Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Fleuve Saint-Laurent

Le système hydrographique du Saint-Laurent, incluant les Grands Lacs, figure parmi les plus importants au monde. Sa superficie de 1,6 million de kilomètres carrés le classe au 3e rang en importance en Amérique du Nord, après ceux du Mississippi et du Mackenzie. Il draine plus de 25 % des réserves mondiales d’eau douce et influence les processus environnementaux du continent nord-américain. Plus de 30 millions d'États-Uniens et 15 millions de Canadiens vivent dans cet immense bassin.

bassins versant Grands Lacs-Saint-Laurent

Son positionnement géographique et ses caractéristiques physiques en font un atout socio-économique majeur pour le Québec, le Canada et le cœur industriel des États-Unis. Le Saint-Laurent représente une des plus importantes voies de navigation commerciales au monde, joignant l’océan Atlantique aux Grands Lacs.

Le Saint-Laurent: Un écosystème riche et majestueux

L’écosystème du Saint-Laurent est complexe et ses propriétés physiques changent d’amont en aval. On retrouve des lacs et des tronçons fluviaux, un long estuaire et un golfe aux caractéristiques marines, une diversité d’habitats ainsi qu’une faune et une flore tout aussi diversifiées.

Joyau unique du patrimoine écologique, le Saint-Laurent compte quatre sites Ramsar (convention relative aux zones humides importances internationales, 1971). Le site le plus vaste (12 000 ha) se situe au lac Saint-Pierre. Ce même site bénéficie également du statut de Réserve mondiale de la biosphère depuis 2001.

Lac Saint-Pierre
Michel Arseneau, Environnement Canada

Le parc marin du Saguenay – Saint-Laurent a été créé en 1998 par une initiative concertée des gouvernements provincial et fédéral. Il s’inscrit dans le réseau mondial des aires marines de conservation. De plus, une soixantaine de territoires sont protégés au niveau provincial ou fédéral en refuges d’oiseaux migrateurs, en réserves écologiques, en parcs de conservation, etc. À cela s’ajoutent  plus de 100 000 ha de milieux humides sur les rives canadiennes du bassin Grands Lacs - Saint-Laurent dont 18 000 ha se retrouvent au lac Saint-Pierre.

Sous la Direction générale des Sciences et de la technologie de l’eau d’Environnement Canada, les scientifiques réalisent plusieurs projets de suivi et de recherche sur la qualité de l’eau et des écosystèmes aquatiques. Acquérir une meilleure connaissance de l’état de la ressource en eau au Canada et en informer la population et les intervenants afin d’aider la prise de décision, tel est le mandat de ces experts. Pour en savoir plus…

Plan Saint-Laurent

  • Fiches sur les indicateurs de suivi de l'état du Saint-Laurent
    Cette collection de fiches dresse un constat de l’état de santé de l’écosystème du Saint-Laurent à partir d’indicateurs environnementaux, et ce, dans une perspective de suivi à long terme.
  • Portrait global de l'état du Saint-Laurent 2008
    Le Saint-Laurent affiche à ce jour un bilan de santé allant d’intermédiaire à bon. C’est ce qui ressort de l’édition 2008 du Portrait global de l’état et de l’évolution du Saint-Laurent réalisé par des partenaires du Plan Saint-Laurent.

Le saviez-vous?

À l’échelle mondiale, le système hydrographique Saint-Laurent–Grands Lacs se classe...

  • au 13e rang pour son bassin versant de 1610000 km2
  • au 16e rang pour son débit moyen annuel de 12600 m3/s à la hauteur de Québec
  • au 17e rang pour sa longueur de 3260 km en partant du lac Supérieur jusqu’au détroit de Cabot