – Collaboration

La science est fondée sur la collaboration. Les scientifiques d’Environnement Canada collaborent avec des partenaires au Canada et à l’international grâce à des réseaux établis avec les universités, l’entreprise privée et d’autres organisations gouvernementales et non gouvernementales. La collaboration permet le partage de l’information et de l’expertise entre disciplines, secteurs et domaines de compétence afin de chercher ensemble des solutions viables aux problèmes environnementaux.

Ces cinq principes constituent un cadre qui établit les aspirations d’Environnement Canada et servent à expliquer comment il fonctionne en tant qu’organisme à vocation scientifique. Ces principes orientent le travail de tous les employés qui réalisent et gèrent des activités scientifiques au Ministère. Les mécanismes de mise en œuvre présentés dans la dernière partie de la Stratégie permettent de mettre ces principes en pratique.

Date de modification :